Les probabilités



Au Poker Holdem et au Poker Omaha également, il est indispensable de pouvoir évaluer correctement ses chances de réussite, afin de décider s'il est plus judicieux de passer, suivre ou relancer. Heureusement, le Hold'em présente de nombreuses situations identiques ou qui se ressemblent, ce qui simplifie grandement les chiffres à retenir. Les confrontations ci-dessous vous donnent une idée de la valeur relative des mains pour anticiper sur vos chances lorsque vous vous retrouvez en tête-à-tête, ce qui est très fréquent au Hold’em.

Confrontations à tapis avant le flop


 
VS
81.71 %   17.82 %
 
VS
86.45 %   12.32 %
 
VS
77.22 %   22.47 %
 
VS
70.82 %   28.77 %
 
VS
5.86 %   92.80 %
 
VS
29.74 %   69.38 %
 
VS
43.03 %   56.55 %
 
VS
71.62 %   23.70 %
 
VS
28.0 1%   71.61 %
 
VS
29.68 %   68.20 %
 
VS
59.29 %   40.25 %
 
VS
63.83 %   35.75 %
 
VS
62.86 %   36.75 %
 



La paire d'As est de loin la plus forte main de départ au Hold'em. Elle est largement favorite contre toute autre, grosses paires comprises. Les connecteurs assortis de rang moyen (comme 7Coeur-8Coeur) sont les mieux lotis, mais n'ont malgré tout que 23% de chances de gagner.

La paire de Rois est grande favorite contre toute main sans As. Contre un As (comme A2), elle gagne encore à 70%. Seule la paire d'As bats les Rois, mais lorsque cela arrive, la paire de Rois est “très loin derrière”.

As-Roi est une forte main pré-Flop, encore plus lorsqu'elle est assortie. Contre une paire inférieure aux Rois, c'est environ un “50-50”. As-Roi est favorite contre toute main sans paire. Elle est “derrière” la paire de Rois, et en très mauvaise posture contre la paire d'As.

La force d'As-Roi provient des confrontations contre une main contenant un As ou un Roi (sans former une paire). Une main comme As-Dame est dite dominée face à As-Roi. Une main dominée est en grand difficulté: ses principales cartes favorables ne sont que les trois cartes du même rang que le Kicker (la carte qui accompagne l'As ou le Roi). Cela signifie que les mains comme As-Dame, As-Valet, Roi-Dame ou Roi-Valet sont toujours sous la menace de se voir dominées.

Un As (comme A2 ou AV) contre une paire plus forte que la carte qui l'accompagne n'a que 28% de chances de gagner. Même la très forte paire de Rois n'est gagnante qu'à un peu plus de 71% face à As-Deux dépareillés. Beaucoup de joueurs s'attendent à un plus grand avantage, même si la probabilité réelle est déjà importante.

Finalement, nous avons les confrontations de mains sans paires et sans carte commune, comme As-Roi contre Dame-Valet. La main possédant la carte la plus forte est généralement favorite entre 59% et 63%.

A partir des confrontations ci-dessus, vous pouvez déduire les probabilités de nombreuses situations similaires, comme Roi-Dame face à Roi-Valet (main dominée), Roi-Dix contre paire de Dames, et ainsi de suite.

Notez que le fait d'être assorti (deux cartes de même couleur) est un avantage léger mais non négligeable, en particulier pour les mains qui ne sont pas favorites: elles disposent ainsi de possibilités supplémentaires pour gagner le pot en touchant des cartes favorables. C'est la raison pour laquelle les connecteurs assortis sont plus intéressants: ils sont rarement favoris, mais les possibilités de quinte et de couleur réduisent l'écart avec les mains plus fortes.

Si le Flop ne vous a pas permis de toucher un jeu susceptible de gagner le coup à l'abattage, tout n'est pas toujours perdu: si vous avez suffisamment de cartes favorables pour compléter une forte combinaison - comme une Quinte ou une Couleur -, vous avez peut-être encore la possibilité de contester le Pot de façon profitable.

Pour décider s'il est gagnant sur le long terme de jouer un tirage particulier, il faut avant tout connaître ses chances de gains. Voici donc les principales probabilités concernant les tirages (avec deux cartes à venir).

Confrontations au flop avec tirage Couleur


 
VS
37 %   62 %
 
VS
31 %   68 %
 
VS
16.36 %   82.12 %
 
VS
45.86 %   54.14 %
 
VS
35.56 %   64.44 %
 
VS
25.56 %   74.44 %
 
VS
47.37 %   52.63 %
 
VS
53.74 %   46.26 %
 


Un tirage Couleur avec neuf cartes favorables possède 35% de chances de réussir, avec deux cartes à venir. Il peut même devenir favori, s'il a en outre deux cartes supérieures au Tableau et au jeu de l'adversaire ou encore un tirage quinte bilatéral.

Une main aussi forte qu'une Double Paire, ou même un Brelan, diminue mais ne ruine pas totalement les chances des meilleurs tirages. En revanche, si un ou plusieurs adversaires possèdent des cartes de la même couleur que le tirage, ce dernier voit ses chances se réduire rapidement - le pire étant de se retrouver face à un tirage Couleur supérieur au sien. Il est généralement très difficile de savoir si un ou plusieurs adversaires possèdent une de nos cartes favorables, mais cela illustre néanmoins le danger des tirages Couleur avec de petites cartes.

Tirage Quinte au flop


 
VS
18.69 %   81.31 %
 
VS
34.24 %   65.76 %
 
VS
30.1 %   69.9 %
 
VS
25.86 %   74.14 %
 
VS
50 %   50 %
 


Les tirages Quintes bilatéraux (possédant huit cartes favorables) sont comparables aux tirages Couleurs et ont environ une chance sur trois de réussir. Ils permettent de toucher de fortes combinaisons s'ils sont complétés, et gardent certaines chances même face à de bons jeux faits. Un tirage Quinte “ventral” (à quatre cartes favorables) est très inférieur, et ne doit être joué que dans des occasions très spécifiques.

Une Quinte étant une combinaison moins forte que la Couleur, il est possible de compléter son tirage mais de finalement perdre contre un meilleur jeu (Couleur ou Full par exemple). Il faut donc éviter de jouer ces tirages s'ils sont susceptibles d'être perdants même s'ils sont complétés.

En revanche, certains tirages Quintes sont souvent moins visibles qu'un tirage Couleur, en particulier lorsque les cartes du Tableau ne sont pas de rangs consécutifs (comme 5-7 sur un tableau 4-6-R). Beaucoup d'adversaires ne se méfieront pas outre mesure de la Quinte si un 8 sort au Turn ou à la River, car il vous faut exactement les cartes que vous possédez pour faire une Quinte - ce qu'ils jugeront improbable. Cela signifie que vous pouvez potentiellement gagner de gros Pots avec certains tirages Quintes, ce qui compense leur faiblesse relative.


N'oubliez pas que ces probabilités ne sont valables qu'avec deux cartes à venir. Si vous payez au Flop une mise à hauteur du Pot en pensant avoir les cotes et que les Tapis sont encore gros, vous risquez fort de devoir faire face à une grosse mise au Turn si le tirage n'est pas rentré, ce qui vous forcera à vous Coucher. Vous n'aurez alors vu qu'une carte, et vos chances de gains sont nettement moindres dans ce cas.

Une fois le Flop retourné, les cinq septièmes des cartes distribuées sont connus - la physionomie du coup se dessine alors, et la façon dont votre main s'accorde avec le Flop influe considérablement sur la stratégie à suivre.

Parmi les cas favorables, avoir un jeu fait au Flop - c'est-à-dire au moins une paire - est généralement très positif, pour peu que la paire soit assez haute. Vous trouverez ci-dessous les différentes probabilités de gagner le pot pour chaque configuration, en supposant que les joueurs sont à tapis (il y a donc deux cartes à venir).

Chances de gain avec d’une paire supérieure au Flop (« overpair »)


 
VS
84.85 %   15.15 %
 
VS
73.64 %   26.36 %
 
VS
91.62 %   8.38 %
 
VS
81.62 %   18.38 %
 
VS
27.07 %   72.93 %
 
VS
10.51 %   89.49 %
 


Un Flop inférieur à une paire servie est naturellement de bonne augure, même si rien n'est encore assuré. Face à une carte supérieure à la paire (comme un As), la Paire est une solide favorite, avec environ 85% de chances de gagner. Contre deux cartes supérieures, la Paire a encore plus de 73% de chances de l'emporter - ce qui illustre l'importance de trouver un Flop favorable.

Contre une Paire servie inférieure, la situation est encore meilleure, car notre adversaire n'a plus que deux cartes favorables dans tout le paquet, avec seulement deux cartes à venir. De plus, il a de bonnes chances de se voir favori et de perdre un très gros pot. Contre la Paire Max, la situation est similaire, même si notre adversaire peut à présent se montrer plus méfiant (en craignant justement une paire supérieure servie).

Si notre adversaire touche une double paire au Flop, il est alors bon favori, avec environ 73% - ce qui laisse tout de même 27% à la Paire supérieure, qui peut encore toucher un Brelan ou une meilleure Double Paire si le tableau double sans donner de Full à l'adversaire. Face à un Brelan, la Paire supérieure n'a généralement plus que les deux cartes de même rang lui permettant de toucher un Brelan supérieur - ses chances se limitent à 10% environ.

Probabilités avec une paire « max » au flop


 
VS
81.82 %   12.12 %
 
VS
91.21 %   8.79 %
 
VS
78.18 %   21.82 %
 
VS
81.62 %   18.38 %
 
VS
18.38 %   81.62 %
 
VS
16.67 %   82.83 %
 
VS
1.62 %   98.38 %
 


La Paire Max est la plupart du temps un fort jeu, surtout si la carte qui l'accompagne (le "Kicker") est de rang élevé - comme un As. Contre une autre Paire Max avec un Kicker inférieur, nous sommes favoris à 82% environ.

Face à une Paire servie inférieure, la Paire Max est à présent favorite à 91% - une excellente configuration ! Contre une Deuxième Paire accompagné d'un Kicker supérieur au Flop et à nos cartes, nous sommes encore favoris à 78%.

En revanche, la Paire Max est en très mauvaise posture face à une Paire servie supérieure, un Double Paire ou un Brelan (avec respectivement 18%, 17% et 1.6% de chances de gagner). Il est donc recommandé de faire preuve de vigilance lorsqu'un adversaire compétent se montre prêt à miser gros - il est possible qu'une simple Paire soit loin d'être gagnante !

Probabilités avec un brelan au flop


 
VS
34.44 %   65.56 %
 


Un brelan est généralement suffisamment favori pour vouloir risquer son tapis. Même s’il y a un meilleur jeu possible au flop, comme une couleur ou une quinte car très souvent l’adversaire n’aura pas très souvent ce jeu supérieur. Si cela arrive, il est utile de savoir qu’un brelan au flop a 34% de chances de s'améliorer en Full ou en Carré.