Ligue des Clubs Winamax – Des formules avec suppléments



Salade, tomate, oignons : des cuisines pas forcément étoilées ont pourtant livré la complète sauce samouraï dans cette 5e manche, engloutissant les plats individuels et par équipe. On reprend par le menu cette grosse fournée, servie avec un cocktail et au format Monster Stack.

Division 1 : Dreams come true

Dans la division reine, le Club Poker Dreams a transformé le rêve de nombreuses équipes en réalité et s’impose à la fois dans l’épreuve individuelle, grâce à ---Lawson, et dans l’épreuve par équipes - il faut dire que le vainqueur a bien été secondé par ses coéquipiers qui ont tous fini dans le Top 50 du tournoi. Les Mayennais devancent deux autres escouades compactes et solidaires : le Poker Club de La Ciotat, mené par VUESURLAMER (4e) et comptant cinq joueurs dans le Top 20, et le Poker@Lyon de Papat69 (6e), leader des cinq stars lyonnaises recensées dans le Top 30.

Au général, si le DL Poker vit toujours ce rêve bleu, La Ciotat, auteure d’un back-to-back, remonte à grandes enjambées. Les Ciotadens sont suivis de (très) près par l’équipe du P@L qui aura dévoré en cours de route la French No Limit, ogre de la compétition dont les restes sont dorénavant éparpillés au pied du podium…


Division 2 : le 19PC a cliqué fort

Le 19 Poker Club a visiblement sorti le set d’écrans high-tech pour grind ce jeudi, puisqu’il a cliqué de tous les côtés hier soir : tels les McLaren des meilleures années, les Corréziens réalisent un doublé avec 1AKparAn(1er) et courjus19360(2e), prouesse rare qui leur a permis d’hacker également l’épreuve collective. Les champions du soir s’imposent ainsi devant la solide équipe de Saumur (5 joueurs dans les 25 premiers) et la team du No Limit 63, dont la limite semble pourtant être fixée à la troisième place : cela fait trois fois cette saison qu’ils squattent la dernière marche du podium !

Au général, le Grand Chalon Poker voit apparaitre de plus en plus près dans ses rétros le Saumur Poker Club, tandis que Lyon Hold’em conserve une longueur d'avance sur le No Limit 63.


Division 3 : le Royal Flush 03 a-t-il fini le jeu ?

On ne joue pourtant pas en Limit Hold’em, mais le Royal Flush 03 semble avoir résolu l’équation de la variante “Ligue des Clubs” : il enchaine une troisième victoire en cinq manches, plaçant tout naturellement 5 joueurs dans les 13 premiers du classement. Deuxième, le Park Poker Club n’avait pourtant pas démérité avec deux joueurs dans le Top 4, tout comme Infinite Player avec deux joueurs dans le Top 10. Expliquez-nous les gars, y’a un truc qu’on n’a pas compris ?

En attendant de nous faire profiter de leurs secrets pour gagner à tous les coups, les Vichyssois se baladent seuls au monde en tête du classement général, toujours suivis à bonne distance par les courageux équipages d’Infinite Player (2e) et du Corsica Poker Club (3e).


Tout ce beau monde retourne en tout cas aux fourneaux le mercredi 25 novembre à 21 heures pour la sixième et pénultième manche de cette 18e saison de la Ligue des Clubs. Qui sera aussi gourmand que croquant cette fois ?