Campus League : on s'est remis au boulot !

Par dans

1 336 étudiants n'ont pas manqué la rentrée de la Winamax Campus League. Mais pas de panique pour ceux qui ont raté le réveil, il reste encore des cours de rattrapage.

Bandeau

Fini le distanciel : nos chers étudiants ont bel et bien repris le chemin des amphis à la rentrée 2021, et tout le monde a le droit d'aller faire la fête le jeudi soir sans restrictions ou presque. Enfin, visiblement, il n'y a pas de jour pour s'enjailler : la fréquentation du Day 1A de la septième édition de la Winamax Campus League reste élevée (1 336 joueurs et joueuses), même si elle connait une légère baisse par rapport au dernier opus sans Covid en 2019 (1 560 entrées). Évidemment, rien de comparable avec 2020 (2 923 joueurs), mais certains n'attendent visiblement pas le dernier moment pour plancher sur l'examen le plus fun de l'année (et ce n'est pas leurs profs qui les en blâmeront), dont la finale aura lieu le 15 décembre.

Si vous êtes du côté des étudiants prévoyants, vous pouvez d'ailleurs vous inscrire dès maintenant pour les prochains Day 1. Deux solutions : rejoindre l'équipe de votre école ou la créer de toutes pièces avec quelques potes gambleurs si elle n'existe pas encore. Et vous le savez, cela vous coûtera encore moins qu'un repas à la cantine de la cité U ou qu'un shot lors de la prochaine soirée BDE, puisque la compétition est open bar : la Campus League est entièrement gratuite. En attendant, voici les notes de la session inaugurale.

Un triangle d'or

BordeauxUne chose est certaine, vous vous connectez des quatre coins de la France pour jouer notre Campus League, en témoigne le podium du Stade 1-1. On commence dans le Sud-Ouest avec le vainqueur CepeMan, qui nous vient de l'ENSEIRB-MATMECA (Ecole Nationale Supérieure d'Electronique, Informatique, Télécommunications, Mathématique et Mécanique) à Bordeaux. On monte ensuite à Paris pour féliciter son dauphin He_Dvine_Koi, qui représente le Pôle Léonard de Vinci à La Défense (Hauts-de-Seine), et on redescend vers l'Est chez le troisième de ce tournoi, PylaxLaMenas, qui joue pour l'INSA Lyon. Un petit mot également sur TurboBusto, le vainqueur de l'an passé en individuel avec Centrale Nantes, qui n'a pu faire mieux qu'une 755e place sur cette première épreuve individuelle. On ne doute pas qu'il voudra remettre la Loire-Atlantique à sa place sur la carte de notre Campus League...

Les résultats du Stade 1-1
Le classement général individuel

Pole VinciAu classement des écoles, le premier leader du cru 2021 est le Pôle Leonard de Vinci, qui a placé trois autres joueurs dans le Top 100 en individuel. L’EPITA (école d'ingénieur en informatique, basée au Kremlin-Bicêtre) a elle envoyé trois bons élèves dans le Top 50, ce qui lui suffit pour devancer de quelques petites dizaines de points l'ENSEIRB-MATMECA (3e), tandis que l'INSA Lyon reste en embuscade au pied du podium. Les vainqueurs de l'an dernier, Polytech Nantes, démarrent en douceur avec une 15e place provisoire au général. Mais n'oublions pas que l'an dernier, ils avaient passé la seconde lors des deux derniers Stades 1... En attendant, on est récemment allé voir comment tournait cette mécanique bien huilée.

Le classement général par écoles

Trois semaines pour une qualif'

CalendrierOn rappelle les règles de notre amphi : seront prises en compte les deux meilleures performances individuelles sur l'ensemble des quatre tournois du Stade 1, aussi bien pour le classement par équipes que pour le classement individuel. Il vous reste donc trois dates en autant de semaines pour tenter de passer ce premier examen de passage, à commencer par le Stade 1-2 lundi 15 novembre à 21 heures. Si vous n'avez pas commencé à bachoter pour espérer choper votre part des 50 000 € de dotation, il est temps d'ouvrir vos cahiers !

Toutes les infos sur la Winamax Campus League


Les pages à suivre

t in f wtv wtv wtv wtv