Basket US : tout savoir sur la reprise

Par dans

Alors que l’épidémie de Covid-19 bat toujours son plein aux Etats-Unis, le petit monde du basketball s’est rassemblé à Orlando pour tenter de reprendre la saison à partir du 30 juillet.

basket

Entre crise sanitaire et crise sociétale

Si, un peu partout en Europe, le confinement a fait ses preuves et a permis un retour du football sans trop de problèmes dans les grands championnats européens, ce n'est pas le cas aux Etats-Unis, où la situation ne fait qu'empirer semaine après semaine. Depuis le début de la crise, les USA ont recensé environ 4 millions de cas confirmés et près de 150 000 décès. Ces derniers temps, plus de 60 000 cas par jour ont également été annoncés. La Floride, lieu choisi pour la reprise de la saison, est d’ailleurs l’un des États les plus sévèrement touchés par le Covid-19.

Ce restart de la saison sera aussi marqué par la crise sociétale que traversent les USA. Suite à l'assassinat de George Floyd, les manifestations se sont multipliées un peu partout dans le pays, et les basketteurs professionnels n'ont pas hésité à prendre la parole pour revendiquer leurs droits. La reprise de la saison a même été largement remise en question. Certains, sous l'impulsion de Kyrie Irving, vice-président de l'Association des joueurs, estimaient qu'une reprise pourrait être une distraction dans le climat actuel. Très engagée dans la lutte contre le racisme, la Ligue fera apparaître le slogan "Black Lives Matter" sur les parquets lors des rencontres, et a donné la possibilité aux joueurs d’arborer des messages spéciaux derrière leur maillot, à la place de leur nom. 

Comment ça va se dérouler ?

Pour permettre une reprise la plus sûre possible, la ligue américaine a vu les choses en grand, avec la création d’une bulle géante dans les complexes de Disney World à Orlando. Celle-ci est réservée aux joueurs et aux medias partenaires. Pour y entrer, des dispositions classiques : tests sérologiques, mises en quarantaine… Les règles sont extrêmement strictes, une ligne de dénonciation anonyme a même été mise en place. Chaque entorse au règlement ou franchissement des limites géographiques de la bulle sera sévèrement sanctionnée, et une mise en quarantaine sera de nouveau nécessaire.

Au niveau sportif, un nouveau format a été imaginé afin de réduire au maximum les risques. Au total, seules 22 des 30 équipes de la ligue seront présentes à Orlando, les huit ne pouvant plus se qualifier pour les playoffs n’étant pas du voyage. Le restart s’effectuera ensuite en deux voire trois parties :

Une fin de saison régulière, du 30 juillet au 14 août, où chacune des 22 équipes disputera 8 matchs, permettant de terminer la lutte pour les playoffs et de valider les classements.

Des éventuels barrages les 16 et 17 août, entre les équipes 8e et 9e de chaque conférence. Ces barrages ne seront nécessaires que si le 8e de conférence compte moins de 4 victoires d’avance sur le 9e sur l’ensemble de la saison.

Si l’on prenait par exemple les classements actuels, Orlando, 8e de la Conférence Est avec 30 victoires, n’aurait pas besoin de passer par les barrages pour se qualifier, puisque Washington, 9e, compte 24 victoires, soit 6 moins. En revanche, à l’Ouest, des play-ins auraient lieu entre Memphis (8e avec 32 victoires) et Portland (9e, 29 victoires), puisque seulement 3 matchs les séparent.

Ces barrages se dérouleraient alors en 2 rencontres. Si le 8e remporte la première, il se qualifie directement pour les playoffs. Si c’est le 9e qui l’emporte, il devra alors s’imposer une deuxième fois pour récupérer son ticket pour les playoffs.

Les playoffs, à partir du 18 août. Le format restera le même que d’habitude, au meilleur des 7 matchs.

restart

On en était où ?

Souvenez-vous, c’était le 11 mars dernier : alors que la rencontre entre Oklahoma City et Utah était sur le point de démarrer, le match était mystérieusement reporté, avant que l’équipe de Salt Lake City n’annonce que Rudy Gobert venait d’être testé positif au coronavirus. Dans la foulée, la ligue américaine annonçait qu’elle suspendait indéfiniment sa saison.

Il restait alors un gros mois de compétition, l’équivalent d’une petite vingtaine de matchs. Si les meilleures franchises, comme Milwaukee ou Los Angeles, étaient déjà qualifiées pour les playoffs, le nouveau format imaginé par les équipes d’Adam Silver a offert un billet à de nombreuses équipes.

Au final, il ne restera que 4 sésames à aller chercher lors de ces 15 derniers jours de saison régulière : 2 pour 3 équipes à l’Est, et 2 pour 7 équipes à l’Ouest.

Sur quoi je parie, alors ?

En mission depuis le début de la saison, LeBron James compte bien profiter de la bulle d’Orlando pour décrocher son quatrième titre, et dédier sa victoire à Kobe Bryant. La cote du titre pour Los Angeles est à 3,25.

Sur sa route, le King retrouverait probablement Giannis Antetokounmpo. Le Greek Freak a réalisé une nouvelle saison exceptionnelle et est le favori à sa propre succession pour le titre de MVP. Avec Milwaukee, il visera son premier titre, et la cote à 3,50 est intéressante.

Pour les plus fébriles, Milwaukee remporte la Conférence Est, c’est à 1,50 et ça semble presque donné !

Enfin, pour les plus aventuriers, vous pouvez même miser une finale Milwaukee - Los Angeles. Le King face au Greek Freak, c'est à 3,90 !

Pariez sur le Basket US

Comment suivre la fin de la saison ?

En France, c’est BeINsports qui diffusera la fin de la saison.

Cependant, il vous sera possible de voir toutes les rencontres en direct et en intégralité sur Winamax TV. Pour cela, il vous suffira simplement d’avoir 1 € sur votre compte Winamax.  

Nos streameurs mettront également en place un dispositif spécial afin de vous faire vivre au mieux cette fin de saison. À partir du 31 juillet, l'émission Clutch sera également de retour. Autour de Lukas et Marion, nos intervenants Eddie David et Rémi Reverchon vous livreront leurs analyses. Vous pourrez également retrouver des cotes boostées exclusives sur les différentes confrontations. Winamax TV, the place to bet !

MyMatch débarque sur les parquets

mymatch

Prenez le premier avion pour Orlando et enfilez votre short : désormais, c'est à vous de jouer avec MyMatch NBA !

Découvrez l'option MyMatch

Les pages à suivre

twitter @WinamaxSport
 

fb Winamax Sport 


insta Winamax Sport


wtv Winamax TV


site Pariez sur le sport


Thibault

J'aime le bruit blanc de l'eau.