Vikash Dhorasoo remporte le BPT à Enghien

Par dans

Ce week-end, le Team Winamax a ajouté une nouvelle ligne prestigieuse à son palmarès, avec la victoire à Enghien de Vikash Dhorasoo lors de l'étape finale du « Barrière Poker Tour », le circuit live du casinotier français. L'ancien international de football a dominé 328 joueurs pour s'emparer du titre et du premier prix de 177,000 euros.

Parmi les pros engagés dans l'épreuve, on retrouvait notamment les joueurs du Team Winamax Tristan Clémençon,  Michel Abécassis et Marc Inizan (ce dernier ayant par ailleurs atteint la seconde place d'un tournoi organisé en parallèle)

Après deux jours de bataille, ils n'étaient plus que 33 joueurs en lice, et Vikash menait le bal avec une large avance sur ses adversaires. Cette avance, le joueur du Team Winamax n'allait jamais la voir remise en question jusqu'à la conclusion du tournoi. Après un énorme pot remporté en demi-finales contre le jeune pro Adrien Allain (les As contre Roi-Valet), Vikash s'installait en table finale avec le plus gros tapis.

Sur la dernière ligne droite, Vikash a continué sa collection de scalps en éliminant plusieurs joueurs. A trois heures du matin, il ne restait plus qu'un seul adversaire pour empêcher le joueur du Team Winamax d'empocher le titre : Sam el Sayed, récent vainqueur de l'étape WPT à Amnéville. Cet ultime duel ne fut qu'une formalité : après avoir doublé avec une paire de Dix contre une paire de 9, Vikash porta l'estocade muni d'une paire d'As.

« Je suis content d'avoir connu ça au moins une fois », a commenté Vikash au lendemain de sa victoire. « C'était difficile, mais je suis resté très tranquille. C'est un kiff énorme que d'aller au bout. C'est ma première fois en live. Terminer au sommet devant plus de 300 joueurs... C'est la seule place qui ne génère pas de frustration. »

Avec cette victoire, Vikash Dhorasoo fera peut-être taire les derniers détracteurs qui ne voyaient en lui qu'un « people » se montrant à la table de poker parce que c'est à la mode. Tout du moins on l'espère, car après de multiples finales à Paris, deux places payées à l'EPT, et une très belle troisième place au Grand Prix de Paris en 2009, ce triomphe à Enghien sonne comme la suite logique d'une carrière de joueur de poker résolument dilettante, mais néanmoins prise très au sérieux.

« Je ne suis pas joueur professionnel de poker », explique Vikash, « et cette victoire ne va rien changer pour moi. Le poker ne devient pas soudainement plus important, ce serait une erreur de penser comme ça. Je vais reprendre ma vie normale. » Une vie normale très active, avec notamment une présence marquée sur le terrain de ses premières amours : 100% Foot sur M6 tous les dimanche soirs, une tribune libre à Le Monde, des chroniques mensuelles dans le magazine « So Foot »... Mais aussi, et surtout, « Trompe le Monde », sa boîte de production cinéma. « On a quelques longs-métrages dans les starting-blocks », confie Vikash.

Prochain tournoi pour le champion du Barrière Poker Tour : l'étape European Poker Tour de Deauville, en janvier. En attendant, il y aura les matches du Winamax Football Club, l'équipe des employés de la firme au W rouge. Ou peut-être pas. « Je me suis claqué lors de la dernière rencontre !  Plus d'un mois d'arrêt forcé... C'est d'ailleurs pour ça que j'ai été jouer à Enghien. Comme je n'arrivais pas trop à marcher, j'ai décidé de m'assoir à la table ! »


Benjo DiMeo

Triple vainqueur VSOP à Cognac.

Suivez Benjo DiMeo sur Twitter