Winamax

Adrián Mateos : déjà deux victoires Triton... cette année !

Par dans

À Budva, Monténégro, la máquina a décroché son deuxième Triton Series et un pactole d'1,7 million d'euros. Un résultat qui embellit un peu plus une année déjà exceptionnelle.

adrian mateos
Quand s'arrêtera-t-il de frapper ? Présent au Monténégro pour disputer une étape du désormais incontournable circuit high stakes Triton, Adrián Mateos a démontré que la résilience était sans doute la meilleure des vengeances. La semaine précédente, seuls des bad beats avaient réussi à le sortir de deux finales jouées en début de festival, à chaque fois en sixième position. Cette fois, personne n'est parvenu à le faire. Pas Phil Ivey, pas Dan Smith, pas Nick Petrangelo, ni Justin Saliba, tous des réguliers de cette scène high roller. Lorsqu'il se relève, Adrián repart aussitôt au combat. Le résultat : un deuxième titre Triton Series en l'espace de... deux mois !

adrian mateos
Une nouvelle performance dantesque pour le presque trentenaire, qui n'en finit plus de nous impressionner. Regardons les chiffres : rien que sur cette année 2024, notre Team Pro espagnol est parvenu à récolter 4,5 millions d'euros en gains bruts, au sein desquels on note le onzième gain à sept chiffres de sa carrière live. C'est assez pour se hisser la onzième place au classement de la All Time Money List, juste devant un certain Phil Ivey – dont nous allons reparler un peu plus bas.

Son record de 2024 jusque-là, un premier titre Triton obtenu début mars en Corée du Sud pour près d'1,2 million de dollars, a donc été bien vite supplanté par un autre. Pourtant, au moment de prendre part à sa troisième finale en moins d'une semaine, l'Espagnol ne fait pas vraiment figure de favori, avec 18 blindes, soit le plus petit des tapis en jeu. "J'ai si bien run cette semaine, ça fait plaisir, a confié la máquina à nos confrères des Triton. Je sais que pour gagner un tournoi, il est important de gagner ces coups où l'on part derrière, ce n'était pas passé lors de mes deux précédentes finales".

Le premier coup d'éclat d'Adrian dans cette finale se produit lorsque Phil Ivey décide de le 3-bet à tapis avec son K8. Une étrange décision ? En tout cas une aubaine pour l'Espagnol, qui paye rapidement avec son AJ. Un à un, Adrián enverra bouler toutes les stars qui lui font face. Jusqu'à ce duel final contre un Justin Saliba qui n'aura aucune chance de défendre ses chances : après une seule main en tête à tête (un poil chanceuse pour notre héros : un A7 qui s'améliore contre A10), l'affaire était pliée.

Le deuxième titre Triton d'Adrián est là et lui rapporte 1,761 million de dollars. "Je suis très heureux. Maintenant, je vais rentrer à Madrid pour aller déposer ce nouveau trophée chez mes parents, qui les gardent tous. C'est mon petit rituel !".

Ce festival Triton faisait-il figure d'échauffement avant LE rendez-vous de l'année, les World Series of Poker ? Dans ce cas, on peut dire que notre espagnol est très chaud. À Las Vegas, la máquina tentera d'aller chercher son cinquième bracelet. Afin d'entrer, encore un peu plus, dans la légende.

Triton Poker Super Highroller Series - Montenegro
Event #7 - 50 000 $

159 entrées - Prizepool 7 950 000 $

# Joueur Gains
Vainqueur Adrián Mateos (Espagne, Team Winamax) 1 761 000 $
Runner-up Justin Saliba (USA) 1 188 000 $
3e Joe Zou (Chine) 818 000 $
4e Nick Petrangelo (USA) 667 000 $
5e Benjamin Tollerene (USA) 532 000 $
6e Phil Ivey (USA) 408 000 $
7e Mikalai Vaskaboinikau (Belarus) 297 000 $
8e Dan Smith (USA) 215 000 $
9e Mario Mosböck (Autriche) 178 100 $

Crédit photos : Joe Giron/Triton