Le jeu PRÉ-FLOP - EXEMPLES

Voici quelques exemples illustrant les idées que nous avons vues dans les articles précédents (bases, adaptation) sur le jeu pré-Flop.


1. Parole aux As
Sng 10 joueurs, 1500 jetons au départ, Blinds 25-50, 9 joueurs restants. Table plutôt passive et jouant un peu trop de mains. Vous êtes en premier de Parole avec 1400 jetons.

Vous découvrez avec plaisir que le donneur vous a distribué APique-ATrèfle. Comment allez-vous jouer la fameuse paire d'As ?


Le but est bien évidemment de gagner le plus gros Pot possible, sans pour autant prendre plus de risques que nécessaire. Une tentation fréquente consiste à sous-jouer sa main, c'est-à-dire se contenter de Suivre ou faire une Relance minimum, avec l'idée de piéger un ou plusieurs adversaires qui ne se douteraient pas que vous possédez le meilleur jeu pré-Flop. Le plan est louable, mais souffre de plusieurs défauts.

Tout d'abord, une Paire d'As est bien la meilleure main possible avant le Flop, mais n'est pas pour autant invincible, loin s'en faut. Contre quatre, cinq adversaires ou plus, le Flop peut très bien apporter suffisamment d'aide à l'un de vos adversaires pour qu'il devienne alors favori. Si cela arrive, cela vous coûtera probablement très cher, car vous ne saurez pas si vous êtes encore gagnant ou non. Réduire le nombre d'adversaires doit donc faire partie de vos objectifs pré-Flop.

Ensuite, en misant le minimum ou presque avant le Flop, vous manquez l'occasion de faire grossir le Pot alors que vous êtes sûr d'être favori à ce moment-là, et avez de bonnes chances de le rester (contre un ou deux adversaires). Gardez à l'esprit que votre but est de gagner un gros Pot, pas de monter des pièges diaboliques qui risquent de ne pas fonctionner. En effet, un petit Pot au Flop risque de ne pas intéresser vos adversaires au point de commettre une grosse erreur, et vous leur aurez simplement offert une chance de toucher un Flop miraculeux (pour eux) à moindre coût.

Pour finir, vous pourriez sous-jouer votre main dans l'espoir de vous faire Relancer pré-Flop, afin de pouvoir soit sur-Relancer, soit vous contenter de payer si vous êtes en tête-à-tête. Cependant, la situation ne s'y prête pas vraiment ici, car la table est plutôt passive, et vos adversaires profiteront de l'occasion de pouvoir voir un Flop pas cher.

Bref, une bonne Relance de la taille du Pot, voire un peu plus, est certainement la meilleure option ici. N'oubliez pas, le but n'est pas de jouer au plus malin, mais de gagner le plus de jetons !



2. Défense Aveugle
Sng 10 joueurs, 1500 jetons au départ, Blinds 50-100, 8 joueurs restants. Table difficile et agressive. Vous êtes au Big Blind avec 1300 jetons.

Tout le monde se Couche jusqu'au joueur à la droite du Bouton (appelé le Cut-off), qui Relance à 350 (Tapis: 2700). Le Bouton et le Small Blind se Couchent. Vous avez RCarreau-9Carreau. Que faites-vous ?


Votre main est au-dessus de la moyenne, et le Cut-off n'a pas nécessairement une main extrêmement forte, même s'il a Relancé: peut-être tente-t-il de s'emparer des Blinds avec lui aussi une main uniquement supérieure à la moyenne. Mais peut-être a-t-il un bon, voire un très bon jeu. Vous ne pouvez être sûr de rien.

Payer sa Relance vous ferait descendre à 950 de Tapis, avec un Pot de 750. Autant dire que votre marge de manoeuvre serait réduite: soit vous ne touchez rien, annoncez Parole puis vous vous Couchez, soit vous misez si vous touchez le Flop - et il sera difficile de vous Couchez si votre adversaire Relance, en raison de la taille du Pot et du Tapis qu'il vous restera. En somme, payer la Relance pré-Flop engage la majeure partie de votre Tapis, ou accepte la perte des 350 mis avant le Flop (25% de votre Tapis).

Une autre option serait de Relancer. Étant donné la taille de votre Tapis, votre choix est encore une fois limité. Relancer à 700, par exemple, offrirait de belles cotes à votre adversaire, et vous laisserait avec peu de jetons pour la suite du Coup. Une Relance ne sera donc efficace que si vous misez tous vos jetons, en effectuant une sorte de contre-Bluff. Le problème est que vous ne savez absolument pas si votre adversaire Bluffe ou non; est-il vraiment souhaitable de jouer votre tournoi sur ce pari incertain ? Vous avez encore un Tapis vous permettant d'attendre une occasion peut-être moins risquée.

La dernière option principale: se Coucher. R-9, même assorti, n'est pas un très gros jeu, et il n'est pas déraisonnable d'attendre une meilleure main avant de partir “à la guerre”. Le Cut-off est peut-être en train de “voler les Blinds” - qu'importe. À moins que cela ne devienne une mauvaise habitude chez lui, laissez-le commettre quelques larcins potentiels, et privilégiez votre propre sécurité au lieu du châtiment de vos adversaires. Certaines circonstances justifieront des contre-Bluffs audacieux, mais la situation est ici trop incertaine.