[Blog] Les clubs m’aident

Par dans Général il y a plus de 4 ans.

Sur le circuit, il m’arrive d’avoir envie de distribuer quelques paires de baffes, essentiellement aux joueurs nonchalants, ceux qui ne respectent pas le travail d’autrui et sont persuadés que tout leur est du sous prétexte qu’ils sont les plus forts et/ou les plus riches. Un sentiment de superpuissance se traduisant régulièrement par un dédain envers ceux qui bossent ardemment pour mettre en place les tournois de poker auxquels nous participons. Car quand on met les pieds dans une salle et qu’on récupère nos jetons en échange d’un ticket de tournoi, vous imaginez le travail qu’il y a derrière ? Du graphiste qui a fait le design des jetons, au croupier qui a trié son paquet de cartes, en passant par le responsable chargé de la bonne tenue de la salle au gérant de la sécurité, c’est souvent un travail de plusieurs mois qui se conclue à l’heure où un joueur soulève le trophée.

Je suis de ceux qui apprécient ces instants et je pense que cela m’aide à donner le meilleur de moi-même sur chaque tournoi. Me dire qu’il est unique et qu’on se doit de respecter le tournoi. Vous allez me dire, à juste titre, que c’est leur métier, qu’ils sont professionnels et payés pour ça. Alors, pour aller encore plus loin, rien de tel que de se replonger dans un milieu qui fait la même chose, mais tout à fait bénévolement : le poker amateur. Après mes premières parties entre potes en Australie, j’ai trouvé, une fois rentrée en France, que c’était le meilleur moyen pour débuter ma progression. J’ai ainsi rejoint la Darshan Team dans l’ouest parisien. Ce que j’aimais, c’était la convivialité et surtout la possibilité de faire ses armes gratuitement, de ne pas se mettre en danger mais tout de même de toucher des jetons comme dans les grands... Lire la suite