[Blog] Le poker pour la vie ?

Par dans il y a plus d'un an.

Guillaume Diaz
Depuis le jour où j’ai pris la décision d’arrêter mes études afin de me consacrer pleinement au poker (c’était il y a six ans, déjà !), une question m’a très souvent été posée de la part de mon entourage – OK, soyons honnêtes, elle vient le plus souvent de ma mère :

« Mais jusque quand tu comptes faire ça ? Pas toute ta vie, tout de même ! »

Tout joueur dont le poker est le métier a déjà eu à se poser cette question. Et beaucoup de ceux que j’ai croisés au cours de ces six ans ont un avis similaire : la carrière de joueur de poker n’est qu’une étape dans la vie. Un moyen de gagner de l’argent rapidement… afin de  pouvoir faire autre chose après. Sauf qu’évidemment, tout le monde ne pense pas comme cela.

Beaucoup sont animés par la passion. La passion de gagner des compétitions. La passion de trouver la meilleure solution à un problème donné, puisque, après tout, une partie de poker n’est qu’une suite de problèmes à résoudre. Ou, tout simplement, la passion du jeu en lui-même. Peu importe sa nature : c’est elle qui pousse nombre de joueurs à continuer, à travailler chaque jour pour être le meilleur, même après vingt ans de pratique quotidienne, et même après avoir atteint tous les objectifs financiers/compétitifs qu’ils s’étaient fixés.

Personnellement, la réponse a changé de nombreuses fois durant ma « carrière ». Juste après avoir arrêté le cours, je me souviens avoir lâché à mes parents, rempli de naïveté et d’ambition : « Je vais jouer quatre ou cinq ans, gagner assez d’argent pour acheter une maison et investir dans un projet, puis j’arrêterai. » Hé bien, a priori il va falloir patienter un peu ! A ce moment-là, je voyais le poker comme un jeu qui me passionnait en plus, cerise sur le gâteau, d’avoir le... Lire la suite