Le Flop

  • Après ces enchères où les mises de chacun sont fonction de son évaluation sur la valeur de ses 2 cartes, il y a déjà un pot plus ou moins important sur le tapis.
  • Le donneur (après avoir "brûlé" la première carte au-dessus du paquet pour éviter toute tricherie), découvre le flop: trois cartes, faces visibles, au milieu de la table. Sur internet, la donne est assurée par un logiciel qui respecte totalement le facteur aléatoire de la distribution des cartes, grâce à un algorithme complexe et 100% sécurisé. Ces trois premières cartes communes, selon qu'elles complètent plus ou moins bien vos deux cartes cachées, vous permettent de réévaluer vos ambitions.
  • Deuxième tour d'enchères sur le même principe que le premier, chaque joueur pouvant miser, relancer ou passer.
  • Le premier joueur à parler est cette fois le joueur à gauche du bouton.
  • Tant qu'aucune mise supplémentaire n'a été faite, un joueur peut dire "Check" ("parole"), ce qui signifie qu'il ne mise pas mais reste dans le coup et se réserve de miser (ou de passer) plus tard, quand d'autres se seront déclarés. Il peut arriver que tout le monde "checke" ou que les mises éliminent un ou plusieurs joueurs. Le coup peut encore se terminer si un joueur mise et que personne ne le paye.