[Blog] Ce qui ne me tue pas...

Par dans GénéralLife Style il y a plus d'un an.

Mustapha Kanit Blog

Ciao ragazzi! Un peu plus de deux mois se sont écoulés depuis mon dernier blog et nous voici déjà presque à la fin de l’année. Vous savez donc ce que cela signifie : c’est l’heure du bilan ! Histoire d’entrer tout de suite dans le vif du sujet, je pense que, même sans obtenir les résultats auxquels je suis habitué, mon année reste positive. J’ai joué un bon poker, j’ai réalisé quelques deep runs et souvent atteint les places payées des épreuves les plus importantes. Je suis content de mes prestations et je suis conscient du fait que, si je continue de cette manière, personne ne pourra m’arrêter !

Au poker, il se peut que les résultats obtenus ne correspondent tout à fait à notre niveau de jeu, mais un professionnel doit garder sa concentration intacte et prendre du recul par rapport aux simples chiffres. Si tu te sens bien dans ton jeu, les résultats arriveront tôt au tard. Tenez, voici un exemple qui va vous parler. Mon ami Adrián Mateos a connu une année compliquée, mais il a continué à se donner à 100% sur chaque main de chaque tournoi… jusqu’aux Bahamas, où il a remporté deux tournois en une semaine dont le Main Event à 10 000 $ ! Parfois, il faut détourner le regard du résultat pur et se concentrer sur ce qu’on est en train de faire : en jouant, on s’améliore, on apprend, on partage notre expérience avec notre entourage. Si on donne le maximum de nous-même, on ne doit pas avoir peur d’échouer.

Ma meilleure vie

Mustapha Kanit

Mais alors, me direz-vous, si tu n’as pas gagné autant que tu le voulais aux tables, pourquoi es-tu satisfait de ton année ? Simplement parce que je pense avoir mûri. J’ai appris énormément de choses et j’ai aidé en ce sens les personnes autour de moi. J’ai noué de nouvelles amitiés et, même si j’ai... Lire la suite

[Blog] Un esprit sain pour un jeu sain

Par dans Life Style il y a plus de 2 ans.

Blog Mustapha Kanit

Bongiorno tout le monde !

Dans ce nouveau blog, je voudrais vous parler du lien étroit entre les capacités cognitives d’un joueur de poker et sa capacité à jouer au meilleur de ses possibilités.

Nos décisions à table sont influencées par de nombreux facteurs. Le stress, par exemple, empêche l’analyse optimale d’une situation et d’en déduire des informations fiables. Pour vous donner un exemple concret, mieux vaut ne pas jouer après s’être disputé avec sa chère et tendre moitié !

Le poker est un jeu qui demande une connaissance approfondie de nous-même pour atteindre le succès. Les meilleurs joueurs savent qu’il est important de se présenter au top de leur forme pour les grands rendez-vous et, surtout, totalement concentrés sur leur objectif. Ce n’est pas un hasard si beaucoup de pros s’adonnent au yoga ou à d’autres techniques de méditation, afin d'arriver à table l’esprit libre et complètement détendus.

Nombreux sont les facteurs extérieurs qui altèrent nos fonctions cognitives. Parvenir à être conscient de son état de forme est une qualité que je trouve fondamentale pour un pro. Combien de fois cela m’est-il arrivé de ne pas prendre part à un tournoi ou de ne pas commencer une session en ligne car je ne me sentais pas dans les meilleures conditions pour jouer ? Dans ce genre de cas, la première chose à faire est de se concentrer sur soi-même, d'analyser la situation, puis d'identifier les éléments que l'on peut contrôler et modifier pour enfin agir sur eux.

Allier le physique au mental

Mustapha Kanit

Même la science s’est intéressée aux fonctions cognitives appliquées au poker. J’ai ainsi appris qu’un groupe de chercheurs avait mis au point un questionnaire qui aide les joueurs à savoir s’ils sont ou non... Lire la suite