Traitement anti-bad beat



"Résiste...Prouve que tu existes!" A chaque élimination, à chaque nouveau bad beat, un e mes potes (un pro dont je ne dévoileria pas le nom) s’est mis à hurler cette chanson de France Gall ; OK, il chante faux…mais c'est toujours mieux que de casser son ordinateur à coups de marteau.

Mai s’il y a encore plus efficace pour lutter contre les mauvaises passes. Voici un traitement pour guérir avec un minimum de séquelles. Ordonnance…

En cas de pertes récurrentes:
- Sachez vous arrêter à temps! Quand une séance est mauvaise, il ne faut pas céder au réflexe de s'accrocher à la table, de rentrer dans plus de coups, de gonfler les tarifs pour se refaire. Or même si vous n'en êtes pas conscients, la perte a altéré vos facultés d'analyse, votre lucidité, votre patience. Et puis aussi, votre image à la table s'est dégradée. Vos adversaires vous sentent "cagoulé", en plein "tilt", et n'ont plus qu'à s'embusquer pour vous tirer comme un lapin...
Alors, rentrez plutôt à la maison. Comment ça, vous y êtes déjà?... Ah, je vois, parce que vous jouez sur internet? Alors, éteignez (calmement, svp.) l'ordinateur! Bref, tournez la page.

-Jouez moins souvent et moins cher. Dans une mauvaise passe, le métabolisme s'accélère. la tendance naturelle est d'appuyer sur le champignon pour se remettre à flot au plus vite. Erreur! La plupart du temps, cela ne fait qu'aggraver la situation. Donc pas de précipitation ni de fuite en avant. Démultipliez au contraire les sorties et réduisez les écarts financiers. Faites en sorte que le pire soit derrière vous. Et retrouvez jour après jour aussi bien la confiance que le sens des valeurs.

-Analysez vos parties sans complaisance. Plutôt que de maudire le croupier, de penser que le site est truqué ou que cette chemise verte ne vous réussit décidément pas, relativisez la part du hasard. Revoyez les coups que vous avez joué, remettez-vous en question: avez-vous fait des erreurs de jugement, avez-vous manqué de concentration, avez-vous été trop passif, trop agressif, trop ceci ou pas assez cela, votre système de jeu est-il cohérent?...Et puis d'abord, êtes-vous seulement capable de reconstituer précisément le déroulement des coups? Si ce n'est pas le cas, voilà un point important à travailler car il ne touche pas seulement à la mémoire mais à toute la compréhension et l'assimilation du jeu de poker.

-Ne perdez pas de vue les bases techniques. Il faut savoir que la technique est davantage utile pour minimiser les pertes que pour augmenter les gains. Dans les mauvaises périodes, il est encore plus important que d'habitude de rationnaliser. De ne pas se laisser aller à faire n'importe quoi sous prétexte que "de toutes les manières, rien ne marche en ce moment...". Au contraire il faut être conséquent avec le système de jeu que vous avez construit au fil de votre apprentissage et de votre expérience.

-Lisez! Rien de tel pour se remettre les idées en place que de plonger ou de replonger dans les bons auteurs de poker: Sklanski, Brunson, Greenstein, Harrington mais aussi Mike Caro et Stewart Reuben. Tous les bons bouquins se trouvent sur internet, par exemple sur www.twoplustwo.com ou thepokerbooksop.com. Et si vous ne lisez pas l'anglais, c'est justement l'occasion d'apprendre!...

-Ne soyez pas (trop) superstitieux! Ok pour garder votre singe en peluche sur vos jetons si cela vous rassure et fait partie de votre routine. Mais ne vous laissez pas envahir par des grigris et des pensées mystiques qui ne feraient que vous embuer les idées et vous détourner des réalités. Le poker se joue avec un cerveau et du caractère, pas avec une boule de cristal.

Souvenez-vous que l'essentiel est de...

1-Toujours augmenter vos connaissances théoriques.

2-Gérer votre personnalité pour garder 100% de vos moyens à la table.