[Blog] Le poker contre le reste du monde

Par dans Life Style il y a 4 mois.

Blog Aladin Reskallah

Dans le cultissime film Les Joueurs (Rounders en V.O.), Mike McDermott, le personnage incarné par Matt Damon, affirme que le Texas Hold'em No-Limit est la Cadillac des variantes de poker : le jeu le plus classe, le plus stylé mais aussi peut-être le plus tape à l'oeil. Si je me garderai bien de le contredire, peut-on extrapoler et avancer, de la même façon, que le poker est la Cadillac des jeux de cartes ?

Pour vous, j'ai décidé de faire monter plusieurs concurrents sur le ring et de les faire s'affronter afin de déterminer le grand vainqueur à qui je décernerai la ceinture. Je passerai au grill les jeux de cartes en compétition et leur attribuerai une note sur 10 pour les critères suivants : fun, variance et prestige/profitabilité. C'est parti, en garde... Allez !

Adversaire numéro 1 : le Rami

Gin RamiLe Rami, aussi appelé Gin Rami quand il se joue dans une variante particulière, fut inventé au début du XXe siècle et connut ses premières lettres de noblesse au pays de l'oncle Sam. Son nom, de l'anglais “gin rummy”, n'est pas sans rappeler le gin et le rhum, deux des alcools les plus populaires de l'époque. Ça c'est pour l'instant Wikipédia. En revanche, ce que je n'avais pas prévu en allant me renseigner sur la fameuse encyclopédie en ligne, c'était d'y croiser le nom de Stu Ungar.

Pour les deux du fond qui ne suivent pas, ce dernier est probablement l'un des esprits les plus brillants que le poker ait connu, resté dans la légende à la fois pour son talent inné cartes en main et sa tragique disparition bien trop jeune, au terme d'une vie particulièrement rock 'n' roll, faite d'autant de hauts que de bas. Un mythe de l'ouest qui raconte, entre autres fables, que le Kid (surnommé ainsi du fait de sa petite... Lire la suite

[Blog] Tout ce qui compte

Par dans Life Style il y a plus de 2 ans.

Ciao les gars !

Mon dernier billet sur le blog du Team date déjà de quelques mois et je suis sûr que vous mourez d’envie de savoir ce que j’ai fait depuis. J’ai pas mal voyagé ces derniers temps, et pas que pour le poker. Vous commencez à me connaître : il n’y a pas que les cartes dans ma vie, j’ai aussi besoin de m’amuser avec mes potes, de découvrir des cultures et de bien manger. Ça tombe bien, c’est également le cas de la plupart de mes coéquipiers, alors j’en ai profité pour passer du temps avec eux en dehors des tables.

Notamment avec Romain qui m’a accompagné en Australie disputer l’Aussie Millions en janvier. C’est une de mes destinations préférées, surtout à cette période de l’année : la météo est paradisiaque (c’est l’été), la bouffe est délicieuse, les gens sont adorables et, bien sûr, le festival de poker est énorme et me réussit plutôt bien. Je n’ai pas eu beaucoup de peine à convaincre Romain de me suivre et j’ai donc passé deux belles semaines avec la mascotte du Team. I love this guy ! La seule ombre au tableau, c’est que pour la toute première fois de ma carrière, je n’ai pas gagné un centime en Australie. Je ne sais pas si c’est de la faute de Romain, mais je crois que du coup, je n’aime plus les Aussie Millions autant qu'avant.

Les koalas de Winamax

Je plaisante bien sûr. Nous avons passé de supers moments ensemble, comme notre visite des Twelve Apostles, un regroupement d’aiguilles de calcaires émergées en bord de mer. On a même rencontré un vrai koala ! J’ai peut-être perdu au poker, mais j’ai rencontré plein de nouvelles personnes dont j’ai beaucoup appris. Je suis vraiment heureux d’avoir fait ce voyage avec Romain. Ce mec est toujours souriant et il diffuse une énergie communicatrice.

Après le festival, je me... Lire la suite

[Blog] Year in Progress

Par dans Tournois LiveTournois Online il y a plus de 2 ans.

Blog Guillaume Diaz

Depuis que j’ai la chance de faire partie du Team et de vivre au rythme du circuit live, la période qui suit les WSOP est toujours synonyme de vacances. C’est le seul moment de l’année où la frénésie du circuit s’arrête durant quelques semaines et où, personnellement, je déconnecte totalement du poker le temps d’une grosse dizaine de jours.

Cette année n’a pas fait exception. À part deux ou trois sessions dominicales online et quelques heures passées sur le transat à regarder les Triton Super High Roller Series, je n’ai absolument pas pensé au poker, et ça fait du bien ! J’ai donc profité de ces vacances pour retourner dans mes montagnes natales, à Grenoble, pour voir famille et amis : piscine, pétanque, vélo de descente, golf, foot et surtout pas mal d’apéros !

Mais les vacances, si reposantes soient-elles, doivent se terminer un jour. Ce matin du 8 août, en voyant, sur mon fil Twitter, le compte @Year_Progress indiquer que nous venons d’atteindre 60% de l’année 2018, je me suis dit qu’il est grand temps de me remettre au travail. Mon côté procrastinateur m’incite à me fixer des deadlines courtes pour être le plus performant possible. Cela m’oblige à un travail soutenu et constant car, si les objectifs sont assez ambitieux, il est impossible de les réaliser sans un acharnement quotidien.

Guillaume Diaz Venetian

Pour donner le meilleur de moi-même chaque jour, mes objectifs doivent également avoir une importance forte à mes yeux. Mon erreur dans le passé fut de ne pas me refixer des objectifs assez élevés en cours d’année. Ce fut notamment le cas l’année dernière : en juillet, je pointais à 85 000 € de bénéfice depuis le début de l’année et j’ai conservé l’objectif de 100 000 € que je m’étais fixé en janvier, au lieu de partir... Lire la suite

Le poker est-il un sport ?

Par dans GénéralLife Style il y a plus de 7 ans.

J’ai encore récemment entendu au détour de certaines interviews des joueurs de poker expliquer que le poker est un sport, et ce sans nécessairement préciser pourquoi.  J’ai pour ma part toujours eu du mal à considérer le poker comme un « vrai » sport, et, ayant lu un peu de tout à ce sujet,  j’ai donc décidé de me pencher un plus précisément sur la question.

Commençons par ouvrir un dictionnaire et recherchons la définition du mot sport :

«  Ensemble des exercices physiques se présentant sous forme de jeux individuels ou collectifs, donnant généralement lieu à compétition, pratiqués en observant certaines règles précises ».


Si être en bonne forme physique est important (voire indispensable) pour jouer de façon optimale au poker, il semble évident que l’essentiel de ce jeu ne repose pas sur les aptitudes physiques. En prétendant le contraire, on pourrait être amené à se demander  si les spécialistes d’une émission culinaire comme « Top Chef » ne seraient pas également des sportifs professionnels. Et puis, quel joueur de poker oserait, sans la moindre gêne, répondre « sportif de haut-niveau » à quelqu’un lui demandant son activité ? Le seul bémol à apporter est le cas des échecs, considérés depuis 1999 comme un sport par le Comité International Olympique. Exception faite de la notion de hasard, les échecs paraissent être un jeu similaire au poker. On peut alors légitimement se demander pourquoi est-il classé comme sport au vu de la définition donnée par le dictionnaire.

Alors pourquoi voit-on si fréquemment des joueurs dire que le poker est un sport ?


Je pense tout d’abord qu’il y a une raison psychologique et sociétale.  Auprès du grand public et des médias... Lire la suite

Just a kid with a dream

Par dans GénéralTournois Live il y a plus de 7 ans.

Sylvain est en finale des WSOP« Just a kid with a dream »… Cette célèbre expression résume plutôt bien l’état d’esprit dans lequel j’étais avant d’entamer LE tournoi de l’année, le Main Event des World Series Of Poker ! Bien qu’ayant eu assez peu de réussite sur la petite dizaine de tournois live majeurs disputés auparavant, le compétiteur qui sommeille en moi ne rêvait que d’une chose, comme les 6351 autres participants, gagner le titre le plus prestigieux, celui dont tout joueur de poker rêve, et ainsi marquer son nom dans l’histoire aux côtés des plus grands…

Ce rêve, j’ai pu l’entretenir pendant près de quatre mois… C’était évidemment bien plus que je n’aurais pu l’imaginer, mais ces quatre mois furent vraiment particuliers, et ce rêve, j’ai pu l’entretenir et le partager avec mes amis, ma famille, mes coéquipiers du Team Winamax, et plus largement tous les passionnés de poker français qui ont pu vibrer grâce à moi. C’est là que je réalise le caractère unique et la portée de ma performance. Ce n’est pas tous les jours qu’on peut faire rêver autant de personnes autour d’un tournoi de poker… Parmi les 70 personnes sur place pour me supporter, plusieurs de mes amis joueurs de poker m’ont confié avoir vécu l’évènement le plus marquant de leur carrière en vivant cette table finale à mes côtés… Quel bel hommage quand on voit tout ce qu’ont accompli certains d’entre eux.

Je suis aussi particulièrement fier d’avoir pu porter haut les couleurs du poker français et d’avoir été l’ambassadeur auprès du grand public de notre passion commune. La presse généraliste a largement relayé la finale, et le fait que des médias comme Eurosport ou l’Equipe... Lire la suite

Cash-Game, tournois MTT, Sit & Go : Que choisir ?

Par dans GénéralLife Style il y a plus de 7 ans.

Ludovic RiehlQue ce soit en live ou sur les réseaux sociaux, des gens me demandent régulièrement s'il vaut mieux faire du Cash-Game, des tournois MTT ou des Sit & Go, live ou online. Je vais essayer à travers ce blog de donner quelques pistes de réflexion.

1) Quels sont vos objectifs ?

Cela peut sembler évident, mais il est bon, et même essentiel, de se demander exactement pourquoi vous jouez au poker.

Par rapport à notre sujet, passons rapidement sur le cas des joueurs professionnels qui sont supposés s'être posé cette question depuis un moment et s'orienter logiquement vers la variante dans laquelle ils se sentent le plus à l'aise et la plus rentable d'un point de vue financier. Ce propos est cependant à nuancer quelque peu comme nous allons le voir un peu plus loin.

L'essentiel des joueurs se demandant que choisir sont en général des amateurs jouant depuis quelques temps et ayant déjà un minimum de bases techniques. Pour ces derniers, je pense qu'il est important de se demander pourquoi ils jouent et quels sont leurs objectifs.  Jouez-vous avant tout pour l'argent, pour le défi intellectuel et la compétition ou par pur plaisir ? Bien entendu, les trois vont de pair : plus vous prenez de plaisir à jouer, plus vous progresserez, plus vous gagnerez et plus vous serez satisfait et aurez envie de continuer à travailler.

Mais un des objectifs prend en général le dessus sur l'autre. Si vous jouez avant tout pour le plaisir, la réponse est simple : faîtes ce qui vous amuse le plus,  mais n'oubliez pas que comme dans beaucoup de disciplines, on s'amuse tellement plus lorsqu'on a le sentiment de progresser tout en jouant.

Si vous jouez pour l'argent et êtes par exemple un étudiant désirant arrondir... Lire la suite

Kool Shen rejoint le Team Winamax

Par dans Général il y a plus de 8 ans.

Kool Shen intègre le Team Winamax

Au micro du Multiplex Poker ce dimanche, Bruno « Kool Shen » Lopes a gratifié les auditeurs d’un freestyle en direct d’une dizaine de minutes, épaulé par son compère DJ James, un exercice auquel il ne s’était pas livré depuis au moins deux ans. Mais l’occasion était idéale pour le légendaire rappeur français qui fêtait là son intégration au sein du Team Winamax !

Le nouveau pro du Team Winamax fera ses premiers pas avec l’équipe la plus titrée d’Europe dès demain, à l’occasion du WPT Mazagan qui se dispute du 27 novembre au 1er décembre. Vous pourrez d’ailleurs suivre les exploits de Bruno et de ses coéquipiers grâce au reportage en direct réalisé par notre envoyé spécial Harper.

Découvrez la fiche officielle de Bruno « Kool Shen » Lopes

Rejoignez « Kool Shen » dans le Team Winamax grâce à Top Shark !

Cliquez sur « lire le reste de cet article » pour consulter le communiqué de presse sur l’intronisation de Bruno « Kool Shen » Lopes dans le Team Winamax.

Freestyle de Kool Shen et DJ James en direct du Multiplex Poker

Bruno « Kool Shen » Lopes est la nouvelle recrue du Team Winamax. L’icône du rap français, devenu en l’espace de quelques années un joueur de poker redoutable, fera ses débuts cette semaine au sein de l’équipe de poker la plus titrée d’Europe lors de l’étape World Poker Tour de Mazagan.

Depuis 2007, Winamax a su s’entourer des plus grands joueurs français. De véritables virtuoses, aux parcours singuliers et aux personnalités différentes et complémentaires. Ensemble, ils ont accumulé les performances, faisant jeu égal avec les grosses pointures européennes et américaines, atteignant plusieurs tables finales WPT, EPT et WSOP.

Aujourd’hui, moins d’un an après les arrivées de... Lire la suite

Entrez dans la Danse

Par dans Général il y a plus de 10 ans.


Je suis confortablement assis dans le lobby du Radisson Copenhague. Mon taxi part dans 45 minutes, mon avion dans 2h. Tout est réglé comme du papier à musique. Un deux trois un deux trois. C'est la Valse du Broke.

Mon regard erre dans la salle et tombe sur de nombreux visages connus, mes adversaires de l'EPT qui comme moi sont rentré dans la danse trop tôt à leur goût. Valise, checkout, taxi, aéroport, avion, prochain tournoi, check-in, inscription, tournoi, bust. Tous ont le même regard déçu, comme réveillé d'un beau rêve. C'est la Valse des Brokes.

Juha Helppi, le pro finlandais que j'ai très souvent eu à ma table ces deux dernières années, passe à proximité. Nos regards se croisent, nous échangeons un "Hello" timide mais plein de sens. Ce simple mot, ce petit regard contient toute l'information nécessaire. Pas besoin du dialogue habituel "Ouais, j'ai bust fin du jour 1, mais c'est sick, attends je t'explique, alors j'ai paire de six et...". On connaît la chanson. En dire plus serait comme chanter un tube de David Guetta en public: "I've got a feeeliiiing, whooohooo". Vulgaire et redondant. Autant valser un bref instant, les yeux dans les yeux. We've got the blues.

J'ai énormément changé mon attitude ces derniers mois. J'ai appris à espérer la victoire en acceptant la défaite. Quoi d'autre? Le joueur de tournoi passe son temps à perdre. D'un tournoi à l'autre, les espoirs se reportent, toujours plus vivaces, mais le résultat est tout le temps le même: à un moment, il faut se résigner à voir ses jetons quitter la scène, se lever en tapotant la table avec fair play, adressant un "good luck guys" à contre-coeur pendant que tous pensent "ouf, un de moins, peut-être que cette fois ce sera mon... Lire la suite