Davidi et Romain s'illustrent à Macao et Cannes

Par dans

D'un continent à l'autre, le Génie et le benjamin du Team Winamax ont à nouveau porté haut le W rouge le week-end dernier. Retour sur deux perfs de choix.

Davidi Kitai Macao 2

C'est un week-end rentable quoique légèrement frustrant que viennent de vivre Davidi Kitai et Romain Lewis, à plus de 9 500 kilomètres de distance. Ayant fait le déplacement jusqu'à Macao pour participer au festival APPT (Asia Pacific Poker Tour), le premier a fait parler la poudre durant cinq longues journées sur le Main Event à 40 000 dollars hong-kongais (environ 4 100 €).

Dans la foulée d'un Day 2 triomphant, bouclé avec plus de deux fois la moyenne, Kitbul a connu un léger ralentissement peu avant la bulle, avant de faire parler son talent sur un nouveau hero call - raconté par nos confrères du PokerStars Blog - qui va immanquablement contribuer à alimenter encore un peu plus sa légende.

Davidi Kitai Macao 1

Défendant sa grosse blinde suite à une ouverture d'un joueur en début de parole, également payée par la SB, le Génie checke un flop 9 76 avant de payer une mise de cette dernière sur une Q au turn. Alors que son adversaire lui demande son tapis sur le 4 tombé river, il faut plusieurs minutes à notre Pro pour se décider à payer avec un 87 gagnant face à K2.

Regaillardi par ce coup, Dav' enchaîne peu après avec une autre de ses spécialités, un bluff pour le moins osé. Après avoir payé une ouverture au bouton, le Belge s'acquitte ensuite d'un squeeze de la small blind. L'homme à la triple couronne paie ensuite deux barrels sur un flop 4KQ puis un turn 5 avant de miser tout petit, environ un huitième du pot, sur un A débarqué river. Suffisant pour faire passer son adversaire, puis lui montrer... 87. "À ne pas faire chez vous à la maison," s'est empressé de lâcher le Génie sur son compte Twitter, légitimement plutôt content de son coup.

Chipleader en fin de Day 3 et bien placé en fin de Day 4, Davidi connaît malheureusement un début de Day 5 catastrophique et lâche finalement ses quinze dernières blindes en neuvième place sur un inévitable setup en 3-way, lorsque son As-Dame se heurte à une paire de Dames et une paire d'As. Forcément déçu après cette élimination qui le prive en prime de table finale, le Génie semble toutefois avoir pris son pied durant ce séjour chinois, engrangeant 303 000 HK$ (31 100 €) et pas mal de confiance. 

Pour la petite histoire, la victoire est finalement revenue au local Lin Wu, devant notamment l'homme d'affaires Franco-Chinois Alexandre Chieng (5e, 675 500 HK$) et l'Américano-Indonésien John Juanda (7e, 431 500 HK$). 

APPT Macao 2018 Main Event - Résultats 
40 000 HK$ l'entrée - 356 inscriptions 
Prizepool : 12 984 032 HK$

Lin Wu

Vainqueur : Lin Wu (Chine) 3 095 000 HK$* 
Runner-up : Aditya Agarwal (Inde) 1 900 000 HK$ 

3e : Jen Chen Chiu (Taïwan) 1 192 000 HK$ 
4e : Phanlert Sukonthachartnant (Thaïlande) 933 000 HK$ 
5e : Alexandre Chieng (France) 675 500 HK$ 
6e : Maxi Lehmanski (Allemagne) 546 532 HK$ 
7e : John Juanda (Indonésie) 431 500 HK$ 
8e : Martin Gonzales (Philippines) 367 000 HK$ 
9e : Davidi Kitai (Belgique, Team Winamax) 303 000 HK$ 

*Comprend un buy-in de 100 000 KH$ pour le Main Event du Asia Championship of Poker (ACOP) et un Platinum Pass à 25 000 $ pour le PS Players Championship. 

Crédit photos : PokerStars

Romain Lewis 7e du Main Event des WSOP-C Cannes 

Romain Lewis Cannes

Pendant ce temps, se déroulait sur la Croisette l'un des plus gros festivals français de ce début de printemps, les WSOP-Circuit de Cannes, sorte de répétition générale grandeur nature avant l'EPT Monte-Carlo qui démarrera fin avril.

Débarqué dans le sud de la France spécialement pour le Main Event à 1 500 €, Romain Lewis a bien rentabilisé son voyage, puisqu'il s'est faufilé jusqu'en septième position pour un gain de 16 450 €. Il a d'ailleurs fallu un ultime bad beat, avec une paire de Rois craquée par deux 9 transformés en carré, pour voir s'arrêter le beau parcours du benjamin du Team Winamax. 

En finale rLewis a retrouvé du beau monde, notamment Jérémy Palvini (6e, 20 150 €), Anthony Kazgandjian (5e, 25 250 €), croisé notamment à Vegas l'an dernier, Jacques Guenni, dont le numéro de short stack s'est achevé en troisième place (44 850 €), après moults double upsimprobables et presque autant de tours de pénalités concédés pour ses célébrations de joies excessives, et enfin le futur vainqueur Sonny Franco. Un titre à 103 426 € qui représente à la fois le plus gros gain en carrière du runner-up du dernier Winamax Poker Open et sa troisième bague WSOP-Circuit, après celles récoltées à Marrakech en mars 2015 et à Cannes, déjà, il y a un peu moins d'un an.

Main Event WSOP-Circuit Cannes - Résultats de la finale 
1 500 € l'entrée - 356 inscriptions 
Prizepool : 461 376 € 

Sonny Franco Cannes

Vainqueur : Sonny Franco 103 426 €* 
Runner-up : Anas Caudroy Belatik 65 850 € 

3e : Jacques Guenni 44 850 € 
4e : Gregory Raffalli 32 750 € 
5e : Anthony Kazgandjian 25 250 € 
6e : Jérémy Palvini 20 150 € 
7e : Romain Lewis (Team Winamax) 16 450 € 
8e : Olivier Sintes 13 550 € 
9e : Andris Resevskis 11 150 € 

*plus un buy-in d'une valeur de 10 000 € pour la Finale du WSOP-Circuit 

Crédit photos : TexaPoker 

Deux belles perfs prometteuses pour Dav' et Romain, avant d'attaquer l'un des plus gros rendez-vous live de ce premier semestre 2018, le festival partypoker MILLIONS de Barcelone, qui aura lieu du 7 au 14 avril dans la capitale catalane. Au programme : trois Super High Rollers à 25 000, 50 000 et 100 000 €, un High Roller à 10 000 € et un Main Event à 10 000 €. Et nous serons sur place pour tout vous raconter ! Stay tuned.


Flegmatic

Adorateur de Cheick Diabaté. Goûteur semi-professionnel de reblochon. Enchaîne les tapis. Finit souvent carpette.

Suivez Flegmatic sur FacebookSuivez Flegmatic sur Twitter