[Blog] Préparé pour gagner

Par dans Général il y a 3 mois.

Blog LeVietF0u Facebook

Je sourcille à peine lorsque mon adversaire montre une paire d'As à l'abattage. Bien sûr, perdre des pots de 700 blindes en cash game n'a rien de plaisant, surtout quand on joue en NL 1 000, et d'autant plus lorsqu’on est battu avec une paire de Rois au cut-off, par le régulier hyper aggro au bouton. Il est tard et je vais m'en griller une devant le Cercle Clichy Montmartre. Je ne me sens pas du tout déçu ou en tilt. C'est assez curieux ce sentiment qui vous traverse parfois. À ce moment-là, je sais que je vais me remettre à gagner.

Une alléchante grille online

LeVietF0u WiPT 1

La parenthèse live de la Grande Finale Winamax Poker Tour désormais derrière moi, il est temps de retourner au jeu online. Depuis mon arrivée dans le Team Winamax en août 2015, j'ai beaucoup réduit mon volume sur Internet. Si les déplacements sur des festivals live justifient parfois mon maigre nombre de tournois joués sur la toile, je profite désormais des périodes moins chargées pour envoyer du bois sur Winamax.

La nouvelle grille de tournois est extrêmement excitante, puisque le nombre quotidien de MTT à 100 € et plus a quasiment doublé, avec l'arrivée du Battle Royale (un 200 € K.O.) et de l'XTREM (un 100 € Freezeout) dès 18h, chaque jour. Surtout, les fields de ces deux tournois sont bien plus soft à jouer (et donc EV+) par rapport à ceux d'un HighRoller ou du Monster Stack 100 € de 21h30. Autres bonnes nouvelles à signaler : le Prime Time est passé en 6-Max et l’XTASE est maintenant un tournoi Knockout. Or, la plupart des joueurs, surtout récréatifs, négocient extrêmement mal ce dernier format. Il n'est pas rare d’en voir certains payer des tapis de 30 ou 40 blindes avec des mains très faibles, simplement pour essayer de prendre une... Lire la suite

[Blog] Un Volatile à Paris

Par dans Tournois LiveWinamax Poker Tour il y a 3 mois.

Guillaume Diaz Blog Facebook

Comme chaque année, le début du mois de mars sonne l’heure de la Grande Finale du Winamax Poker Tour au Cercle Clichy Montmartre. Se retrouvent à Paris plus d’une centaine de joueurs qualifiés sur les étapes freeroll live organisées partout en France, de nombreux habitués du cercle, des WIP et des réguliers du circuit, tous là pour participer à cette grande fête du poker. Cette diversité de profil donne à ce tournoi une ambiance particulière, beaucoup plus chaleureuse et détendue que sur les tournois que l’on a l’habitude de jouer tout au long de l’année.

C’est dans cette bonne humeur ambiante que j’ai pris part au tournoi, débutant lors du Day 1C, juste après le traditionnel petit-déjeuner en compagnie de journalistes et de quelques WIP. Vous l’avez compris, dans ce blog, j’ai choisi de vous raconter mon Winamax Poker Tour 2018, de partager avec vous quelques moments de ma semaine qui font de cette épreuve un tournoi à part. Attention, ce résumé est garanti 100% sans hand histories !

Un début de tournoi idéal

Guillaume Diaz Finale WiPT 1

Commençons par le début du Main Event. Après un réveil à 8h45 des plus difficiles vendredi pour me rendre à ce fameux petit déjeuner, je retourne à l’appartement que nous avons loué près du cercle avec Romain (Lewis), histoire de faire une petite sieste avant de commencer le Day 1C. C’est aussi la particularité de cette Finale que de commencer si tôt les journées, afin de jouer quatre Day 1 différents en deux jours. Mon cerveau n’ayant pas du tout l’habitude de fonctionner à cette heure-ci, je pense que le fait de ne pas aller jouer directement ne peut être que bénéfique. Un petit somme de deux heures et c’est reparti direction le CCM.

Hasard du tirage, je récupère la place de ma toute... Lire la suite

[Blog] Grande Finale WiPT : Top 5 des erreurs à éviter

Par dans Tournois Live il y a 4 mois.

Davidi

Le Main Event de la Grande Finale du Winamax Poker Tour approche à grands pas : le coup d'envoi du Day 1A du sera donné le jeudi 1er mars à dix heures pétantes. Le moment est donc venu de commencer à se préparer pour ce grand événement, qui rassemble chaque année de nombreux qualifiés. Au fil des années, j’ai pu observer quelques erreurs courantes sur ce genre de tournois comptant une majorité d’amateurs ou de joueurs semi-professionnels. Bien sûr, je ne veux pas généraliser. Certains joueurs plus aguerris ne font plus ce genre d’erreurs, ce qui leur donne un avantage considérable sur le reste du field. Dans ce blog, j’ai choisi de lister cinq leaks fréquents afin de vous offrir les clés d’un WiPT réussi.

Limp / fold avec moins de 15 blindes 

Une erreur classique des joueurs amateurs est de trop limper avec des jeux moyens. Je l’ai constaté souvent : peu importe la position, parfois même avec moins de 10 blindes, et sur une table composée de nombreux short stacks. Pas étonnant dans pareil cas de rencontrer derrière un joueur qui trouve une belle main pour faire tapis, ou d’autres qui profitent de cette blinde « offerte » pour shove avec une range plus large.

Dans l’absolu, ce n’est pas toujours une erreur d’adopter une stratégie de limp dans des tournois où la moyenne est basse, mais il est nécessaire d’équilibrer sa range de limp et de le faire de temps en temps avec des mains très fortes. 

Limper avec une main à potentiel comme Dame-Valet assortis peut permettre de jouer un pot en multi-way et ainsi de gagner gros si on touche du jeu au flop. L’inconvénient est qu’on réalisera trop peu souvent notre équité s’il y a trop de joueurs avec des tapis dans une zone de shove... Lire la suite

[Blog] Mes premiers pas

Par dans Tournois Live il y a plus de 2 ans.

31 Janvier : Multiplex Poker

Ma rencontre avec le staff Winamax se fait lors du Multiplex Poker du 31 janvier. Je vais participer à ma première émission radio et autant vous dire que je ne suis pas très serein. Qui plus est, je joue d’entrée de malchance, le vol partant de Nice pour rejoindre Paris est retardé en raison du mauvais temps (eh oui ça arrive aussi dans le sud !). Je suis donc en retard pour ma première, ce qui ne fait qu’augmenter mon stress !

Mon arrivée tardive ne me permet pas d’assister à la première partie de l’émission, comme prévu au départ, et je suis donc décalé pour la suite du programme. Je suis très bien accueilli et tout de suite mis à l’aise par toute l’équipe de la radio à cette heure si avancée de la nuit.

Je retrouve Pierre Calamusa, que je connaissais déjà, ainsi que Bruno Lopes qui font partie du Team, avant qu’ils ne basculent vers le RMC Poker Show. Je prends enfin place derrière le micro pour répondre aux nombreuses questions qui me sont posées, aussi bien sur ma vie personnelle que professionnelle. Au fur et à mesure, le stress se dissipe un peu et je peux profiter complètement de ce moment.

Une fois la radio terminée, nous nous retrouvons, à ma grande surprise à faire quelques parties de FIFA à cinq... à 2 heures du matin ! Il est ensuite temps d’aller à l’hôtel pour une petite nuit de sommeil avant le shooting photo du lendemain.

1er Février : Shooting photo et signature du contrat

Cette fois tout va bien, je suis à l’heure et même un peu en avance. À mon arrivée, je suis accueilli par le coach Stéphane Matheu, qui gère l’équipe. Il me présente à tout le monde : les patrons, reporters, traders, staff… et me fait une petite visite des locaux, qui sont bien plus... Lire la suite

[Blog] Une arrivée fracassante

Par dans Général il y a plus de 2 ans.

Me voilà maintenant membre du Team Winamax. Je dois vous dire que l’engouement général qu'a suscité mon arrivée m'a fait énormément plaisir. La plupart des gens et même mes potes joueurs de poker ont été surpris par cette décision. "Mais alors, tu arrêtes complètement le cash-game pour jouer des tournois ?" C'est un peu moins tranché que cela.

Au final, tout est une question d'équilibre entre le temps que j’attribue à chaque chose dans ma vie. En dehors des périodes de tournoi, mon activité pour Winamax me laissera toujours autant de temps pour la plupart de mes autres activités, dont notamment les parties high stakes. J’avais aussi déjà prévu de faire un gros Vegas cette année avec pour volonté de m'imposer dans le monde des tournois live. Donc lorsque Winamax m’a contacté, de par leurs nombreux succès en live sur les dernières années, la qualité de leur Team et l'encadrement, le choix fut facile. Je dois avouer aussi que ce léger changement de mode de vie pour moi, "grindeur de l'ombre", est excitant après tant d’années passées à jouer de longues heures chaque jour sur Internet.

Alexandre, en compagnie de tout le Team, adoubé par le Boss Patrick Bruel à la Villette

Le tournoi de lancement du Winamax Poker Tour à la Villette, auquel j’ai participé il y a quelques semaines, en est le parfait exemple. Au-delà de jouer un freeroll, c’était surtout l’occasion de découvrir le monde amateur. Ce fut vraiment réjouissant de voir autant de personnes me demander un autographe ou une photo, moi grand joueur de cartes certes… mais seulement joueur de cartes. Là-bas, j'ai participé brièvement à une Master Class organisée par Mikedou. Jouer le rôle du professeur fut une expérience amusante, même si assez difficile... Lire la suite

Finale WiPT : les conseils de Volatile38

Par dans Tournois LiveWinamax Poker Tour il y a plus de 3 ans.

Dans quelques jours débutera la finale du Winamax Poker Tour au cercle Clichy Montmartre. Le plus grand circuit live de France a réuni plusieurs milliers de personnes, qui ont bataillé au cours de 43 étapes qualificatives disputées à travers tout l'Hexagone, pour décrocher gratuitement une entrée pour cette grande finale où 100 000 euros sont promis au vainqueur.

Parmi les 1200 joueurs attendus, ce sont donc 150 qualifiés, s’ajoutant aux 150 joueurs ayant gagné leur place au sein de leur club respectif, qui participeront, pour certains, à leur premier gros tournoi live, avec la pression et l’adrénaline qui vont avec.

Afin de vous permettre d’arriver dans les meilleurs conditions dans un tournoi de cette envergure, je vais essayer d’identifier quelles ont pu être mes erreurs lors de mes premières expériences en live, ainsi que celles que j’ai pu observer sur d’autres joueurs peu expérimentés :

L’impact physique : un tournoi comme la finale du Winamax Poker Tour dure 5 jours, avec en moyenne 9 heures de jeu quotidiennes. Si vous avez fêté votre arrivée à Paris en finissant à 6 heures du matin au Moulin Rouge la veille du Day 1, il vous sera plus compliqué de prendre des bonnes décisions en fin de journée, voire même dès le début si vous n’avez pas du tout dormi !

La structure : si vous avez l’habitude de jouer en ligne ou en club, les structures sont généralement assez rapides, alors que durant cette épreuve, vous allez être confronté à une structure lente, avec des niveaux de 40 minutes le premier jour et d'une heure par la suite. Ne soyez pas frustré de jeter des mains pendant plusieurs tours, cela ne représente que quelques mains et vous avez largement le temps d’attendre les spots... Lire la suite

Winamax Poker Tour : les clés pour gagner

Par dans Winamax Poker Tour il y a plus de 3 ans.



Le Winamax Poker Tour va bientôt entamer sa quatrième saison. Youpi ! Je prends un énorme plaisir à me déplacer chaque année sur les étapes régionales, même si je n’ai rien à y gagner (si un joueur du Team survit jusqu'à la fin d'une étape, le ticket pour la finale est distribué au joueur suivant au classement). J’en avais disputé six l’an passé (Strasbourg, Le Mans, Metz, Dax, Colmar et Anglet), en plus de l’étape inaugurale et de la finale à Clichy. J’aime vraiment l’ambiance de ces tournois, que ce soit une ambiance studieuse comme dans le Nord-Est en général, ou plus exubérante comme dans le Sud-Ouest.

Mais l’un des points communs à toutes ces étapes, c’est que quasiment tous les participants sont des amateurs, certains disputant même à cette occasion leur premier tournoi live. Et c’est ce qui rend l’atmosphère de ces étapes si particulière. Au moment du coup d'envoi, j’ai le sentiment que le degré de stress dans la salle est plus élevé qu’au début d’un tournoi pro du circuit. Je trouve cela très rafraichissant...

Cela me rappelle mon premier tournoi live disputé dans un petit patelin avoisinant Strasbourg, où j’avais ressenti ce mélange de stress et d’excitation avant le coup d’envoi et cette certitude que j’allais gagner le tournoi, tout ça parce que je jouais depuis trois semaines et que j’avais lu au moins cinq articles stratégiques sur internet. Je connaissais même presque par cœur un tableau des mains à jouer selon notre position à table, tableau qui ne tenait pas compte du nombre de blindes, mais peu importe, j’étais fin prêt !

Deux bluffs stupides et un resteal ambitieux plus tard, la déception était à la hauteur de mes attentes et je partais au bar discuter des mains jouées avec mes... Lire la suite

Money time au WiPT

Par dans Tournois Live il y a plus de 4 ans.

J’ai envie de revenir dans ce blog sur deux mains décisives jouées lors de la finale individuelle du Winamax Poker Tour au Cercle Clichy-Montmartre.

Main 1

Jour 1. Blindes 500/1 000 ante 100

Je suis installée à une table principalement composée de joueurs amateurs où Vikash Dhorasoo est arrivé le niveau précédent. Nous ne nous sommes pas encore affrontés, mis à part dans quelques petits pots où une simple mise de continuation a suffi à faire passer l'adversaire. Vikash relance beaucoup de mains et joue assez loose. De mon côté, je n'ai pas été très active, ayant été shortstack durant un moment avec 20 blindes. Je viens cependant de doubler et de gagner un autre pot qui m’ont permis de grimper à 63 blindes. Vikash me couvre avec 75 blindes et le tapis moyen est d’environ 40 blindes.

J'ouvre à 2 000 en milieu de parole avec AJ et Vikash en grosse blinde décide, pour la première fois de la journée, de me 3-bet en sur-relançant à 5 000. Bien que nous n'ayons pas d'historique à cette table, nous avons déjà joué ensemble à plusieurs reprises en cash-game hautes limites sur Winamax. Je sais qu'il peut se montrer très agressif, particulièrement dans les pots importants. Avec une telle profondeur de tapis, je choisis de simplement payer son 3-bet.

Flop A23 (Pot : 11 400)

Vikash place une mise de continuation à 5 500 que je call assez rapidement. Il va certainement miser toute sa range sur ce type de flop, qu'il soit en bluff ou en value. Le fold n'est évidemment pas envisageable et la relance n’a pas d’intérêt, si ce n'est de garder les mains très fortes de sa range de value et de faire passer ses mains dominées ou ses bluffs.

Turn  K (Pot : 22 400)

Vikash remet une couche en misant... Lire la suite

Ma première victoire, à domicile !

Par dans Tournois Live il y a plus de 5 ans.

Le dimanche 3 mars 2013 débutait le High Roller du Winamax Poker Tour au cercle Clichy-Montmartre, tournoi short-handed (six joueurs par table) à 2,000€ avec une soixantaine de joueurs au départ.

Au moment de m’asseoir, je regarde autour de moi : il y a énormément de têtes connues avec beaucoup de joueurs réguliers français, online et live. Le timing ne me semble pas idéal pour me frotter à ce type de field. De plus, j’ai beaucoup joué depuis décembre, et je ressens un peu de lassitude et de fatigue. Car après deux bons mois de décembre et janvier, j’ai ensuite eu la nette impression de ne plus gagner un coup dans les phases finales de MTT.  Mais une victoire arrachée in extremis dans mon challenge « Mikedou contre-attaque » est venue me donner un bon coup de boost au moral.

Après un parcours en demi-teinte dans le tournoi principal du Winamax Poker Tour, au cours duquel j’ai été éliminé en milieu de Day 2, j’attaque le High Roller à 2,000€. Je décide de jouer « small ball » dans cette épreuve et choisis d’éviter les spots compliqués. A ma table, je ne connais que Kool Shen, mais tout le monde a l’air de jouer correctement. Malgré un gros pot perdu face à Michael Guenni dans lequel je n’ai pas su miser et passer sur une relance river avec ma quinte flopée alors qu’il avait de toute évidence touché un full,  je conclus le Day 1 légèrement au-dessus de la moyenne. J’entame le Day 2 aux côtés de Manub, Kool Shen et Alexandre ‘Susic10’ Amiel, avant de croiser le fer ensuite avec Davidi, Guignol, Wintops et Roger Hairabedian, toujours dans l’optique de jouer un maximum « small ball ». Mais cela devient de plus en plus délicat. J’arrive cependant à tirer... Lire la suite

aPAUthéose

Par dans Tournois Live il y a plus de 5 ans.

Vendredi, 7h00. Le réveil est désagréable. Le joueur de poker n'aime pas se lever tôt. Le cerveau embrumé, je prépare machinalement ma valise après une courte nuit ponctuée de deux heures de sommeil. Pas le temps de traîner, une longue journée dans les transports doit me mener de Londres à Pau et son Palais Beaumont, où se tiendra le lendemain une nouvelle étape du Winamax Poker Tour. Après une sieste bercée par le roulis de l'Eurostar, me voilà déjà à Paris où je rejoins mon compagnon Harper. L'avion pour Pau décolle avec une heure de retard. Le bad run des transports en commun ne semble pas prêt de s'arrêter !

Arrivés sur place, nous retrouvons un vieil ami jouant au poker dans la région. L'occasion de se plonger dans ce qui fait aussi le charme de ces Winamax Poker Tour : ses à-côtés ! Ballade sur les rues pavées paloises et quelques chopines autour d'un billard dans un bar local sont au programme. Mais pas de folies ce soir, un bon repas en amoureux au restaurant traditionnel Ô'Gascon suivi d'une bonne nuit de sommeil, rien de tel pour être en forme afin d'affronter les qualifiés et essayer de décrocher le précieux ticket pour la finale.

Samedi, 9h00. Les joueurs se pressent devant les portes de l'imposant Palais Beaumont. Une heure plus tard, une centaine de participants sont en place. Shuffle up and deal ! Pour beaucoup, il s'agit du premier tournoi live, et cela se ressent. L'ambiance est tendue, parfois électrique, mais il suffit d'une blague ou d'un pot amusant pour que les langues se délient et que la partie se poursuive dans des éclats de rire. A l'occasion de la pause déjeuner, il est temps de faire plus ample connaissance avec les joueurs locaux. Et les membres du Pau Poker Club ne tardent pas à se faire... Lire la suite