[Blog] Les 3 joueurs qui m'inspirent

Par dans GénéralCorporate il y a 1 mois.

Aladin Reskallah Blog

Vous l'avez peut-être vu sur mon fil Twitter : pour ce blog, je vous ai demandé si un sujet vous brancherait particulièrement. J'ai reçu plusieurs suggestions intéressantes, et une a retenu mon attention plus que les autres. Ne faisons pas durer le suspense plus longtemps, et puis vous avez déjà lu le titre de ce blog, ce sera : "les 3 joueurs qui m'inspirent le plus".

Il est toujours beaucoup plus facile de critiquer et d'être jaloux de quelqu'un plutôt que d'apprendre de lui et reconnaître ce qu'il fait de mieux que nous. Je me suis personnellement rendu compte au fil du temps que ma fierté et mon égo avaient été un frein à ma progression pendant un bon moment. Je pensais que je pouvais tout apprendre seul et que je pouvais battre n'importe qui. Parce que bon, si quelqu'un gagne plus et a davantage de succès que nous, c'est forcément parce qu'il est plus chanceux, pas vrai ?

Pourtant, même les meilleurs joueurs s'inspirent des autres pour progresser. Ils n'ont pas peur d'admettre qu'un de leurs congénères est meilleur qu'eux sur un aspect de leur jeu, de leur mental ou de leur préparation. Durant l'année 2018, je me suis beaucoup inspiré de Bencb789, un joueur allemand qui m'a apporté beaucoup sur tous les plans : technique, mental et préparation. J'ai essayé de suivre tous ses conseils à la lettre. Je me suis peut-être dit qu'après tout, un joueur qui connait tant de succès devrait être capable de dispenser de bons conseils !

Toutefois, ce n'est pas de l'école allemande dont je voudrais vous parler ici, mais plutôt de l'école latine. Car au sein du Team Winamax, et depuis son ouverture à l'international, nous avons la chance de cotôyer de près plusieurs joueurs de classe mondiale, qui possèdent chacun... Lire la suite

[Blog] Le moment ou jamais !

Par dans Général il y a 3 mois.

Kanit-Blog
Salut les amis, j’espère que vous allez bien !

C’est une période difficile pour nous tous, surtout pour les nations européennes les plus chères à mon cœur : l’Italie, l’Espagne et la France. Nous devons faire face à quelque chose de nouveau : il faut respecter des consignes qui limitent notre liberté. Mais chacun doit faire de son mieux : rester à la maison n’a jamais été si important et heureusement, nombre d'entre nous peuvent travailler depuis chez eux.

Dans des situations pareilles, il est facile de se démoraliser et de penser au pire, mais il est important de rester positif. Nous devons rester lucides et ne pas paniquer. C’est la seule chose à faire en temps de crise. En fait, nous devrions même considérer ce confinement comme une opportunité. Rester chez nous nous donne la possibilité, par exemple, d’avoir du temps à dédier à une passion ou un hobby que nous n’avons jamais eu le temps de cultiver auparavant.

Je vis mon confinement à Londres en passant mes journées à joueur en ligne et en lisant des livres. Et bien sûr, je passe beaucoup de temps au téléphone ou en vidéo avec mes proches.

Ce n’est pas simple, je le sais. Il y a beaucoup de négativité autour de nous, mais nous devons éloigner le plus possible toutes les pensées stériles et chercher à rendre la vie la plus légère possible, la nôtre et celle de ceux qui nous entourent.

Pour les amateurs de poker qui veulent passer professionnels, c’est peut-être... Lire la suite

[Blog] Nos vies sans poker

Par dans Life Style il y a 4 mois.

Blog Nos Vies Sans Poker

Lors d'un récent repas de famille, une tante m'a demandé : "Si t'étais pas joueuse de poker, tu ferais quoi ?" Je lui ai répondu : "Être maman ! C'est le plus beau métier du monde !" Non, je déconne. Celui qui a inventé cette phrase devait certainement être un mec qui autrefois lavait des anus d'éléphants. Mais, entre nous, j'ai galéré à lui répondre. Je crois d'ailleurs que j'ai préféré la féliciter sur sa très belle tarte au citron pour esquiver la question. Pourquoi aurais-je envie de faire un autre métier ? Le jeu me passionne, je voyage, chaque tournoi que je dispute peut être un bouleversement financier, il y a de l'adrénaline, des rencontres et de la stimulation intellectuelle. Bref, joueuse de poker pro, ça me va bien. Mais alors que je tentais tant bien que mal d'enlever ce morceau de pâte feuilletée ayant réussi à se coincer au-dessus de ma canine, je me suis demandée ce qu'ils feraient comme taf, mes petits copains du Team, s'ils n'avaient pas percé dans le poker... Coup de chance pour vous, j'ai réussi à me procurer leurs biographies parallèles.

Aladin Reskallah : créateur d'appli de rencontre

AladinFondateur de l'application PicAndDate, Aladin Reskallah figure sur la liste Forbes des 50 personnalités de moins de 35 ans les plus riches du monde. "Sur mon campus au Canada, j'ai vu cette nana absolument magnifique et je ne savais pas comment l'aborder, expliquait Aladin à son biographe. J'avais vraiment envie de croquer ses lèvres," poursuivait-il, avant d'être interrompu. "Oui, pardon, c'est là que j'ai eu l'idée !" Sa révolution ? Une application permettant de prendre en photo un individu pour immédiatement accéder à son prénom et son numéro de téléphone. "Je me suis approché d'elle et je l'ai prise en photo," se... Lire la suite

[Blog] Ce qui ne me tue pas...

Par dans GénéralLife Style il y a 7 mois.

Mustapha Kanit Blog

Ciao ragazzi! Un peu plus de deux mois se sont écoulés depuis mon dernier blog et nous voici déjà presque à la fin de l’année. Vous savez donc ce que cela signifie : c’est l’heure du bilan ! Histoire d’entrer tout de suite dans le vif du sujet, je pense que, même sans obtenir les résultats auxquels je suis habitué, mon année reste positive. J’ai joué un bon poker, j’ai réalisé quelques deep runs et souvent atteint les places payées des épreuves les plus importantes. Je suis content de mes prestations et je suis conscient du fait que, si je continue de cette manière, personne ne pourra m’arrêter !

Au poker, il se peut que les résultats obtenus ne correspondent tout à fait à notre niveau de jeu, mais un professionnel doit garder sa concentration intacte et prendre du recul par rapport aux simples chiffres. Si tu te sens bien dans ton jeu, les résultats arriveront tôt au tard. Tenez, voici un exemple qui va vous parler. Mon ami Adrián Mateos a connu une année compliquée, mais il a continué à se donner à 100% sur chaque main de chaque tournoi… jusqu’aux Bahamas, où il a remporté deux tournois en une semaine dont le Main Event à 10 000 $ ! Parfois, il faut détourner le regard du résultat pur et se concentrer sur ce qu’on est en train de faire : en jouant, on s’améliore, on apprend, on partage notre expérience avec notre entourage. Si on donne le maximum de nous-même, on ne doit pas avoir peur d’échouer.

Ma meilleure vie

Mustapha Kanit

Mais alors, me direz-vous, si tu n’as pas gagné autant que tu le voulais aux tables, pourquoi es-tu satisfait de ton année ? Simplement parce que je pense avoir mûri. J’ai appris énormément de choses et j’ai aidé en ce sens les personnes autour de moi. J’ai noué de nouvelles amitiés et, même si j’ai... Lire la suite

[Blog] Loving Las Vegas

Par dans Tournois Live il y a 9 mois.

Blog Mustapha Kanit

Mon été 2019 à Las Vegas a été une expérience incroyable. Je m’y suis rendu en retard, comme d’habitude, vers fin juin. Dès mon arrivée, la magie a commencé à opérer. Avant de partir, de chez moi, j’étais en contact avec mes amis déjà sur place et je leur disais : "Ne vous inquiétez pas ! La chance sera de nouveau avec vous quand moi je serai là-bas !" Si on m'avait dit que cela fonctionnerait à ce point-là, je n'y aurais pas cru...

Big One pour gros frisson

À peine descendu de l’avion, j’ai pu tout de suite assister à la victoire de João. Je savais qu’il avait vraiment à cœur de décrocher son premier bracelet WSOP. Vamos Porto, tu l’as fait ! D’autant que, pendant le mois précédent sa victoire, João avait joué à un rythme de presque deux ou trois tournois par jour, mais sans résultat probant. Au milieu d’une période sombre, la victoire la plus importante est donc enfin arrivée. Pour tout le Team, ce fut un moment fantastique mais, de mon côté, je savais que ce n’était encore que le début.

Dario ITW Mustapha

Fan numero uno !

Car ensuite, plusieurs autres deep runs se sont enchaînés. On pouvait sentir la magie dans l’air. J’avais comme un pressentiment : quelque chose de grand allait se passer pendant le Main Event. Les jours passaient et moi je passais mon temps à supporter comme un fou deux de mes plus chers amis : le "lionceau" Romain Lewis  et Super Dario Sammartino.

C’est difficile d’expliquer toutes les émotions que l'on ressent en suivant d’aussi bon potes pendant les phases finales d’un tournoi pareil. Je joue au poker depuis douze ans et j’avais rarement ressenti un sentiment comme celui-là. On était entre 50 et 60 personnes, tous habillés du même tee-shirt personnalisé (merci Ryan Riess pour les avoir fait... Lire la suite

[Blog] Ma recette du succès

Par dans Life Style il y a plus d'un an.

La recette de Mus'

Le moment tant attendu est enfin arrivé : c'est l'heure du nouveau blog de Mustacchione !

Aujourd'hui, j'ai choisi de vous parler d'un sujet qui change de l'ordinaire et que je considère très important dès lors qu'on décide de devenir un joueur de poker professionnel. Nous avons tous des qualités et une approche du jeu qui nous sont propres. Mais il y a une chose qui est la même pour tout le monde : pour avoir du succès dans le poker, il faut être capable de faire son auto-critique. Être honnête avec soi-même et sans cesse se proposer de nouveaux objectifs est une condition obligatoire pour progresser et grandir dans ce petit milieu.

S'il est possible de trouver sur internet tous le contenu dont on a besoin pour apprendre à jouer au poker, ce n'est pas une raison pour arrêter de penser et d'apprendre avec notre tête et notre expérience. Le poker, comme la vie, est un long chemin dont la difficulté du parcours ne dépend que de nous. À nous de le rendre plus simple et plus satisfaisant, tout en conservant un certain équilibre.

Mais comment faire ? Chacun a une expérience et une approche personnelle différent. Par exemple, faire de longues sessions de jeu ne m'a jamais posé de problèmes, et je n'arrête jamais d'essayer d'apprendre de mes adversaires. C'est comme ça que j'ai au final plus appris sur le "terrain" qu'en potassant des bouquins. Mais c'est simplement car j'ai réalisé que c'était ma façon de fonctionner, celle qui me correspondait le mieux. Je joue, puis j'analyse mes décisions en cherchant les erreurs que j'ai pu faire et en me posant les bonnes  questions. "Ok Mus', il a payé ce sizing. Tu as fait une boulette, t'aurais peut-être dû overbet. Et si tu avais misé plus cher au flop ?" Me poser ces... Lire la suite

[Blog] Tout ce qui compte

Par dans Life Style il y a plus d'un an.

Ciao les gars !

Mon dernier billet sur le blog du Team date déjà de quelques mois et je suis sûr que vous mourez d’envie de savoir ce que j’ai fait depuis. J’ai pas mal voyagé ces derniers temps, et pas que pour le poker. Vous commencez à me connaître : il n’y a pas que les cartes dans ma vie, j’ai aussi besoin de m’amuser avec mes potes, de découvrir des cultures et de bien manger. Ça tombe bien, c’est également le cas de la plupart de mes coéquipiers, alors j’en ai profité pour passer du temps avec eux en dehors des tables.

Notamment avec Romain qui m’a accompagné en Australie disputer l’Aussie Millions en janvier. C’est une de mes destinations préférées, surtout à cette période de l’année : la météo est paradisiaque (c’est l’été), la bouffe est délicieuse, les gens sont adorables et, bien sûr, le festival de poker est énorme et me réussit plutôt bien. Je n’ai pas eu beaucoup de peine à convaincre Romain de me suivre et j’ai donc passé deux belles semaines avec la mascotte du Team. I love this guy ! La seule ombre au tableau, c’est que pour la toute première fois de ma carrière, je n’ai pas gagné un centime en Australie. Je ne sais pas si c’est de la faute de Romain, mais je crois que du coup, je n’aime plus les Aussie Millions autant qu'avant.

Les koalas de Winamax

Je plaisante bien sûr. Nous avons passé de supers moments ensemble, comme notre visite des Twelve Apostles, un regroupement d’aiguilles de calcaires émergées en bord de mer. On a même rencontré un vrai koala ! J’ai peut-être perdu au poker, mais j’ai rencontré plein de nouvelles personnes dont j’ai beaucoup appris. Je suis vraiment heureux d’avoir fait ce voyage avec Romain. Ce mec est toujours souriant et il diffuse une énergie communicatrice.

Après le festival, je me... Lire la suite

[Blog] Un esprit sain pour un jeu sain

Par dans Life Style il y a plus d'un an.

Blog Mustapha Kanit

Bongiorno tout le monde !

Dans ce nouveau blog, je voudrais vous parler du lien étroit entre les capacités cognitives d’un joueur de poker et sa capacité à jouer au meilleur de ses possibilités.

Nos décisions à table sont influencées par de nombreux facteurs. Le stress, par exemple, empêche l’analyse optimale d’une situation et d’en déduire des informations fiables. Pour vous donner un exemple concret, mieux vaut ne pas jouer après s’être disputé avec sa chère et tendre moitié !

Le poker est un jeu qui demande une connaissance approfondie de nous-même pour atteindre le succès. Les meilleurs joueurs savent qu’il est important de se présenter au top de leur forme pour les grands rendez-vous et, surtout, totalement concentrés sur leur objectif. Ce n’est pas un hasard si beaucoup de pros s’adonnent au yoga ou à d’autres techniques de méditation, afin d'arriver à table l’esprit libre et complètement détendus.

Nombreux sont les facteurs extérieurs qui altèrent nos fonctions cognitives. Parvenir à être conscient de son état de forme est une qualité que je trouve fondamentale pour un pro. Combien de fois cela m’est-il arrivé de ne pas prendre part à un tournoi ou de ne pas commencer une session en ligne car je ne me sentais pas dans les meilleures conditions pour jouer ? Dans ce genre de cas, la première chose à faire est de se concentrer sur soi-même, d'analyser la situation, puis d'identifier les éléments que l'on peut contrôler et modifier pour enfin agir sur eux.

Allier le physique au mental

Mustapha Kanit

Même la science s’est intéressée aux fonctions cognitives appliquées au poker. J’ai ainsi appris qu’un groupe de chercheurs avait mis au point un questionnaire qui aide les joueurs à savoir s’ils sont ou non... Lire la suite

[Blog] Main Event WSOP : un tournoi unique au monde

Par dans Tournois Live il y a plus d'un an.

Mustapha Kanit
Salut tout le monde !

Je suis très heureux de pouvoir écrire un nouveau blog. Comme vous le savez sûrement, j’ai passé quelques semaines à Las Vegas cet été. Je ne suis pas un grand fan de Vegas, mais c’est bien entendu là-bas qu’on lieu les World Series of Poker, et en particulier leur fantastique Main Event. Un tournoi que je ne pourrais louper pour rien monde, avec toutes les émotions qu’il m’a données !

Le Main Event, c’est le rêve de tous les joueurs de poker : près de 8 000 joueurs sur la ligne de départ, chacun avec son histoire, qui se retrouvent pour jouer le plus gros tournoi de l’année, et tenter de décrocher le premier prix de 8,8 millions de dollars. Depuis le moment où ils ont commencé à jouer en micro-stakes, tous les joueurs espèrent le gagner un jour… Ou au moins y participer !

C’était en 2009, et je m’en souviens comme si c’était hier : mon ami Filippo Candio atteignait la table finale. Un kif’ pour toute la communauté italienne du poker ! J’avais tout juste 20 ans. Pendant neuf jours, j’ai suivi ‘Pippo’ à distance, et je me rappelle encore de cette incroyable main gagnée contre Joseph Cheong. A chaque fois que j’y repense, les mêmes émotions me reviennent.

Mustapha Kanit
Cette année, pour la première fois, j’ai réussi à entrer dans les places payées du plus beau tournoi du monde. Pourquoi l’expérience du Main Event est-elle aussi unique ? Outre les sommes en jeu, pour moi il n’y a rien de plus merveilleux que les sensations ressenties au fur et à mesure que le field se réduit. Et puis, le Main Event permet à TOUT le monde de rêver, quel que soit son âge, ses origines, sa constitution. N’importe qui peut gagner, n’importe qui peut se retrouver, presque par hasard, en table finale : voilà... Lire la suite

[Blog] Comprendre, c'est grandir

Par dans Général il y a plus de 2 ans.

Mustapha Kanit
Salut les gars, nous voilà pour mon deuxième blog ! Comme la plupart d'entre vous le savent, il y a trois semaines j’ai participé au séminaire annuel du Team Winamax. Ça a été l’occasion de faire du sport, de réviser un peu de théorie et de passer du temps tous ensemble. On pourrait penser que le séminaire n'est qu'une simple promenade à la campagne entre amis, mais pas du tout. Avoir la possibilité de se confronter avec des personnes intéressantes et connaître mieux ceux qui nous entourent peut être très enrichissant. Ces quatre jours furent intenses, et nous avons tous appris quelque chose. J’ai la chance de faire partie d’une équipe composée de personnes stimulantes, chacun avec son histoire : je suis vraiment fier d'avoir rejoint ce groupe si uni et de pouvoir grandir avec eux.

Pendant le séminaire, nous avons discuté de pas mal de choses, mais le sujet qui a le plus capté mon attention, c'est la résilience (pas celle des cours de physique, hein !) Suite à l’analyse que nous avons faite en séminaire, je veux profiter de ce blog pour vous parler de résilience : à mon sens, c'est une des qualités les plus importantes qu’un joueur de poker puisse avoir.
 

Vous le savez, la vie d’un joueur est pleine de situations plus ou moins stressantes : bad runs, voyages qui s'enchaînent sans repos, des problèmes viennent nous harceler même aux tables de jeu, etc. Personne n’a une vie parfaite, et des situations déplaisantes peuvent arriver à n’importe qui. Réussir à apprendre par ses erreurs, être capable de se relever après une chute, cela peut vraiment faire la différence, car lorsqu'on se relève, on se relève toujours plus fort et plus mûr.

Dans la vie, il est fondamental d’être honnête avec soi-même. C'est ce qui... Lire la suite