[Blog] Live vs life

Par dans GénéralTournois LiveTournois Online il y a 2 mois.

Blog-Volatile3

Après de longues semaines de confinement, d’incertitude et d’inquiétude face au nombre grandissant de personnes infectées par ce foutu virus, il semble que nous commençons à voir les premiers signes d’un redémarrage progressif de la « vie normale », du moins dans certains pays comme la France.

L’incertitude reste malgré tout bien présente, et cela risque de durer un bon moment. Est-ce que la réouverture progressive de certains magasins, des entreprises et des écoles va provoquer un nouveau boom d’infections et de décès ? Quand pouvons-nous espérer un retour à la normale avec des bars/restaurants ouverts ou des concerts/spectacles/matchs avec un nombre important de personnes dans un même lieu ? Et, plus près du sujet de ce blog, quand pouvons-nous espérer rejouer un tournoi de poker live et dans quelles conditions ?

Je ne crois pas qu’aujourd’hui quelqu’un soit en mesure de pouvoir répondre avec affirmation à ces questions quant au futur proche de notre vie quotidienne.

Le live, c'est pas gagné

Volatar-Blog
Me concernant, je suis très sceptique à propos des tournois de poker live : par nature, ces évènements paraissent être des lieux idéaux de transmission massive du virus (endroits clos, proximité physique, échange de jetons/cartes, etc…), mais aussi un facteur de déplacement important de personnes potentiellement infectées : par conséquent, cela contaminerait un grand nombre de personnes supplémentaires, qui voyagent d’un tournoi à un autre. Bref, les évènements de poker live seront probablement autorisés plus tard que, par exemple, les expositions ou autres events qui rassembleraient autant de gens, mais avec moins de risque de transmission.

On peut aussi imaginer que, si les premiers festivals organisés le sont alors que le... Lire la suite

[Blog] La loi des grands nombres

Par dans Life Style il y a 3 mois.

FBK-Blog-Calamusa

Comme pour beaucoup, le COVID-19 m'est tombé dessus. Perte totale de l'odorat et du goût, une foutue pression dans la poitrine qui ne passe pas et me réveille la nuit. Comme pour tous les citoyens n'ayant aucune compétence théorique ou pratique pour enrayer la pandémie, je me suis donc cantonné à des principes simples : me taire pour ne pas inonder les réseaux sociaux de fake news, suivre les conseils des personnes qui s'y connaissent, et désespérer de voir Boris Johnson annoncer le confinement en Angleterre bien après ses homologues européens. L'équation qui s'offre à chacun de nous est finalement limpide : faire face à cette pandémie du mieux que l'on peut, chacun avec ses armes, par de petits gestes. Il a fallu réfléchir à organiser mon quotidien différemment, faire le deuil de certains projets et de certaines personnes, et repartir de l'avant.

Pour le joueur que je suis, la tâche s'est avérée plus simple que prévue. Je dispose dans la vie d'un skill singulier, un certain talent pour ce jeu de cartes appelé poker. Toute ma vie d'adulte, j'ai vécu de cette passion, et elle s'est révélée à maintes reprises plus lucrative que je ne l'aurais jamais imaginée. Petitement, il a cependant fallu un événement exogène et dramatique pour que je réalise qu'il fallait que j'introduise une touche morale dans ma vie professionnelle : devenir un joueur de high stakes qui joue bien évidemment pour lui, mais un tout petit peu aussi pour les autres. L'initiative de Davidi Kitai, Romain Lewis et Julien Martini m'est apparue naturellement comme le canal le plus évident pour concrétiser cette envie nouvelle. 5% de mes gains réalisés durant le confinement iront donc à la Fondation de France et 5 autres % pour la cagnotte visant à aider... Lire la suite

[Blog] Citoyen modèle

Par dans Général il y a 4 mois.

Joao Vieira
Nous faisons face à la crise la plus importante de nos générations. Nos ancêtres ont mené la guerre sur des champs de bataille. Pour la notre, le théâtre des opérations est un hôpital. Nous avons tous un rôle à jouer. Autour de moi j’en vois beaucoup qui se sont transformés du jour en lendemain en épidémiologistes, en experts santé. Cela peut se comprendre : nous sommes tous effrayés et anxieux. Mais il y a un rôle qui conviendra bien mieux à la situation, un rôle bien plus simple à jouer, un rôle dans lequel nous pouvons tous viser l’excellence : celui du citoyen modèle.

En quoi consiste le rôle de citoyen modèle ? J’ai suivi le développement de la crise du COVID-19 depuis le mois de janvier. J'ai pas mal réfléchi à ce que nous pouvons tous accomplir au niveau individuel.

1. Information : le citoyen modèle est quelqu’un de bien renseigné, mais est aussi capable de filtrer les informations selon leur provenance afin de ne retenir que celles émises par les spécialistes. La vigilance est de mise afin d’éviter de propager des informations erronées à destination d’un public qui n’est pas toujours bien informé. Votre ami qui pense encore que « c’est juste une petite grippe » doit comprendre que ce n’est pas le cas.

2. Responsabilité : le citoyen modèle observe avec une discipline quasi militaire les consignes des autorités, et propage la bonne parole autour de lui. Au point où nous en sommes, les sacrifices qui nous sont demandés ne représentent que peu de choses en comparaison de la cause commune pour laquelle nous nous battons. Comme l’a dit le premier ministre du Portugal : « Nous sommes en lutte pour notre survie. »

3. Gestion de nos émotions : nous sommes tous en train de flipper. La peur a un effet paralysant. Il faut... Lire la suite