[Blog] Jeu optimal contre jeu exploitable

Par dans Tournois LiveAnalyse de mains il y a plus de 5 ans.

Depuis que je consacre pleinement mon temps au poker de tournoi au lieu du cash game, j'entends souvent autour de moi la phrase suivante: "Ce n'est pas grave si je joue de manière exploitable dans ce spot là. C'est un tournoi et il y a très peu de chances que je rejoue une situation similaire contre le même joueur". Même si elle contient une part de vérité, ce genre de déclaration m'a toujours hérissé le poil. Il est temps de mettre les choses au clair.

Rappels de base

Jeu optimal : On définit le jeu optimal par l'application d'une stratégie qui, par nature, se veut supérieure à toutes les autres. Aucune autre stratégie ne peut être gagnante contre la stratégie GTO (Game Theory optimal), qui consiste à jouer à l'équilibre dans toutes les situations, avec le bon ratio de value bets et de bluffs. Elle est inexploitable. Si deux joueurs jouent l'un contre l'autre optimalement, ils atteignent ce que l’on appelle un "équilibre de Nash," où aucun des deux n'a intérêt à dévier de cette stratégie optimale.

L'ensemble des décisions possibles en No-Limit Holdem étant tellement importantes (en fonction des différents flops/turn/river, et surtout de tous les sizings possibles), qu'il n'est pas possible aujourd'hui de résoudre complètement le jeu, c’est-à-dire de jouer toujours de manière inexploitable. Et même si cela était possible, la solution serait tellement complexe en termes de données qu'aucun humain ne pourrait l'appliquer. L'idée est donc d'avoir une bonne compréhension de cette stratégie et d'en appliquer une approximation.

Jeu exploitable : On joue de manière exploitante (et donc exploitable) car on suppose que nos adversaires ne jouent pas de façon optimale, et que nous pouvons... Lire la suite