Comment les CM Winamax s'organisent face à la crise

Par dans

Télétravail, sédentarité, actu sportive en berne : le coronavirus a chamboulé les méthodes de travail dans tous les secteurs. Voici comment les CM Winamax s'organisent pour contrer la sinistrose...

df

Une hygiène de vie saine et disciplinée

Qui dit télétravail dit sédentarisation. Et pour rester au top mentalement, il faut avant tout être en pleine forme physique. Du côté des CM Winamax, une discipline stricte a été appliquée : « On ne se lève presque jamais après 14h » explique l’un d’eux. « Pour une journée de travail qui commence à 10h, on met généralement le réveil aux alentours de 9h59. Parfois un peu plus tôt, 9h57, 9h56, mais c’est rare ».

Un programme sportif sur mesure a également été mis en place : « On essaye de rester actif, de faire au moins trois ou quatre heures de sport par jour. « Personnellement, j’alterne entre Football Manager et Pro Cycling Manager, mais certains préfèrent NBA 2K ou FIFA, c’est selon les goûts ». Eh oui, on ne peut pas travailler dans le monde du sport sans être soi-même au top physiquement.

Une grande originalité et un processus créatif optimisé

Avec un contexte pas forcément propice à l’humour, l’équipe social media de Winamax a dû mettre les bouchées doubles afin de réussir à se renouveler malgré l’absence de matière à exploiter. « On essaye de se reposer sur les valeurs sûres. Par exemple, là, on en est à la 57e vanne sur la relégation de Toulouse, c’est rigolo, j’aime l’humour », développe l’un des CM. « Pendant un temps on s’est dit qu’on n’y arriverait pas, qu’on allait finir par faire comme les concurrents et livetweeter des émissions TV comme si c’était le compte de notre daronne », poursuit-il. Un autre CM continue : « A un moment, c’est devenu compliqué. Vous savez, créer des choses à partir de rien, c’est compliqué. On avait l’impression d’être rédacteurs chez Foot Mercato ».

Fort heureusement, dans toute période de crise, des miracles apparaissent. « On s’apprêtait à faire la 125e vanne sur l’hygiène de vie de Benoît Paire, et là, Jean-Michel Aulas a recommencé à raconter n’importe quoi et à tweeter sous speed. Ça nous a donné de quoi manger pour trois semaines ». Quel frère, ce Jean-Michel.

Savoir se diversifier

Avec une offre de paris sportifs proche du néant pendant plusieurs mois, il a fallu explorer de nouveaux terrains de jeu afin de ne pas se heurter au syndrome de la feuille blanche. Ainsi, pour compenser une perte d’activité certaine sur le segment du sport, les CM Winamax ont débuté des activités parallèles. « J’ai lancé mon auto-entreprise de conseils en relations sentimentales sur Twitter », nous explique l’un deux. « Ma rupture avec les Girondins de Bordeaux m’a permis d’acquérir une expertise certaine, ça me semblait dommage de ne pas en faire profiter les autres ». Son de cloche différent pour un autre membre de l’équipe qui a de son côté décidé de ne pas s’éloigner du sport : « Certains se sont mis au jogging, d’autres font de la muscu dans leur salon. Moi, j’ai fait monter le FC Levallois-Clichy en Ligue 1 sur Football Manager. J’ai pris 15 kg, ma femme m’a quitté mais j’ai un stade à mon nom à côté du Franprix ». Cette pause a également été l’occasion pour l’un d’eux de prendre un virage plus spirituel et de développer de nouveaux talents : « Je peux désormais lire les numéros du Loto dans mon bol de Chocapics et finir un Rubik’s Cube en 12 secondes », dit-il fièrement. Comme quoi il est possible de s’épanouir même dans les moments difficiles.

La technologie en première ligne

Face aux challenges inhérents à l’absence quasi-totale d’information sportive, les CM Winamax ont dû se reposer sur la technologie afin de contourner leur faible inventivité et leur talent limité. C’est là que les synergies entre les différents pôles de l’entreprise font leurs preuves : "Notre équipe de développeurs est extrêmement qualifiée. C’est grâce à leur travail de longue haleine que nous sommes parvenus à développer un algorithme qui développe des vannes de façon automatique. Ainsi, notre logiciel WinaGazan est capable de produire un Fékir dans la surface par semaine à base d’une galerie de vidéos sélectionnées par une intelligence artificielle », explique le responsable social media de Winamax. « Au départ, nous avions mis au point une IA capable de reproduire à la perfection le livetweet d’un ado de 13 ans attardé devant Koh-Lanta, mais ce projet a depuis été abandonné… », conclut-il.

Les pages à suivre

dffd @WinamaxSport
 

sdfssdsdf Winamax Sport 
 

dsffsdfds Winamax Sport
 

sffsff Winamax TV
 

fsfssf Pariez sur le sport


Charly

Kim Källström est mon idole de jeunesse. A part ça, j'ai eu une enfance plutôt heureuse.