Mission : hit'n'run

Par dans Tournois Live il y a plus de 7 ans.

Comme chaque année, le mois d'août est synonyme de bilan. C'est la période où on peut prendre du recul et pourquoi pas - un mot méconnu des joueurs de poker - des vacances !

Est-ce parce que ce métier est officiellement un jeu (à défaut d'être un sport ?), ou parce que les congés payés n'existent pas chez les joueurs professionnels ? Toujours est-il que les travailleurs du poker prennent rarement de vraies pauses. Pourtant, la fatigue mentale des cartes et des voyages est bien réelle. Si je vis depuis plus de huit ans du jeu qui me passionne, c'est notamment par mon attrait à prendre du recul, au propre comme au figuré. Ça, et aussi grâce à la confiance que me porte Winamax depuis le début de l'aventure !

Cette année, la notion de vacances est plus floue. J'ai un p'tit truc super mignon à la maison qui me prend beaucoup de temps et d'énergie, tout en me récompensant par des sourires et autres « areuh ». Magique mais épuisant ! Je n'avais plus joué en live depuis trois mois, et pour la première fois, Las Vegas m'a paru calme et apaisant. Certes, je ne suis pas resté longtemps, mais c'est surtout le changement de rythme qui m'a frappé dès l'atterrissage. Pas de poussette, pas de réveil en pleine nuit... Le sentiment d'être léger, mais aussi d'être un peu vide à l'intérieur. Dur d'être si loin de sa famille pour la première fois.

Le lendemain, premier tournoi. Un $2,500 regroupant 1,700 joueurs. C'est un choc : je ne suis plus du tout habitué à attendre des cartes sagement assis ! La différence de rythme au fur et à mesure que l'heure tourne est flagrante. Je me lève entre les pots, m'agite, discute, perds de l'énergie. J'oscille entre une envie décuplée de bien faire, et le sentiment... Lire la suite

Gagner pour ma fille

Par dans GénéralLife Style il y a plus de 7 ans.

Le fait que j'écrive ce blog depuis mon téléphone, allongé avec ma fille de quatre semaines dormant sur mon torse, illustre parfaitement le tremblement de terre intervenu dans notre appartement londonien.

La petite Alice Levi, 3,5kilos - soit une bankroll en hausse de 600 grammes par rapport à son dépôt initial, est en pleine forme, et nous faisons ce que nous pouvons pour suivre son rythme ! Et quel rythme ! Jour après nuit, nous passons d'une sérénitude et d'un bonheur absolu lorsqu'elle nous fixe de ses grands yeux... au tilt le plus profond lorsque nous ne comprenons pas immédiatement ses requêtes.

Devant tant de joie, le poker parait bien dérisoire. Finalement, la paternité remet les choses à leurs places : la plus grande aventure, ce n'est pas de contre-bluffer un milliardaire russe après avoir été "forcé" à boire du champagne, mais bien de donner des biberons et d'endormir une petite puce qui compte sur vous (et pour vous) dans la vie.

Après cette naissance, j'ai mis 27 jours avant de rejouer une seule main de poker, et ce n'est pas (enfin, pas seulement) parce que j'étais débordé avec la petite. Je mesure bien la chance que j'ai de pouvoir faire une parenthèse afin de profiter de ma petite famille ! A chaque métier ses désavantages, et reprendre la route sera difficile par la suite. En attendant, je savoure cette idylle et remercie mon sponsor pour sa grande compréhension, plus même, sa bénédiction. Jugez plutôt le cadeau des Boss :

Pas sûr que vous le trouviez dans la boutique Winamax !

Comment se remettre au poker, donc ? J'ai fait quelques petits tests en micro-limites, pour voir si j'avais l'endurance et la motivation pour à nouveau me concentrer sur mon jeu pendant... Lire la suite

ITM, moi non plus

Par dans Tournois Live il y a plus de 7 ans.

© Grégoire Camuzet

Jouer à domicile



Ces dernières semaines, j'ai ajouté deux petites perfs à mon palmarès. Celle dont je suis le plus fier, c'est ma 16e place du Winamax Poker Tour. La bataille fut rude durant quatre jours, avec des hauts et des bas, des coups chanceux (désolé Djamat !), des mains superbes et, j'avoue Monsieur le juge, deux coups pas terribles. Globalement, je suis très heureux de ma performance. Je suis resté concentré sur des tables avec de bons amateurs, de bons pros, mais aussi des joueurs complètement imprévisibles qu'il faut savoir observer attentivement afin de bien s'adapter.

A proscrire : les deux fautes d'ego faites en cherchant à « mater » un bon joueur sur ma gauche, et ce afin de pouvoir écraser la table. Mais Torgny Andersson n'était pas du même avis, et d'après notre discussion post-tournoi, a en plus eu beaucoup de jeu ! J'ai su changer de vitesse à temps et garder un bon tapis lorsque la table a cassé mais un bad beat et une mauvaise rencontre plus tard, j'étais dans le rail.

Pas grave, ça fait toujours plaisir de défendre chèrement sa peau à domicile. 16e sur 1,222. Je ne vais pas rougir. Ceci après ma 32e place sur 818 à Dublin... On dirait que les tournois Winamax me portent chance ! Objectif désormais : entrer dans les places qui comptent vraiment...

EPT London

L'EPT Londres fut en tout point identique. Oui, en tout point : une copie sérieuse, attentive. Un passage passionnant en table télévisée avec des coups très biens joués, des coups chauds comme la braise avec notamment ce duel contre Gaëlle, et encore une erreur contre un très bon joueur à ma gauche. Il va vraiment falloir que je révise mes cours sur la position ! Je termine finalement dans l'argent, mais... Lire la suite

Tout chez papa !

Par dans Life Style il y a plus de 7 ans.

Depuis quelques mois, je sais que ma vie va changer. Du tout au tout.

Problème ? Ma vie n'était pas loin d'être parfaite, et si je comprends bien, plus rien ne sera jamais comme avant. Pourtant, j'accueille ce changement avec bonheur, impatience, et une bonne dose de trac... Je vais être papa !

Bonheur, car ma femme est merveilleuse.
Impatience, car j'ai hâte de rencontrer cette petite fille en personne.
Trac, car nous ne sommes pas prêts du tout !

Quoiqu'il en soit, je dois me préparer à avoir de grandes responsabilités. Voilà un mot qui fait frissonner bien des joueurs de poker. Responsabilités. Brrrr ! Le poker, c'est la liberté de faire ce qu'on veut, d'interpréter un personnage, de mentir, de jouer. Ce jeu attire donc de grands enfants, passionnés, souvent atteints du syndrome de Peter Pan. Et je ne fais pas exception. Choisir d'en faire son métier, c'est carrément passer du côté de la douce folie : c'est mettre la trilogie liberté/insouciance/aventure devant sécurité/stabilité/utilité.

Jusqu'ici le mot qui définissait le mieux ma vie était plaisir. Ce n'est pas que j'ai vécu une succession ininterrompue de plaisirs (hélas) - mais parce que je n'ai travaillé dur que lorsque les choses me passionnaient, et parce que j'ai planifié ma vie pour éviter au mieux les contraintes... et les responsabilités !

Jusqu'à aujourd'hui.

J'ai toujours su que je voudrai un jour une famille, de l'amour, et construire quelque chose. Mais dans ma tête, c'était toujours une vision dans un futur très, très lointain (in a far, far away galaxy !). Rencontrer ma femme fut une sorte d'épiphanie, et tout semble couler de source depuis.

Ceci dit, même si tout semble plus simple actuellement,... Lire la suite

Blogs Vidéos: Èpisodes 3 et 4

Par dans GénéralTournois LiveLife Style il y a plus de 9 ans.

Pour ces deux épisodes suivants, j'ai confié mes impressions à la caméra juste avant le jour 3 de l'event 7, avec l'espoir de faire quelque chose, et juste après, avec la satisfaction du devoir accompli

Impressions avant de reprendre le jour trois du $10,000 PLHE. Peut etre une tres grosse perf en perspective, il faut etre pret mentalement!

Quatrième épisode: Day 9, l'heure est à la fête! Nicolas revient sur sa table finale, comment il est arrivé là et comment il compte célebrer tout ça. Champagne...

Blogs Vidéos: Episodes 1 et 2

Par dans Tournois LiveLife Style il y a plus de 9 ans.

Salut à tou

J'ai démarré un blog vidéo que je voudrais vous faire partager ici. Tout au long des WSOP je vais en enregistrer 2/3 par semaines, avec des impressions sur les WSOP en général et sur mes WSOP en particulier. J'espère que ce nouveau format vous plaira, merci à Emilie pour son aide dans la réalisation et ses bonnes idées pour rendre le format plus vivant!

Voici les deux premiers épisodes, avec mon arrivée à Vegas et ma préparation avant les premiers tournois. Plus tard aujourd'hui deux autres vidéos blogs: avant et après ma perf.

Episode 1

Premier (Zérotième?) épisode de cette nouvelle série. News de Las Vegas, Impressions et avis de Nicolas Levi. Au programme de cet épisode: les préparations d'avant tournoi, et la polémique qui enfle alors que le Phil Ivey intente un procès à son sponsor!

Episode 2

Deuxième épisode en ligne, bad beat d un côté, départ Canon de l'autre, pas de doutes mes wsop ont commencés fort!