Un rêve devenu réalité

Par dans



[Note de la rédaction : Ce premier article que vous propose notre nouveau Top Shark Adrien Guyon a été réalisé à la veille de son premier tournoi en tant que membre du Team Winamax, l'EPT Deauville. Nul doute qu'Adrien reviendra, dès son prochain article, sur son formidable parcours dans l'épreuve (16e sur 592).]

Je ne sais pas vraiment comment poser mes mots sur cette feuille. Tout est arrivé si vite… Je crois même pouvoir dire qu’au moment où j’écris ces lignes, je ne réalise pas vraiment ce qui m’arrive. Il n’est pas toujours évident de mesurer l’importance des choses que l’on vient de réaliser.  Il y a quelques semaines encore, c’est moi-même qui lisais ce blog avec toujours autant de plaisir, et la part de rêve qui va avec.

Mais c’est officiel maintenant : je fais partie du Team Pro Winamax... Et je fus bel et bien forcé d’accepter la réalité de cet état de fait lorsque je me suis retrouvé en train de faire du yoga à dix heures du matin en compagnie de Davidi et des autres joueurs du Team réunis en Belgique pour le séminaire annuel de l’équipe. Dans ces moments, on ne peut que prendre conscience que non, on n’est pas en train de rêver et que seule la vraie vie peut nous offrir des moments aussi délicieusement absurdes.



L’aventure Top Shark a été si longue et si courte à la fois. J’ai participé aux qualifications car c’était mon seul vrai objectif de fin d’année, et j’ai fait ce qu’il fallait pour y parvenir. Mais au moment où j’ai intégré l’Academy, je savais aussi que le plus dur restait devant moi.

J’avais des objectifs bien précis. Je voulais passer chacune des semaines d’épreuves sans être nominé, et atteindre la finale parmi les trois derniers joueurs. Afin de me battre pour le magnifique contrat !

Mon parcours n’a pas été des plus simples, mais je n’ai jamais vraiment été en difficulté non plus. J’ai été nominé une seule fois, ce qui a été un vrai moteur pour moi car le soutien du plus grand nombre fut à la fois touchant et motivant ! Les gens n’avaient rien à gagner en cliquant sur mon nom, et pourtant ils l’ont fait, leurs votes étaient simplement motivés par des sentiments sincères. C’est tout ce dont j’avais besoin pour me motiver encore plus !

Je suis obligé de toucher un mot à propos de mon ami Louis Linard. Avec Labrik, nous avons vécu une aventure vraiment particulière… On se soutenait mutuellement lors de chaque épreuve, mais nous étions aussi des concurrents, forcément. Si bien que lorsque Labrik est sorti du concours en demi-finales, je n’ai pas vraiment pu savourer mon accession en finale, car j’avais conscience de la peine qui était la sienne... Je ne suis pas inquiet pour Louis, il a fait une année 2014 exceptionnelle sur les tables de Winamax : je n’ai aucun doute sur le fait qu’il sera une nouvelle fois parmi les meilleurs joueurs MTT de Wina à la fin de l’année 2015.

Tous ces mots pour dire qu’aujourd’hui ma carrière a pris un vrai tournant, et c’est avec un énorme enthousiasme que je songe à l’année qui m’attend.  Je vais avoir le privilège de jouer les tournois les plus prestigieux de l’année aux côtés de la meilleure équipe de joueurs d’Europe.

J’ai également une pensée pour toutes les personnes qui me soutiennent. Certaines depuis déjà plusieurs années. Je ne pouvais imaginer recevoir autant de témoignages d’encouragements, de sympathie, de félicitations. Je ne sais pas si les gens ont conscience de l’importance qu’ils ont à mes yeux…

C’est donc le début d’une belle aventure qui porte le nom de WINAMAX ! Une aventure qui faisait partie de mes rêves. Un rêve qui, il faut bien l’admettre maintenant, est devenu réalité. En fait non, je ne veux pas me réveiller. Je veux vivre ce rêve à fond, et ce pour le plus longtemps possible !

Merci !