Dans la Tête d'un Pro : Adrián Mateos Diaz, shark au milieu des sharks

Par dans

Après un Day 1 court mais riche en coups marquants, la maquina du Team attaque le deuxième tour du PSC Prague à une table relevée.

DLTDP Adrian
Une semaine seulement après sa mise en ligne, la première apparition d'Adrián Mateos Diaz devant les caméras de Dans la Tête d'un Pro est déjà rentrée dans les annales de la série. D'abord parce que pour la première fois, le rayonnement du programme a traversé les frontières de notre pays : ils sont des milliers de fans de poker Espagnols à s'être régalés de voir le numéro 1 mondial détailler sa stratégie et ses raisonnements dans leur langue, eux qui pour la plupart n'avaient jamais entendu parler auparavant de ce programme n'ayant pas de véritable équivalent dans les pays non-francophones. Ensuite parce que la máquina du Team Winamax n'a pas loupé son entrée dans l'univers DLTDP, nous dévoilant de larges pans de sa panoplie pokéristique au cours du Day 1 du PokerStars Championship de Prague : ici un 5-bet all-in en bluff qui a fait beaucoup jaser, là un courageux fold rivière avec un brelan... Des coups sublimes donnant la possibilité au spectateur de jeter un oeil sous le capot d'une machine aussi surpuissante que bien huilée, assortis d'une voix off impeccable permettant de véritablement comprendre les raisons qui ont poussé Adrián à employer des stratégies souvent peu orthodoxes.

Après avoir terminé la première journée du Main Event du PSC Prague avec un stack de 52 blindes (le plaçant à quelques jetons de la moyenne), Adrián a profité de sa journée de pause pour disputer l'un de ces Highrollers à la structure rapide ne durant pas plus d'une journée. Bilan : une quatrième place parmi 50 inscrits, bonne pour 134 800 euros de gains supplémentaires. De retour dans les sous-sols de l'hôtel Hilton de Prague pour le coup d'envoi du Day 2, Adrián ne tardera pas à repérer plusieurs visages familiers à sa nouvelle table, dont un certain Joao Vieira. A l'époque, ils n'étaient qu'une poignée à être dans la confidence : d'ici quelques mois, le pro Portugais allait intégrer le Team Winamax. Les deux ne perdront pas de temps avant de croiser le fer, leur affrontement constituant l'un des premiers coups de haute volée d'un épisode riche en décisions difficiles. C'est annoncé : certains des moves d'Adrián dans cet épisode vont faire couler beaucoup, beaucoup d'encre virtuel...

Une petite statistique avant de vous laisser savourer 34 minutes de poker de très haut niveau : depuis le tournage de cet épisode à Prague en décembre 2017, Adrián Mateos Diaz a déjà accumulé plus de 1,4 millions de dollars de gains supplémentaires sur le circuit des tournois live. Son dernier coup d'éclat en date ? C'était une dizaine d'heures avant la publication de cet article, à Barcelone, au cours d'un nouvel Highroller encore une fois géré avec l'aisance d'un vétéran... Et cela alors que les caméras de DLTDP viennent tout juste de débarquer en terres Catalanes, afin de (déjà !) tourner la prochaine saison du programme ! On n'a pas fini de se régaler.

Réalisé par Junior, Régis Léon et Paco avec l'assistance d'Angélique Thillays, Gabriel Kaluszynski et Thomas Paulin au cadrage
Voix off : Michel 'MIK.22' Abécassis
Montage : Junior, Régis Léon & Paco
Sous-titrage : Guillermo, Benjo & Régis Léon
Idée originale et mixage son : Régis Léon
Moyens techniques : R2D2 Productions


Retrouvez l'intégrale de la série Dans la Tête d'un Pro dans notre section vidéo


Benjo DiMeo

Reporter poker. Racontait déjà des coin-flips avant l'invention du Valet de pique.

Suivez Benjo DiMeo sur Twitter