Winamax

[Blog] Maximisez votre Emotional Value

Par dans GénéralLife Style il y a 2 mois.

Blog Leo Margets Facebook

Il y a peu, je me suis rendue à Barcelone pour voir mes parents et ma grand-mère. Cette dernière vit dans une maison de retraite depuis des années. Bien qu'elle soit physiquement plutôt en forme du haut de ses 93 ans, il y a environ quinze ans, elle a commencé à développer une démence sénile qui s'est transformée en maladie d'Alzheimer. Elle ne se souvient plus de rien. Elle a commencé par perdre sa mémoire à court terme, avant que la maladie ne la prive progressivement de ses souvenirs plus lointains. C’est un mal qui grignote le cerveau petit à petit et efface tous les souvenirs de votre vie, en commençant par les plus immédiats, pour s’attaquer ensuite aux plus ancrés. Affectueusement, je lui dis qu'elle est comme Dory dans Le Monde de Nemo. Elle rit parce que quand je lui dis cela, elle me voit sourire, mais elle ne sait pas qui est Nemo, ni que je suis sa petite-fille et que je l'adore.

Ce jour-là, en partant, j'étais bouleversée. Je me suis dit à quel point c'est horrible de perdre ses souvenirs. Quand nous vieillissons et que nous perdons la capacité à vivre certaines expériences, les souvenirs sont la seule chose qui nous reste. Personnellement, j'adore me souvenir des événements du passé. En les savourant à nouveau, c'est comme si je ressentais ces émotions de nouveau. Les souvenirs sont un générateur de bonheur permanent, ils me motivent à vouloir continuer à vivre un maximum de choses. De cette façon, je disposerai d'un énorme réservoir de souvenirs quand je serai à une mamie à mon tour et que je ne serai plus capable d'en générer de nouveaux.

Je pense que j'étais particulièrement sensible à ce sujet cette semaine-là, car je venais de commencer à lire le livre que m'avait recommandé mon amie... Lire la suite

[Blog] PLO : la quatrième dimension

Par dans Général il y a 3 mois.

crea leo blog
En 2012, je m’étais préparée pour participer aux tournois de variantes des World Series of Poker, les fameuses épreuves “Mixed Games”. J’avais engagé un coach durant les mois précédents et j’avais appris des formes de poker que je serai bien incapable de nommer aujourd’hui. Mon palmarès l’atteste : cette année-là, j’ai signé un deep run dans un tournoi de Deuce to Seven Triple Draw (26ᵉ sur 285). Douze ans plus tard, ne venez même pas me demander les règles de ce jeu : ne serait-ce que son nom ne m’évoque absolument rien.

Si je me rappelle tout ça, c’est pour évoquer le potentiel, à mon avis immense, des autres variantes que notre cher No-Limit Hold’em. Non seulement parce que, sur les tournois Mixed Games, les fields sont beaucoup plus petits, ce qui augmente considérablement les chances de décrocher un bracelet. Mais aussi parce que malgré la présence de réguliers compétents, on retrouve aussi des joueurs old-school qui ne s’adaptent pas forcément très bien aux nouvelles tendances. Et je ne parle même pas du fait que, quand bien même les règles du jeu changent, cela reste un tournoi : comme en No-Limit Hold’em, il faut jongler avec les dynamiques, savoir changer de vitesse au bon moment, savoir quand mettre la pression ou non, en fonction de son tapis et de celui de ses adversaires. Mais, après ce fameux été 2012, j’ai perdu la motivation et la discipline pour passer des heures à jouer à des “jeux chelous” : petit à petit, le NLHE a repris sa place de numéro un.

Est-ce à dire que je vais faire mon grand retour sur les tables de Mixed Games. Pas tout à fait ! Pas toutes, en tout cas.

Un changement express(o)

blog leo
Rassurez-vous : je compte toujours passer du temps à bosser le Texas Hold’em, tout simplement car... Lire la suite

[Blog] Le revers de la médaille

Par dans GénéralLife Style il y a 7 mois.

Facebook Blog Leo Margets

Je savais que j'écrirai cet article un jour ou l'autre.

D'autant plus que je me connais : je sais à quel point il m'est facile de m'adapter à tout, ou presque. Au début, tout du moins. Dans un prochain blog, j'aimerai d'ailleurs parler de la capacité d'adaptation en tant que caractéristique, car bien qu'elle semble positive au premier abord, elle peut être une arme à double tranchant. Mais ce sera pour une autre fois. Aujourd'hui, nous allons (re)parler d'Andorre.

Je suis arrivée dans la Principauté il y a un peu plus de quatre mois, en plein mois d'août. Le climat estival s'ajoutait à mon envie de changer d'air, et j'avais également peu de tournois et de voyages en vue, à l'exception de l'EPT Barcelone prévu peu de temps après. Je n'avais pas encore rencontré ce que j'ai décidé d'appeler "Les Quatre Cavaliers de l'Apocalypse andorrane."

Le mauvais temps
 Les difficultés pour voyager
 La claustrophobie (physique et sociale)
 Le coût de la vie

Mais j'ai voulu trouver un aspect positif à chaque calamité andorrane, pour m'aider à voir le bon côté de ces points noirs.

Leo Margets

Le mauvais temps

Avant de m'installer en Andorre, j'ai vu sur Google qu'il y avait plus de 300 jours de soleil par an, et j'étais très contente ! Je comprends maintenant que cette statistique signifie qu'il y a 300 jours par an où l'on voit le soleil pendant au moins une nanoseconde, mais que cela ne veut pas dire que toute la journée sera ensoleillée...

Heureusement, je suis une geek de la santé et je sais que la vitamine D (qui est d'ailleurs plus une hormone qu'une vitamine, vu son rôle fondamental dans la régulation de l'humeur) est synthétisée dans la peau par les bains de soleil. Donc en l'absence de soleil, il faut... Lire la suite

[Blog] Andorre, mi amor

Par dans GénéralLife Style il y a 10 mois.

Facebook Blog
J'écris ces lignes avec la "gueule de bois" consécutive à l'EPT Barcelone. Car il y a quinze jours, j'ai fait mes valises pour me rendre dans ma ville natale, et jouer l'une des étapes live les plus importantes de l'année. Oui, vous avez bien lu : mes valises. Car certains d'entre vous se poseront sans doute la question : mais Leo, tu ne vis pas déjà à Barcelone ? Je vais leur répondre : plus maintenant, non. Et à première vue, je ne vais pas y revenir tout de suite.

Depuis plusieurs mois, j'y pensais. Mais ce n'est qu'après les WSOP que j'ai pris la décision de déménager en Andorre. J'avais besoin d'un changement de décor et d'un nouveau départ dans ma vie, et j'ai décidé d'essayer d'aller tester cette Principauté. J'ai beaucoup d'amis qui y vivent depuis longtemps, et ils sont heureux là-bas. C'est à moins de 3 heures de route de Barcelone, le régime fiscal y est très attractif... Et puis après tout, aucune décision n'est irréversible : alors pourquoi ne pas essayer ? Mon idée est de m'installer quelques mois, sans engagement. Je viens pour une période d'essai. Et si cela me plaît et que je me sens bien à long terme, j'y poserait définitivement mes valises à partir de 2024.

Andorre est un petit pays situé dans les Pyrénées, entre l'Espagne et la France, avec une population de 80 000 habitants. Moins que la municipalité de Sant Cugat, où je vis depuis six ans ! Mais la réalité, c'est qu'un changement est exactement ce que mon corps réclame.

Leo Blog 1
Avez-vous entendu parler du choc culturel et de ses différentes phases ? Il s'agit d'un processus émotionnel que nous traversons tous lorsque nous nous installons dans un autre pays. Les étapes semblent être assez universellement communes, d'où que vous veniez et où que vous alliez. Les... Lire la suite

[Blog] Femme au bord de la crise de nerfs

Par dans GénéralLife Style il y a plus d'un an.

Leo Margets Blog Facebook

Je suis en crise. Alors pour tenter d'aller mieux, je préfère penser ce concept au sens étymologique du terme. À l'origine, le mot grec "krísis" désigne une décision, un résultat, bref, un changement d'état. Il n'est donc ni positif, ni négatif en soi, quand notre usage actuel en fait quelque chose de forcément néfaste. Bien sûr, il y a une part de logique : l'être humain déteste le changement. Quelle que soit l'issue, ce qui est connu nous attire, alors que nous avons tendance à rejeter l'inconnu. C'est que le changement induit de l'incertitude. Et l'incertitude nous fait peur.

Dans une majorité de situations de la vie courante, notamment celles impliquant du changement, l'approche stoïcienne, rationnelle, est souvent la meilleure. Ces dernières années, pour faire face à une société toujours plus superficielle, la philosophie stoïcienne a ressurgi comme un outil capable de nous faire affronter la vie : centre-toi sur ce qui dépend de toi ; embrasse le changement car il est inéluctable ; reste dans l'instant présent ; soit imperturbable... Oui, on parle de devenir un sage, de se transformer en un genre de Marc-Aurèle [empereur, philosophe stoïcien et écrivain romain du IIe siècle, NDLR] moderne. Mais aujourd'hui, dans ce blog, je viens revendiquer nos moments d'hédonisme, de plaisir simple.

Changement de plan

Leo Margets Monte-Carlo

Si l'on ne s'accorde pas le droit de reconnaître quand on va mal, parce qu'en bon stoïcien on se doit de toujours contrôler tes émotions, on prend le risque de finir par exploser en mille morceaux. Il y a quelques jours, au milieu de la tempête émotionnelle que j'étais en train de traverser, je me suis rendu à Monaco pour disputer l'EPT. J'avais prévu de passer dix jours là-bas, pour jouer... Lire la suite

[Blog] Dans la peau d'un traître

Par dans il y a plus d'un an.

Blog Leo Margets Facebook

En mai 2022, je reçois un appel de la société de production Gestmusic. On me propose de participer à un nouveau programme qu'ils s'apprêtent à lancer, soi-disant super sympa... de télé-réalité. Rien qu'à entendre ce mot, je m'apprête à perdre tout intérêt pour la suite... jusqu'à ce qu'on me demande si je connais le jeu Les Loups Garous de Thiercelieux. Pardon ??? D'accord, vous avez maintenant toute mon attention !

On m'explique qu'il ne s'agira pas d'une émission de télé-réalité classique à l'image de ce que l'on connait déjà en Espagne. À la place, la production veut centrer le projet sur la partie stratégique du jeu. On ne peut pas m'en dire beaucoup plus, ni me révéler les noms des autres participants, sinon qu'il s'agira de gens brillants, à la pointe de leur secteur. Le seul problème, c'est que le tournage a lieu au début des World Series of Poker, ce qui me ferait manquer les deux premières semaines. Spoiler : comme je suis contente d'avoir changé mon vol pour participer à Traitors España !

Vivre dans un donjon

7 juin 2022. J'arrive à la gare de Madrid et je monte dans un taxi qui ne me dit pas où il m'emmène. Ça y est : l'aventure a déjà commencé. Tous les participants doivent passer cinq jours isolés pour cause de protocole Covid. Nous savons juste que nous sommes confinés dans différentes maisons proches les unes des autres, mais nous devons rester à l'intérieur, puisque nous n'avons pas le droit de nous rencontrer. Étrangement, j'ai adoré cette tension.

Traitors España

Le groupe des 18

Après un peu plus d'une heure et demie de route, nous quittons la route principale pour bifurquer vers Sigüenza. Le chauffeur se gare devant une maison de campagne : Casa Abad. Je suis aux anges. Passer du temps seule... Lire la suite

[Blog] Comment percer sur les Series ?

Par dans Tournois Online il y a plus d'un an.

Créa Blog Leo Margets Facebook

Le premier dimanche de la nouvelle année approche : c'est donc bientôt l'heure des Winamax Series (et cette fois, ça démarre vraiment le 1er janvier, alors n'abusez pas trop au réveillon). C'est pourquoi j'ai voulu partager avec vous la façon dont je les gère, surtout maintenant que je joue beaucoup moins de tournois en ligne qu'avant : il y a environ trois ans, j'ai décidé de passer aux Expresso. D'ailleurs, j'explique pourquoi j'ai viré de bord et comment s'est passée la transition dans cet autre blog.

Aujourd'hui, lorsque je suis à la maison, ma routine se divise entre Expresso, cash game et étude des trois formats de jeu, MTT compris. Si mon cœur appartiendra toujours aux tournois, dans la pratique, le fait de jouer régulièrement des MTT ne me permettait pas de mener le style de vie que je souhaitais. C'est pourquoi je ne joue pratiquement plus que le dimanche et pendant les Series. J'essaie de laisser peu de place à l'improvisation : toute mon énergie est concentrée sur le fait de donner le meilleur de moi-même aux tables, en mettant en place en amont un plan bien précis avec le temps que je vais y consacrer. Les tournois que je vais jouer me permettent de me concentrer uniquement sur cela. J'aime toujours autant grinder les "donkaments" : toutefois, j'ai dû faire quelques ajustements maintenant que je ne suis plus une reg.

Margets1) J'ouvre moins de tables. J'évite d'ouvrir huit tournois à la fois, surtout en début de session. Je sais que pour de nombreux grinders, jouer huit tables est une promenade de santé... C'était le cas pour moi à une époque, mais comme ce n'est plus quelque chose que je fais tous les jours, j'essaie maintenant de les ouvrir progressivement, et je ne dépasse donc pas huit tables à la... Lire la suite

[Blog] 2048 : la réunion

Par dans GénéralLife Style il y a plus d'un an.

Blog Leo Margets Facebook

Agence France-Presse, 15 novembre 2048.

Cela fait plus de vingt ans que nous n'avions pas eu de leurs nouvelles mais, selon nos informations, le Team Winamax s'apprête à organiser dans les prochains jours une réunion entre tous ses anciens membres ! Dans un petit village du sud de la France, les douze ex-professionnels de la meilleure équipe de poker de la planète vont se retrouver comme au bon vieux temps. Nous avons pu nous entretenir avec eux avant ce grand rendez-vous pour prendre de leurs nouvelles après tout ce temps.

Alejandro Romero

Alejandro RomeroAprès de nombreuses années à enchaîner les résultats aux tables online de Winamax, le vainqueur de la Top Shark Academy espagnole de 2022, a décidé il y a dix ans, le jour même où il remportait son 25e Battle Royale, de quitter sa ville natale de Grenade pour se prendre sa retraite du côté de Marbella.

"El Romerito" - comme on l'appelle dans le milieu de la nuit andalou - profite désormais d'une vie dénuée de tout stress, faite de luxe et de plaisirs simples. À noter qu'en 2035, Winamax a renommé son tournoi quotidien de 19 heures le Romerito, en hommage à l'une de ses meilleures recrues espagnoles.

Adrián Mateos et Stéphane Matheu

Adrián Mateos - Stéphane MatheuLa máquina et le Coach de l'équipe ont tous deux décidé de s'éloigner du monde du poker : aujourd'hui, c'est ensemble et raquette en mains qu'ils parcourent le circuit senior du World Padel Tour (l'autre WPT). Leur état d'esprit hors du commun et leur forme physique incomparable leur ont permis de jouer pendant des années et d'accumuler les trophées.

Attention à vous donc si vous vous retrouvez un jour face aux "MATzinger W" (un clin d'œil au nom qu'ils choisirent pour de leur première compétition en binôme lors du Winamax Poker... Lire la suite

[Blog] WSOP, there we go !

Par dans Tournois Live il y a plus de 2 ans.

Leo Margets Créa Blog
Les WSOP ont déjà commencé, mais cela fait quelque temps que je veux vous parler de la façon dont je vais les aborder. Vous n'êtes pas sans savoir qu'à l'automne dernier, j'ai vécu le moment le plus important (et excitant) de ma carrière, en gagnant mon premier bracelet. Mieux que ça, j'ai carrément réalisé un rêve. Et bien qu'il soit plus important d'atteindre des objectifs que de réaliser des rêves, dans mon cas, cette touche finale était surtout la conséquence des buts que je m'étais fixé tout au long de l'année. Quand on a bien fait les choses et qu'in fine un rêve devient réalité, on prend encore plus de plaisir.

Vous vous doutez bien qu'après toute cette folie, mon niveau de motivation est stratosphérique cette année, à tel point qu'initialement j'avais prévu de partir pour Las Vegas le 6 juin*, et de rester jusqu'au 19 juillet. Depuis 2012, je n'avais plus planifié un aussi long séjour à Sin City ! Rationnellement, j'en avais déjà conclu à l'époque qu'il était préférable de passer seulement un mois à Vegas. Car si je suis bien préparée mentalement, trente jours constitue un laps de temps pendant lequel je sens que je peux donner le meilleur de moi-même, et ce sans avoir à prendre de longues pauses. Si je joue plus de quatre semaines d'affilée, le problème est que je ne suis pas forcément consciente que j'ai besoin d'une pause pour recharger les batteries. 

Auto-évaluation

Margets Blog 1Ceux qui sont habitués à jouer pendant de longues périodes savent ce que je veux dire : en tant que joueur, lorsque vous êtes en compétition, vous voulez toujours pratiquer votre A-Game, et vous donner à 100 %. Lors des premiers jours de compétition, il est facile de s'évaluer et de savoir si vous donnez vraiment votre maximum. Le problème survient... Lire la suite

[Blog] Biais cognitifs : remettez-vous d’équerre

Par dans Général il y a plus de 2 ans.

FBK Blog Leo
Il y a un peu plus d'un an, j'avais donné un cours en vidéo sur la façon dont les biais cognitifs affectent notre prise de décision. Je n'ai pas structuré le cours en me concentrant sur le milieu du poker ; cependant, les cartes restent un domaine où la prise de conscience de nos biais cognitifs nous procurera des avantages incroyables. J’en ai sélectionné quelques-uns dans ce blog pour me concentrer spécifiquement sur la manière dont ils nous influencent lorsque nous prenons des décisions à une table de poker. Si vous êtes attiré par le monde des biais cognitifs et l'amélioration de vos processus mentaux à la table et en dehors, je vous recommande vivement ce cours. Vraiment, même ma grand-mère dit que c'est génial... Voici déjà l'introduction (en langue espagnole) :

L'heuristique de disponibilité

Imaginez quelqu'un qui vous dit que s'il possède une paire de Rois en main, il préfère faire tapis directement avant le flop avec n'importe quel stack, car sinon il se fera toujours raser à la fin. Disons que cette personne s'appelle Monsieur Malin.

- Monsieur Malin : "Souviens-toi de Pierre Calamusa qui, avec un stack de 40 BB en table finale du High Roller, n'a fait que 3-bet avant de perdre contre un brelan de Huit !"

- Vous : "Monsieur Malin, c'est une heuristique de disponibilité. Vous ne devriez pas donner autant d’importance à une seule anecdote isolée."

Leo Blog 1
Ce biais est un raccourci mental, qui s'appuie sur les exemples immédiats qui viennent à l'esprit d'une personne lorsqu'elle évalue un sujet, un concept, une méthode ou une décision spécifique.

L'heuristique de disponibilité repose ainsi sur la notion suivante : si on parvient à se souvenir d'un événement, c'est qu'il doit être... Lire la suite