Top Shark : du rêve à la réalité

Par dans

Résumer une aventure comme la Top Shark Academy n'est pas une chose simple, ceux qui l'ont vécu avec moi pourront le confirmer. Je tiens d'ailleurs en premier lieu à les féliciter pour leur parcours, particulièrement Phildar10, x BABURSS et tinmar30 qui m'ont accompagné en finale. Ce sont les adversaires coriaces qui rendent une bataille plus belle, et celle-ci fut particulièrement intense. L'ambiance a toujours été au top entre nous, j'ai apprécié le soutien et le temps passé à discuter. Merci à vous.

J'ai commencé les qualifications pour Top Shark remonté et motivé comme jamais. Je suis un homme de défi, mes plus belles réussites résultent des challenges que je me suis lancés, et je voulais vraiment venir à bout de celui-ci. J'avais suivi de très près la saison précédente et je m'étais régalé. Intégrer l'Academy peu avant la trêve de Noël fut absolument euphorique, et je suis incapable de dire ce que j'ai reçu comme cadeau tant j'étais concentré sur le plus beau de tous : ma qualification !

Pendant la trêve, j'ai essayé de suivre mes futurs adversaires et d'étudier leur façon de jouer, sans même savoir que cela me servirait dès la première épreuve : des heads up entre élèves. Je n'ai pas forcément brillé, mais assuré l'essentiel en me classant sur le podium. Une copie brouillonne me classe en milieu de tableau sur la seconde épreuve, mais c'est suffisant pour ne pas être nominé.

Sauvé par la communauté

Les épreuves de la cinquième semaine auraient pu m'inquiéter... Faire fructifier une bankroll de 100€ en cash game ! Certes, ce n'est pas mon domaine de prédilection mais j'adore ce type d'épreuve parce que ça représente un réel défi, un pour lequel il faut s'investir et se donner à fond. Ce qui correspond ici à faire le geek et multitabler pendant des heures et des heures. J'ai fait le choix de jouer en NL5 et NL10, ce qui s'est avéré payant car j'ai terminé premier avec 240,75€.

La sixième et avant-dernière semaine est la mythique épreuve des heads up contre les joueurs du Team Winamax. Un challenge bien difficile car on joue contre des adversaires n'ayant rien à perdre alors que c'est tout l'inverse pour nous. J'essaye de me sortir l'enjeu de la tête et de mettre en place mon jeu. Une victoire sur deux affrontements m'éviterait à coup sûr la nomination mais je m'écroule dans cette épreuve et commence à mobiliser les réseaux sociaux et mon club de Poker@Lyon en prévision du futur vote.

Je prends mon pied durant la seconde épreuve : une vidéo commentée où je me place premier. Cela ne suffit pas pour échapper à la nomination : une place en finale se joue, et préciser que j'avais la pression est peu dire... Je pense avoir appelé toute personne connaissant ne serait-ce que mon prénom durant cette journée ! Après avoir appuyé sur la touche « F5 » pour actualiser la page des résultats toutes les 5 secondes durant 24 heures, je peux être soulagé : je suis sauvé ! Un grand merci à tous ceux qui ont voté pour moi, et un merci plus particulier à ceux qui m'ont aidé à rechercher des votes, je leur dois beaucoup.

7 jours de lutte pour intégrer le Team Winamax...

Sans surprise, l'épreuve finale est un challenge en tournois multitables. C'était mon épreuve, celle que j'attendais de pied ferme, celle pour laquelle je me suis préparé. Je décide directement de faire un gros volume de jeu, afin de limiter le plus possible la part de chance dans mes résultats. Dans un premier temps, j'enchaîne les petites perf autour de 1000 points, ce qui correspond à des demi-finales sur des tournois intermédiaires.

Je ne passe pas loin de plusieurs perfs' importantes et suis de près le parcours de mes concurrents. Notre logo Top Shark n'est pas là pour aider : à l'approche des finales, nos adversaires deviennent très agressifs puisqu'ils savent que nous avons tout à perdre. La pression se fait sentir et, avec la fatigue, tout devient plus dur. Je sais que tout va se jouer le dimanche soir, mais je sais aussi qu'il est très dur de réaliser une perf' sur un des tournois majeurs.

Assez bien placé dans l'XTASE et le HIGHROLLER, je subis de nouveau une pression démentielle et m'incline peu avant les demi-finales sur les deux tournois, obtenant tout de même de précieux points... Et la soirée n'est pas finie ! Entretemps et sans vraiment m'en rendre compte, j'ai monté un tapis important sur le Money Time. Je joue alors pour la gagne en adoptant un jeu très agressif qui finit par payer : j'atteins la seconde place et me retrouve avec une avance conséquente sur le reste des finalistes. Ils ne reviendront pas. C'est fait. Le graal est à moi : je remporte la Top Shark Academy ! Un sourire béat est affiché sur mon visage durant de longues heures, et j'ai énormément de mal à réaliser ce qu'il m'arrive...

Tout s'accélère et se précise le lendemain quand je reçois un coup de fil du Team Manager Stéphane Matheu qui me donne le calendrier de mes prochaines échéances...  Le rêve peut commencer, c'est parti pour une année riche en apprentissage et surtout riche en émotion.