Campus League : Paris-Ouest, la win connection

Par dans

Deep runs en solo ou collectifs bien huilés, il fallait surtout venir d'écoles parisiennes et ligériennes pour perfer ce lundi… Mais il est encore temps de contester leur suprématie !

Bandeau Campus

Le temps passe et il est temps de se mettre à réviser pour l'examen le plus fun de l'année : la Winamax Campus League. Et visiblement, nos étudiants ont bien compris le message puisqu'ils étaient 1 367 inscrits pour le Stade 1-2 ce lundi, soit 31 bachoteurs de plus que lors du tournoi inaugural la semaine passée. Oui, 2 765 élèves sont déjà passés par le bureau des inscriptions. C'est l'heure de rendre une nouvelle fournée de copies, et vous allez voir que certaines régions semblent plus studieuses que d'autres...

Seuls contre tous

Seul contre tousSi l'un des buts de la Campus League est évidemment de constituer des équipes élargies pour maximiser les chances de votre école au classement par équipes, certains premiers de la classe n'ont visiblement pas besoin que leurs camarades les aident à réviser pour obtenir la mention très bien : le vainqueur du tournoi individuel, Darkadnes, de l'Université Catholique de l'Ouest (Angers) et son dauphin nclusiv de la PPA Business School de Paris étaient ainsi les seuls représentants de leur école en lice ce lundi ! Le premier en profite pour prendre la tête du classement individuel devant le champion du Stade 1-1, CepeMan, tandis que le second s'invite sur le podium. Oui, c'est encore une fois l'Ouest et Paris qui récoltent les félicitations du jury... SolarOrbiter (Polytech Orléans), 3e de cette seconde manche, se hisse au 6e rang de ce classement.

Les résultats du Stade 1-2
Le classement général individuel

Au classement des écoles, le Pôle Leonard de Vinci semble encore plus régulier qu'en 2020, lorsqu'il s'était emparé du fauteuil de leader lors du Stade 1-3 : cette année, ils sont en tête depuis le début de la compétition, malgré une 13e place un peu décevante lors de cette deuxième session. 12e du Stade 1-1, l'ISAT Nevers, dont le collectif à été le plus fort ce lundi, grimpe directement au deuxième rang, devant son dauphin de la soirée, Centrale Nantes, qui fait également un grand bond en avant jusque sur le podium. Ces ascensions font redescendre l'EPITA Kremlin Bicêtre, qui chute au 4e rang, et l'ENSEIRB-MATMECA de Bordeaux, 84e de ce Stade 1-2 et qui perd pas moins de 21 places (24e). Attention aux champions de l'an passé, Polytech Nantes, en embuscade au 6e rang...

Le classement général par écoles

La pinte à moitié pleine

PinteCertes, deux Stades 1 ont déjà été éclusés, mais il reste encore deux sessions d'happy hours pour vous qualifier, ainsi que votre école, pour le Stade 2 de cette Campus League. On vous rappelle que le bureau des inscriptions est toujours ouvert, que ce soit pour aller grossir les rangs de votre school team ou enregister cette dernière dans notre compétition entièrement gratuite, si ce n'est pas encore fait. On vous donne rendez-vous pour le Stade 1-3 lundi 22 novembre à 21 heures... N'oubliez pas que 50 000 € de dotation attendent de trouver preneur !

Toutes les infos sur la Winamax Campus League

Les pages à suivre

t in f wtv wtv wtv wtv