[Blog] SVT ? Non, MTT !

Par dans Général il y a 2 mois.

Romain Lewis Blog

Vendredi 4 avril 2014

Chapitre 1 : les relations entre organisations et mode de vie. Les angiospermes sont des organismes vivants végétaux évoluant pour la plupart entre la terre et les airs. Leur classe regroupe toutes les plantes à fleurs produisant des fruits. Pour survivre, ils ont besoin de ressources qu’ils trouvent dans leur habitat, le sol (eau et ions) et l’air (CO2). Ils utilisent aussi l’énergie lumineuse pour la convertir en énergie chimique lors de la photosynthèse. Ils ne peuvent pas se déplacer pour se procurer leur nourriture, se mettre à l’abri…

Le temps ne m’a jamais semblé aussi long et pourtant, cela ne fait que 17 minutes et 30 secondes que j'ai attaqué ma première heure de cours de l’après-midi. Le pire avec cette première heure, c’est qu’elle est suivie d’une deuxième heure. Avec ce même prof. Celui qui ressort la même fiche depuis les temps immémoriaux, lorsqu'il a abandonné toute espoir en la curiosité d’un groupe d’adolescents au sujet de "la vie fixée des plantes". Il se venge généralement lors du rendu des copies quand les mots "exécrable" et "insuffisant" fleurissent en lettres capitales sur le haut de nos copies.

J’ai cessé d’essayer de comprendre pourquoi nous sommes sans cesse évalués, classés, comparés et punis dès le plus jeune âge. Je n’ai aucune motivation interne pour comprendre ce cours en dehors de l’évaluation finale. Je sais que je le réviserai la veille du contrôle, histoire de m’en sortir à peu près correctement - avec un peu de chance -, mais dans quelques mois tout sera oublié. D'ailleurs, j’espère que ce sera un QCM. J’aurai juste à discrètement jeter un coup d’œil sur les réponses de Noa ou Maël, les deux vraies machines à apprendre de la classe. J’admire... Lire la suite

[Blog] Optimisez votre grind online

Par dans Tournois Online il y a plus d'un an.

Blog Sylvain Loosli

Le sujet n’est que rarement abordé lorsqu’on parle poker, pourtant la préparation et l’organisation de vos sessions de grind online sont très importantes, si ce n’est essentielles, pour maximiser votre qualité de jeu et votre espérance de gain.

Avant toute chose, vous voulez démarrer votre session dans les meilleurs conditions mentales et physiques, en forme et prêt à vous concentrer au maximum sur l’instant présent, sur les décisions que vous avez à prendre, et ce pendant le plus de temps possible. N’oubliez pas que la différence se fera en fin de tournoi, après de nombreuses heures de jeu. Réussir à jouer un jeu proche de votre A-Game en fin de session s’avèrera donc crucial.

Mais ne brûlons pas les étapes. Avant de lancer votre session, une bonne préparation s’impose :

Échauffez-vous physiquement

Sport, méditation, yoga, relaxation : chacun fonctionne différemment mais, si vous souhaitez être performant, il est important d’avoir une routine de préparation avant de jouer. Est-ce que vous avez déjà vu des sportifs de haut niveau démarrer leur compétition sans s’être échauffés auparavant ?

Sélectionnez vos tournois avec soin

Même si vous multi-tablez avec aisance, vous devez faire des choix certains soirs sur les tournois que vous lancez ou non. Ceci est particulièrement vrai pour les dimanches soirs ou pour les Winamax Series. Si vous lancez trop de tables, vous risquez de prendre de moins bonnes décisions en début de session. Mais si vous en jouez trop peu, vous vous privez de certains tournois identifiés comme EV+ et donc de potentiels deep runs. Encore une fois, chacun est plus ou moins à l’aise avec un certain nombre de tables, certains formats… Ne négligez pas les tournois... Lire la suite

[Blog] Réjouissantes turbulences

Par dans Tournois LiveTournois Online il y a plus de 2 ans.

Guillaume Diaz
C’est le moins qu’on puisse dire : pour moi, le mois qui vient de s’achever fut sacrément intense et agité ! Entre mon premier séjour à Macao, une victoire Winamax Series remportée à bord du vol retour, et une petite quinzaine passée dans le sud de la France pour l’enchaînement séminaire/WSOP Cannes/PSC Monte Carlo, je n’ai pas vu le temps passer !

Je profite donc d’une petite pause de quelques jours dans notre nouvelle collocation à Londres - je viens de m’y installer avec plusieurs potes du poker - pour faire le point sur ce début d’année avant de repartir sur la route, pour le SISMIX et surtout pour le traditionnel pèlerinage de plus d’un mois à Las Vegas pour les Championnats du Monde.

Du côté du live, c’est bien en avril que l’année a réellement commencé pour moi. Je n’avais joué qu’une dizaine de tournois au cours des trois mois précédents : j’en ai joué le double depuis ! Sur cette vingtaine d’épreuves jouées en avril, j’atteins les places payées quatre fois « seulement ». Malgré de belles places à Macao et Monaco sur des tournois à petit buy-in, mon résultat net sur l’année est pour l’instant négatif de 45 000€. La majorité des pertes vient des Highrollers à 25 000$ et 10 000$ joués là-bas, et comme ces tournois représentent mon objectif majeur pour 2017, il va me falloir inverser la tendance rapidement – même si il n’y a clairement rien d’alarmant à ce stade : je n’en ai encore joué que très peu.

Pour ce qui est de mon objectif chiffré, je suis sur la bonne voie pour atteindre le seuil de 400 000€ de buy-ins que je me suis fixé pour 2017 : j’en suis déjà à près de 100K€ d’entrées, avec au moins autant à venir à Vegas cet été ! Evidemment, les Highrollers cités plus haut y sont pour beaucoup : ce fut... Lire la suite

[Blog] Dreaming Las Vegas

Par dans GénéralLife Style il y a plus de 2 ans.

Durant les dix-huit derniers mois, l'excitation des premiers moments en tant que joueur sponsorisé, couplée à une réussite sur le circuit live, m'ont largement contenté, tant moralement que financièrement. Il y a un an, j’écrivais l'article Méthodologie du grind online, dans lequel j'exposais mon approche du jeu sur Internet. Et comme je l’ai dit dans un article précédent, mes deux seules obsessions sont 1/ la quête d'un titre majeur et 2/ le maintien de mon train de vie. Avec la disparition du circuit EPT et son relatif déclin sous sa nouvelle appellation – le PokerStars Championship Bahamas a enregistré des affluences plutôt faibles – ainsi qu'un contrat revu à la hausse cette année qui me permettra de jouer de plus nombreux Events, les World Series of Poker sont devenus mon objectif principal. J'ai déjà les yeux tournés vers Vegas.

pierre_calamusa_wsop_2016

Mes deux étés dans le Nevada ont été catastrophiques, avec une seule petite place payée sur une épreuve Turbo à 1 000 dollars, malgré trente tournois joués et 40 000 dollars de buy-ins dépensés. J'ai donc profité de mon hiver pour commencer ma longue préparation pour les World Series, tout d’abord en analysant les raisons de mes échecs précédents, avant de dresser un premier bilan et évaluer mes forces et faiblesses dans cette quête de bracelet. Ne restait plus qu’à mettre en place les solutions envisagées, pour arriver aussi compétitif que possible en juin.

Les raisons d'un échec

J'ai connu un fort succès sur le circuit EPT avec cinq places payées en douze participations, dont un Day 4 et une table finale. Surtout, j'ai souvent réussi à monter des tapis confortables sur ces tournois, avec une impression de force et un sentiment de maîtrise que je n'ai jamais connu aux WSOP... Lire la suite

[Blog] GPL, Series : dix jours au top !

Par dans Tournois Online il y a plus de 3 ans.

Global Poker League : des débuts réussis

Le 26 février passé, j’ai eu le privilège d’être sélectionné par Fabrice Soulier pour faire partie de la franchise des Paris Aviators, dans le cadre de la Global Poker League. En plus de FabSoul, capitaine/joueur, notre équipe est composée de Bertrand ‘ElkY’ Grospellier, du Canadien Mike Leah, de l’Allemand George Danzer et de mon coéquipier du Team Winamax Alexandre Luneau, choisi en tant que wild card.

La GPL, c’est une compétition entre douze équipes qui représentent chacune une ville différente, avec la possibilité pour les fans de suivre tout ça de tout près, puisque tous les matchs sont diffusés en streaming live. Trois types d’épreuves distinctes sont au programme : tout d’abord des affrontements online, suivis par des épreuves live dans un studio à Las Vegas en parallèle des WSOP, et pour finir une Finale live entre les quatre meilleures équipes dans le fameux Cube à l'Arena de Wembley. Au sein des épreuves, on retrouve des SNG à six joueurs et de bon vieux duels mano a mano.

À bloc juste avant le début de la compétition. 

Pour les joueurs qui y participent, au vu des enjeux financiers très faibles, cela revient en quelque sorte à disputer un freeroll. En clair, la seule chose à perdre, c’est du temps ! Cela constitue en tout cas un bon moyen pour nous les joueurs de nous rapprocher de la communauté de passionnés à travers le monde, tout en partageant un peu de nos connaissances et en faisant découvrir le talent et la personnalité de chacun.

Le fait de considérer le poker comme un sport et les joueurs comme des sportifs de haut niveau est également quelque chose de nouveau. Les habitués de rencontres de jeux vidéo de haut niveau (League of Legends,... Lire la suite

Sur la bonne voie

Par dans Tournois Online il y a plus de 4 ans.

Lors de mes deux précédents billets, je faisais part de mes objectifs, puis de quelques conseils à propos des Winamax Series. Eh bien, nous y voilà, la dixième édition du festival est finie et il est l’heure d’en faire le bilan !

Epreuves jouées 58
Places payées 10
Tables finales 1
Total des droits d’entrée 4 785€
Total des gains 19 751,52€
Profit 14 966,85€

Jouer un gros volume dans autant de formats différents s’est comme d’habitude révélé particulièrement ardu. Les soirées où l’on mélange Heads-up Deglingo, NLHE Fullring, PLO 6-max et 4-max Shootout nécessitent plus d’attention que lors d’une session classique, et donc plus de concentration pour passer instantanément d’un processus de réflexion à un autre. Et encore, conformément á la loi française, nous n’avons que le droit au Hold’em et au PLO ! Si de nouvelles variantes sont autorisées un jour, ce à quoi je suis évidemment favorable, cela nous compliquera encore plus la tâche. Ceci dit, travailler dans un environnement complexe est le meilleur moyen de progresser soi-même.

6e du High Roller

Si je suis bien entendu très satisfait du résultat financier, je dois reconnaître que ces profits proviennent avant tout d’un seul et unique « deep run » effectué dans le plus gros tournoi du festival, le High Roller á 1 000 euros, où je me suis classé sixième.

Sur mes neuf autres places payées, on trouve huit « min-cash » dans des tournois divers et variés. La seule autre performance significative a été mon parcours dans le Million Event, dans lequel j’ai culminé à plus de 30 fois le tapis de départ lors du deuxième jour, avant de progressivement... Lire la suite

Comment aborder les Winamax Series X ?

Par dans Tournois Online il y a plus de 4 ans.

Les Winamax Series sont de retour pour une dixième édition avec 76 tournois programmés du 7 septembre au 17 septembre. Mon principal objectif est clairement affiché : je veux un deuxième titre ! Apres être passé tout proche en janvier dernier (avec une deuxième place dans une épreuve short-handed à 300 euros), je vais faire le maximum pour remporter un second tournoi estampillé Winamax Series. J’ai l’intention de jouer quasiment toutes les épreuves, avec tout de même une pause d’un jour ou deux pour éviter l’overdose.

Mon second objectif est de me rapprocher de celui fixé en début d’année : 100 000 euros de gains sur 2014. Mais pour cela, pas de dispositions particulières. Il me suffira de jouer de mon mieux, et, avec un peu de réussite, les résultats financiers suivront. J’ai cependant un peu de pression car ce sont les dernières Winamax Series de l’année et il me faudra faire un volume considérable sur les derniers mois en cas de mauvaise performance lors de cette édition !

J’ai décidé de vous donner quelques conseils pour aborder cette belle série de tournois. Tout d’abord, quelques observations générales :

Ne ratez pas le Million Event ! C’est le plus gros tournoi de l’année sur Winamax, avec des sommes à faire tourner la tête pour une épreuve en ligne sur le « .fr », et un niveau très disparate. Rien que pour ça, cela vaut le coup de jouer un peu « hors gestion de bankroll », quitte à faire beaucoup de satellites, à utiliser ses Miles, voire à payer directement le prix d’entrée en vendant une partie de son action à d’autres joueurs. Personnellement, j’essaie toujours d’avoir plusieurs « poulains » dans ce tournoi qui représente la meilleure value de l’année (je précise que je pioche parmi... Lire la suite

Winamax Series : du 1er au 8 mai, 24 tournois, 1 million d'euros garantis

Par dans Tournois Online il y a plus de 8 ans.

Voilà, j'ai tout dit dans le titre. Maintenant, allez jouer, et vite. Mon salaire en dépend. Détendez-vous, je plaisante. Donc, à l'horizon, pour le début du mois de mai : une très belle semaine de tournois sur Winamax. 24 épreuves au total, étalées sur 8 jours,  avec les formats habituels emboîtés dans tous les sens : full ring, short-handed, Pot-Limit Omaha, Bounty, Rebuys, Knockout, et compagnie.

Le but des Winamax Series, en plus d'offrir un million d'euros en cagnottes garanties : permettre à tout le monde de jouer. Oui, même vous qui me lisez en ce moment, un paquet de chips à la main, affalé dans votre canapé. Vous pouvez jouer les Winamax Series. Si, si. Avec des buy-ins allant de 5 à 1,000 euros, à peu près toutes les bankroll devraient  y trouver leur compte. D'autant que les tournois satellites tournent 24 heures sur 24, pour aussi bas que 1 euro l'entrée.

Vous avez surement déjà pris connaissance du programme... Voici quelques points qui méritent qu'on s'y attarde :

- Plusieurs épreuves des Winamax Series seront organisées sur plusieurs jours et/ou plusieurs « flight ». Ceci dans l'idée d'éviter autant que possible les parties interminables jusqu'à l'aube. Par exemple, l'épreuve 6 (un No -Limit à 10€) verra se jouer cinq Day 1 du lundi au vendredi, avec une finale programmée le dimanche.

- Tous les finalistes de l'épreuve 5 (NLHE 6-max à 10€) se verront offrir un package pour le Winamax Poker Open de Dublin. Valeur : 1,100 euros. Demandez à ceux qui étaient présents pour la première édition, en septembre dernier : le WPO est un des tournois les plus conviviaux du circuit.

- Plusieurs des tournois phares de Winamax ont... Lire la suite