[Blog] Varier les plaisirs

Par dans Tournois Live il y a plus d'un an.

Guillaume Diaz Blog

En novembre 2015, lorsqu'Alexandre Luneau intègre le team Winamax, je découvre grâce a lui l’univers des mixed games. Vous savez, ces jeux étranges qui se jouent principalement en Limit ou Pot-Limit, avec des règles radicalement différentes de notre bon vieux Hold’em sans limite de pot. Ne vous méprenez pas, quand je dis "découvrir", je ne veux pas dire que je ne connaissais pas leur existence, mais je ne m’y étais jamais vraiment intéressé. Il y avait déjà beaucoup à faire en Hold’em et, surtout, je n’avais jamais eu la chance de discuter avec quelqu’un évoluant au plus haut niveau dans plus d’une dizaine de jeux différents.

Malgré cette opportunité incroyable de pouvoir côtoyer l’un des meilleurs du monde dans ces disciplines, j’avais choisi de ne pas m’y essayer, préférant me concentrer sur un seul et unique élément : travailler mon jeu en Hold’em MTT. Mais l’idée était restée dans un coin de ma tête...

Objectif WSOP 2020

Cet été, en plein WSOP, João, qui joue assidûment à de nombreuses variantes, poste un message dans notre chan privé. En substance, il dit que jouer d’autres variantes l’aide à ne pas tomber dans la routine et lui permet d'éviter l'impression d’enchaîner jour après jour des tournois similaires. Le tout, en ajoutant que l’ambiance à table est très sympa, avec beaucoup plus de discussions et rigolades que sur les tournois de Hold’em, et surtout que le niveau est vraiment faible sur les tournois à 1 500/2 000 $. Cerise sur le gâteau, les fields sont bien plus petits, augmentant donc d'autant les chances de gagner un bracelet en étant assidu sur ces tournois. Autant vous dire que tout cela n'est pas tombé dans l'oreille d'un sourd.

Guillaume Diaz All-in

Tapis sur les variantes ?

Voila donc... Lire la suite

[Blog] Nouvelles variantes : pourquoi, comment ?

Par dans Général il y a plus de 4 ans.

Depuis le 10 novembre dernier, Winamax vous offre la possibilité de jouer à de nombreuses nouvelles variantes en argent réel, en cash-game comme en tournoi. Deuce to Seven, jeux de Stud et de High-Low : il y a de quoi faire ! Je sais que la transition n’est pas toujours facile lorsqu'on ne connait que le No-Limit Hold’em mais croyez-moi, ça vaut le coup d’essayer.

Développer votre cerveau Poker

Jouer à de nouvelles variantes va vous faire réfléchir à de nouveaux concepts, vous ouvrir d’autres portes dans votre compréhension du poker. Cela affectera tous les jeux que vous pratiquez, faisant de vous un meilleur joueur de poker.

Le Limit, ça change la vie

Le fait de jouer en Limit va changer votre approche peut-être trop intuitive du poker. Dans ce format, il est parfois difficile de prendre des décisions sur la base d’une simple sensation, d’un pressentiment. Il faut alors revenir à la base : les mathématiques. Un feeling ne suffit pas pour savoir si, en jetant cette main dans un spot donné, avec une range donnée, on ne risque pas d’overfolder (abandonner le coup trop souvent), en se couchant une fois sur quatre, contre une fois sur cinq selon la théorie optimale.

En Limit, il faut tout le temps regarder les cotes du pot. En No-Limit, ces dernières changent relativement peu, l’adversaire mise presque toujours une somme comprise entre un tiers et deux fois le pot. Sur les tables de Limit, cela peut passer de demi-pot à 1/25e du pot (dans les cas où il y a beaucoup de joueurs dans le coup) En général, les débutants font des erreurs dans l'un des deux extrêmes : soit payer trop souvent (parce que la cote est très bonne), soit folder trop souvent par rapport à la cote donnée, en se... Lire la suite