[Blog] Poker face

Par dans Tournois Live il y a plus d'un an.

Blog Davidi Kitai

Avec un titre pareil, je vous vois venir, alors coupons court tout de suite : la poker face, ce n’est pas seulement une chanson bien connue de Lady Gaga. C’est aussi (et surtout en ce qui nous concerne) quelque chose d’important pour tout joueur de poker live. Je ne vous l’apprends pas, elle désigne le comportement d’un joueur à table quand il joue une main. Une poker face optimale est lorsqu’on arrive à garder un visage impassible, qui ne donne aucun indice à l'adversaire.

Cet exercice est difficile. Savoir rester de marbre dans une situation de stress ou d’excitation n’est pas donné à tout le monde. Heureusement, c’est un élément qui peut aussi être travaillé, devant son miroir par exemple ou lors de parties entre amis.

À la table de poker, il est essentiel de pouvoir maîtriser nos émotions, de laisser transparaitre un minimum d’informations ou, du moins, ne laisser transparaitre que l’image que l’on veut donner. Il est primordial d’avoir une attitude constante tout au long du tournoi, en misant toujours de la même façon et en gardant une poker face cohérente. L’objectif principal est d’éviter de se faire exploiter par n’importe quel observateur de la table, qui pourra se baser sur des déductions simples pour nous lire parfaitement.

Voilà pour le concept général. Voyons maintenant les différents types de poker faces que l’on peut rencontrer sur le circuit professionnel. Je les ai classées en quatre grandes catégories, chacune dotée de ses propres forces et faiblesses.

Poker face "œil du tigre"

Phil Ivey

Exemples : Phil Ivey, Alex Foxen, Mike McDonald, Fedor Holz, Ole Schemion…

On fixe notre regard imposant droit dans les yeux de notre adversaire tout au long de la main. Le but recherché est de... Lire la suite

[Blog] Donne-moi ton range, je te dirai qui tu es

Par dans Analyse de mainsCash Game Live il y a plus de 3 ans.

Aladin Reskallah
Les tells, c’est bien mais…avec modération !

Je prends mon petit déjeuner au soleil la veille de m’envoler pour Macao et les crépitements des baffles de la chaîne hi-fi du salon font parvenir à mes oreilles le son monotone d’une émission de France Inter. Sauf que rapidement, entre deux tartines, le sujet m’interpelle. Peut-être tout d’abord car l’invité du jour se prénomme Marwan, comme mon acolyte de la Team4betlight, prénom somme toute assez rare pour attirer mon attention, mais aussi car le sujet semble intéressant. Il s’agit de l’émission Grand bien vous fasse ! dont le sujet du jour est « Peut-on vraiment décoder le langage corporel ?», disponible en podcast pour les curieux désireux de réécouter l’émission.

L’invité en question est en fait Marwan Méry, négociateur spécialisé dans les situations complexes et entre autres auteur d’un ouvrage intitulé Vous mentez. Il est expert dans l’interprétation du langage corporel et de toutes les formes de communication non-verbale.

Vous avez deviné que mon oreille prête donc une attention particulière et les connexions entre les neurones de mon cerveau qui gèrent le poker s’effectuent assez naturellement. La discussion suscite chez moi une question à laquelle la plupart des joueurs de live aimeraient avoir la réponse lorsqu’ils s’assoient à une table en vue d’y recevoir des cartes et de manier des jetons : comment interpréter le comportement des adversaires pour en tirer des conclusions, et ainsi savoir s’ils ont en main un jeu fort ou au contraire s’ils bluffent ?

J’avais d’ailleurs à ce sujet lu l’ouvrage « référence » en la matière, Read’em and Reap de Joe Navaro, ancien agent du FBI et spécialiste lui aussi en détection des mensonges, duquel je... Lire la suite

[Blog] Tell me more

Par dans Général il y a plus de 4 ans.

Lors du dernier séminaire du Team Winamax, un atelier technique entier fut consacré à l'étude des tells physiques. Nous avons ainsi revu quelques épisodes des Winamax Live Sessions et tenté de décortiquer les signes de force et de faiblesse émis par les joueurs. L'expertise de Davidi Kitai, l'un des joueurs les plus aguerris en la matière, fut également bénéfique pour moi et l'ensemble du groupe. Car la lecture des tells en live est primordiale, voir essentielle.

Qu’est-ce qu’un tell ?
Un tell est un indice comportemental (attitude, mouvement, micro-expression, intonation), la plupart du temps involontaire, que le joueur exprime en fonction d’émotions vécues. Il s'agit donc d'une indication sur l’état émotionnel d'un adversaire qui permet d'affiner un jugement.

Les tells live

Les tells sont une affaire d’observation. Il est donc important de scruter ses adversaires afin de pouvoir se familiariser avec leur comportement habituel, leurs attitudes générales. Sont-ils d’humeur bavarde, ou plutôt discrets ? Restent-ils immobiles ou bougent-ils sur leur chaise entre les coups ? Changent-ils de position pendant une main ? En regardant leurs cartes ? Paraissent-ils à l’aise ou au contraire anxieux ? Misent-ils vite ? Quelle main ont-ils montré après avoir pris quatre secondes pour 3-bet préflop ? Quelle est leur mise habituelle d'ouverture ? Noter et associer toutes ces informations au fil de la partie peut vous permettre de faire la différence au moment clé de votre tournoi.

Exemple de comportement habituel observé chez un joueur :

Regarde une seule fois ses cartes puis fold : lorsqu’il a une poubelle.

Regarde plusieurs fois ses cartes puis paie : mains connectées, broadways du type : Valet-8 suités,... Lire la suite

Dis-moi qui tu es, je te dirai qui je suis

Par dans Tournois Live il y a plus de 6 ans.

L'image est primordiale à la table de poker

On passe beaucoup de temps à analyser les autres adversaires, et on oublie parfois de se focaliser sur notre propre image. Dans la vie, comme au poker, les gens ne vous perçoivent pas toujours comme vous êtes réellement, mais plutôt comme ils pensent que vous êtes. Une fois que vous avez compris que les gens vous associent à un certain profil, vous pouvez faire en sorte de le contrôler. J’ai toujours été surpris du manque d’adaptation de la plupart des joueurs par rapport à leur image !

En s’asseyant à table, on peut directement se faire une idée du style de jeu de nos adversaires. Ainsi, pêle-mêle, un joueur paraissant plus âgé sera souvent plus prudent qu’un joueur jeune. Un joueur au profil 'online' aura un style plus smallball qu'un joueur de live. Une femme aura plus de tendances « calling-station » qu’un homme. Un Biélorusse aura un style de jeu plus loose qu’un Américain. En comparaison à un joueur amateur, le joueur professionnel sera plus enclin à réaliser des moves élaborés.

Tous ces stéréotypes sont plupart du temps justifiés, quand bien même ils s'apparentent à des préjugés simplistes.

Au fur et à mesure que la partie avance, nos à priori vont se vérifier, ou être réfutés. L’historique des mains permet de se faire une idée plus précise du style de jeu de nos adversaires. Cela permet de déterminer où sont les limites de leurs capacités, aussi bien dans la dynamique pré-flop que dans la faculté à placer de gros bluffs ou de gros calls.

Modifier son style en fonction de son image

La perception de notre image évolue au fur et à mesure d'une partie, c’est pourquoi il est important de bien se connaitre, avec ses qualités et ses défauts. Le... Lire la suite

La prise de décision optimale en tournoi live

Par dans GénéralTournois Live il y a plus de 7 ans.

Un tournoi live peut être très long. Chaque journée de compétition dure plus ou moins huit heures et, pour atteindre la table finale, il faut jouer au minimum trois jours. La moindre erreur peut être fatale. La fatigue, un manque de concentration ou encore un problème d'égo peuvent ruiner plusieurs jours d'efforts en un instant. « Mais pourquoi j'ai fait ça ? Qu'est-ce qu'il m'a pris ? » Nous sommes tous passés par là...

« Le succès ne consiste pas à jamais faire d'erreur mais à ne jamais faire la même erreur deux fois. » - Georges Bernard Shaw

Le plus difficile est de reconnaître ses erreurs et d'en tirer des leçons afin de ne pas les reproduire dans des situations similaires. Ma philosophie a toujours été de ne pas avoir peur de faire une erreur et de suivre mon instinct dans des situations compliquées, tout en prenant le risque de me tromper.

« On ne fait jamais d'erreur sans se tromper » - Jacques Prévert

Une erreur au poker, c'est parfois ne pas prendre un spot optimal, comme ne pas bluffer dans une situation favorable ou ne pas défendre sa blinde avec des connecteurs assortis contre un adversaire faible et une profondeur suffisante.

Afin d'éviter la perte de contrôle de nos émotions, il existe des solutions :

- s'entrainer dans des parties amicales à garder une poker face exemplaire, à miser toujours de la même manière et se tenir toujours dans une position confortable 

- apprendre à se connaître, savoir si on est capable de tenir physiquement un gros bluff, déceler ses éventuels tells et les cacher à travers une écharpe, des lunettes de soleil.

- prendre son temps sur chaque décision, une durée identique à chaque fois, même lorsque... Lire la suite