Ludovic Lacay : "Ma stratégie pour le Sunday Surprise"

Sir CutsSir Cuts vous livre ses conseils de pro pour ce tournoi pas comme les autres qui a lieu tous les dimanches sur Winamax.fr…

Je distinguerai deux phases dans ce tournoi particulier : une première phase assez classique, qui va s’étendre du début du tournoi jusqu’à l’approche des trois dernières tables, et enfin la lutte finale pour le titre et la “ surprise”, qui commencera réellement vers les trois ou quatre dernières tables.

Dans la première phase il va falloir jouer un poker solide de tournoi, basé sur la sélection des mains avant le flop. Il faut jouer assez serré car il n’y a pas beaucoup de profondeur de tapis. Il faut être suffisamment agressif au flop pour tirer avantage des joueurs moyens engagés dans le tournoi ; vous devrez donc enchainer les “continuation bets” tout en faisant attention à ne pas faire trop grossir le pot par rapport à votre tapis. Vous ne voudrez pas vous retrouver trop "commited" avec une paire inférieure à la plus haute carte du board.
Il faudra ensuite maintenir une cadence élevée de vol de blindes car la structure ne cessera de vous rattraper.

Il vous arrivera de tomber en-dessous de la limite des vingt blindes. Là, vous devrez être patients, attendre la bonne main dans la bonne situation et plutôt que de vous disperser et d'essayer des vols de blinds avec des mains improbables, vous sélectionnerez les bonnes situations de "resteal": sur-relancer All In, de préférence sur un joueur qui joue beaucoup de mains...

Si vous vous en sortez bien, vous entrerez donc dans l’argent et commencerez à vous rapprocher de la table finale. C’est à partir de ce moment-là que la technique change et que les choses sérieuses commencent. La première place étant d’environ 4500€ et la surprise valant dans les 15 000€ supplémentaires, la valeur ajoutée est telle que vous devez prendre tous les risques pour remporter le tournoi - d’un point de vue purement mathématique bien sûr...Après, si vous n’aimez pas le surf à Hawaii ou si la stratosphère vous donne le vertige, libre à vous de ne pas suivre mes conseils ;)

Là commence donc le vrai travail de “metagame” : il va falloir vous créer une image utilisable en finale pour exploiter vos adversaires au mieux. Rappelez-vous que la structure est rapide donc vous n’aurez pas souvent de bonnes mains. Il va falloir bluffer. Et bluffer comment ? En sur-relançant beaucoup avant le flop et en jouant sur la passivité de vos adversaires. L’enjeu est tel qu’ils vont souvent se contenter d’attendre une bonne main. Quand ils attendront vous attaquerez, et au moindre signe de résistance, à moins d’avoir une excellente main bien sûr, vous abandonnerez.

La stratégie que je vous suggère est donc la suivante : soyez assez serré au début, montrez un peu vos bonnes mains quand elles ne sont pas payées, et progressivement mais discrètement, commencez à sur-relancer vos adversaires les plus sérieux et les moins enclins à payer vos attaques. A l’approche de la table finale, visez les tapis moyens et gros mais pas ceux qui sont beaucoup plus gros que vous.

Une fois la table finale atteinte, tous les risques sont permis, il faut jouer un poker d’équilibriste si on veut repartir avec une nouvelle voiture ou partir en vacances sur un yacht privé. Ici tous les coups sont permis, mais trouvez le juste milieu entre l’agression et la patience… Bonne chance à vous, et si je vous croise dimanche soir, nous allons bien nous amuser.

-------------------------------------------
Le Sunday Surprise a été élu meilleur tournoi online aux French Poker Awards 2011.
Tous les dimanches à 20h30. Inscription 10€. 50 000e garantis…et un lot exceptionnel, différent chaque semaine !