[Blog] Live/online : mes différences à moi

Par dans Tournois LiveTournois Online il y a 2 jours.

Visuel-Blog-Romain
Hello tout le monde, j’espère que vous allez bien ! 

L’heure de la rentrée sonne pour moi, la vraie rentrée ! Après un rare été loin du poker, c'est le moment de me replonger dans le vif du sujet : le jeu online.

Pendant de nombreuses années, tous mes axes de progression et de motivation étaient basés autour d’événements ou objectifs en live, tout simplement parce que c’est ce que je préférais et là où je pensais tirer le plus de bénéfices, à la fois en terme d'argent mais aussi pour mon équilibre. Mais ça ne veut pas dire que je n’aime pas le grind online, loin de là.

Le live nous manque tous, c’est certain. C'est durant ces rares moments que nous vivons le plus intensément, que l’on vit les deep runs les plus mémorables, où les décisions restent en mémoire. Chaque impact, chaque vibration, chaque main mémorable l’est davantage en vrai que sur le monde virtuel car nous le vivons entièrement, par tous nos sens. Je n’écris pas ce blog pour me remémorer le bon vieux temps lors des tournois live, je l’écris pour me rappeler à quel point le jeu online est un autre challenge, mais un challenge tout aussi interpellant et réel. En réalité, c’est le même jeu, sans être le même exercice. C’est difficile de le comparer à un autre domaine. Mais tout de même, voici les différences majeures pour moi entre le poker live et online.

La variance

Romain-Lewis-Blog
C'est un gros sujet. On pourrait parler de plein de variances différentes, et il est certain que les deux exercices (live et online) vont nous faire réagir à différents types d’éléments difficiles à accepter pour nos cerveaux. La variance online, il faut savoir la subir durant une session. Il est plutôt facile de ne pas balancer sa souris et son clavier lorsque l’on perd un... Lire la suite

[Blog] Une année (pas si) blanche ?

Par dans Général il y a 10 jours.

FBK-Blog-Léo

Alors que la fin d’année approche et que le Père Noël emballe ses premiers cadeaux, il est déjà l’heure de faire un premier bilan, neuf mois après mon arrivée dans la plus grande équipe mondiale de poker : le Team Winamax.

Alors oui, certains vont sourire : quel bilan puis-je tirer alors que je n’ai pas disputé un seul tournoi live ? Ce scénario n’avait que très peu de chances de se produire, mais c’est un fait : mon homologue espagnol Borja Gross et moi ne toucherons pas de cartes en 2020 sous la bannière de Winamax.

Et si c’était un mal pour un bien ?

Mesurez mes propos : je ne peux évidemment pas être satisfait de la situation dans laquelle se trouve notre monde. J’ai d’ailleurs une pensée pour tous les autres secteurs professionnels touchés par cette pandémie. Mais force est de constater qu’en tant que joueur de poker, nous sommes plutôt bien lotis : entre le mini-boom du poker online pendant le confinement, et la possibilité de jouer de chez nous, tout cela fait que notre vie professionnelle n’a été que très peu impactée. Quoi qu’il advienne, il serait malhonnête pour moi de pleurer sur mon sort.

Alors oui, je me réjouissais d’avance de porter les couleurs de ma nouvelle équipe, et le plus vite possible s’il vous plaît ! Quelle sensation indescriptible cela doit être de représenter un Team aussi prestigieux que celui de Winamax, moi qui ai pu par le passé connaître ce genre d'émotions en représentant lors de mes déplacements live l’équipe du site sur lequel j’exerçais avant de gagner la Top Shark Academy.

Le plan était bien rodé

Léo-WinaParadoxalement, les occasions étaient nombreuses pour débuter mon aventure sous mes nouvelles couleurs. Pour commencer, fin janvier, mon ami François... Lire la suite

[Blog] Mes meilleurs moments de poker

Par dans Général il y a 17 jours.

CréaBlogGaelle
Vous ne croyiez tout de même pas que j'allais vous laisser mariner avec les pires moments de ma carrière ? Car tout de même, il y a fort heureusement un paquet de très bons moments que je peux vous narrer ! J'en ai sélectionné cinq mais la liste aurait pu s'allonger à dix, vingt, trente... Et ce n'est pas parce que le poker live est à l'arrêt en ce moment que je ne compte pas agrandir la liste à l'avenir.

5/ Ma première place payée au sein du Team Winamax

Tout est allé très vite à mes débuts au sein du Team W. Après ma soirée d'intronisation et un premier European Poker Tour disputé à Deauville en 2012, c'est à Monaco que je me rends pour jouer l'un des tournois les plus prestigieux du circuit, la finale EPT à Monte-Carlo. 10 600 € le droit d'entrée et un mincash à 15 000 €, c'est une sacrée somme !

Alors que je découvre la somptueuse Salle des Étoiles, je sens un peu de nervosité monter en moi à l'idée de prendre part à ce tournoi réputé. Je parviens à passer les deux premiers jours, mais le début de mon Day 3 ne se déroule pas comme je l'aurais souhaité, et je me retrouve rapidement short stack à l'approche de la bulle. À cet instant, une pensée me traverse l'esprit : atteindre l'argent pourrait bien être l'ITM le plus important de ma carrière ! Car en ne faisant aucun résultat durant toute mon année de sponsoring, je m'imaginais ne pas être reconduite l'année suivante. Je me mets donc en tête que ce cash m'éviterait au moins de faire une année blanche, un objectif que je ne me fixerais plus maintenant mais qui était lié à la pression inhérente à l'intégration dans une équipe aussi prestigieuse.

GaelleMonaco
Les éliminations sont lentes mais avec mes quinze blindes à l'approche de la bulle, j'ai vraiment bon espoir... Lire la suite

[Blog] Sagesse, ça j’aime

Par dans Life Style il y a 23 jours.

Blog-Ivan

J’ai toujours été fasciné par le développement personnel et le fonctionnement de notre cerveau : trouver des explications sur ce qui pourrait nuire à notre bonheur, engendre du stress, comprendre la réelle origine de nos peurs, comment les surmonter, me questionner sur la vie que je mène actuellement : qu’est-ce que je peux faire pour la rendre meilleure, encore plus savoureuse ? Comment affronter les obstacles de la vie et gérer mes émotions ?

Récemment, en regardant une interview de Timothy Adams, un point intéressant m’a interpellé : le professionnel canadien est interrogé sur ses potentiels regrets, via un bilan de sa vie et de sa carrière jusqu’à aujourd’hui. Et dans la question, il y a une référence à un livre : The top five regrets of the dying (Les cinq regrets des personnes en fin de vie, en version FR). Ce livre a été écrit par une infirmière qui s’est occupée de gens en fin de vie de tous horizons pendant de nombreuses années. Elle s’est particulièrement attelée à recueillir leurs derniers mots et à mettre en lumière leurs états d’esprit à ce moment-là. Les six regrets qui ressortent le plus seraient :

« J’aurais aimé avoir le courage de vivre comme je voulais, et non pas la vie qu’on attendait de moi ! »
« Je regrette d’avoir travaillé si dur ! »
« J'aurais voulu avoir le courage d’exprimer mes sentiments ! »
« Je regrette de ne pas être resté en contact avec mes ami(e)s ! »
« J’aurais aimé m’autoriser à être plus heureux ! »
« J’aurais voulu participer au Winamax Beer Pong Open du Sismix ou du WPO ! »

Ivan-Deyra

À ce moment-là, j’ai dû faire faire une pause dans l'interview, car chaque point me paraissait bien trop riche pour me contenter de le survoler avant de visionner la suite. Je ne vais donc... Lire la suite

[Blog] Travail au corps

Par dans Life Style il y a 1 mois.

CréaBlogBorja
"Quel bad run ! Je ne prends que des bad beats inimaginables."
"Ça n'arrive qu'à moi, je n’en peux plus, j’abandonne."
"Ce jeu est infernal. On ne gagne jamais."
"Pendant combien de temps vais-je être éliminé à chaque tournoi sur la river ?"
"Oh, mon Dieu, je viens de perdre 500 € online. Comment vais-je faire pour aller dîner avec le sourire ?"
"Quand je perds, je suis de mauvaise humeur et personne ne peut me supporter. Si je continue comme ça, ma copine va me quitter un jour."
"Quelle angoisse ! Je pense que je ne suis pas fait pour le poker. Je ne sais pas si je peux surmonter ça. Je ne sais pas si je peux atteindre mes objectifs de gains du mois." 


La peur, les insécurités, la frustration constante… Stop ! Assez ! N'allez pas plus loin ! Nous sommes tous tombés un jour ou l'autre dans ce cercle vicieux. Et plus on y pense, plus c’est compliqué d’en sortir. Alors n'entretenez plus cette mentalité ! 

J’ai moi aussi vécu tout cela, j’ai connu cette sensation. 

BorjaBlog2
Je me souviens de certaines fois où je venais de perdre 1 000 € online. J’avais rendez-vous avec quelques potes après, et la soirée se finissait en home game à 5 €. Imaginez-vous ce que je ressentais à ce moment-là ! J’essayais de séparer ma vie online de ma vie réelle, mais souvent, c’était compliqué. J'étais distrait, à côté de mes pompes, car ces 1 000 € étaient importants dans ma vie réelle. Il y a eu des moments où je perdais au point de vouloir tout arrêter. Je me croyais le pire joueur de l’histoire du poker.   

Et encore, je ne vous parle pas de ces semaines de festivals online. J’avais des horaires pas possibles, mais j'essayais de jouer mon meilleur jeu. Je restais concentré, calme, jusqu'à ce que je me fasse éliminer sur un coinflip décisif à... Lire la suite

[Blog] Winamax Series : mes meilleurs souvenirs

Par dans Tournois Online il y a 1 mois.

Blog Guillaume Diaz

Salut à tous ! Cela faisait un moment que je n’avais pas écrit de blog et, je vous l’avoue, ça m’avait un peu manqué. J’ai pour habitude de partager avec vous par ce biais mes expériences durant mes différents voyages sur le circuit live avec le Team. Mais, en cette année particulière, je n’ai pas grand-chose de croustillant à vous raconter à part ma vie quotidienne à Londres, qui ne mérite probablement pas d’être un sujet à part entière.

Alors que les Winamax Series débutent au moment où j’écris ces lignes, j’ai décidé de vous parler de mes souvenirs les plus marquants liés à ce festival que l'on ne manquerait pour rien au monde. Histoire de me remémorer de bons souvenirs mais aussi, pourquoi pas, vous donner des idées pour aller chercher le logo WS durant les jours à venir. Je ne vais pas forcément parler que de mes grosses perfs (même si certaines seront évidemment de la partie), mais aussi des moments qui ont eu le plus d’impact pour moi sur le moment.

C’est donc parti pour un bon vieux Top 5 des familles de mes meilleurs souvenirs liés aux Winamax Series !

5/ First good vibrations

8 septembre 2013

Winamax Series 2013

Un programme qui ferait presque sourir aujourd'hui !

Après une année sabbatique à voyager en Australie et en Asie du sud-est, je reviens en France à l’été 2013, complètement broke mais enrichi de souvenirs incroyables. Le temps est venu pour moi de reprendre mes études, ce que je fais début septembre en m’inscrivant en licence éco-gestion, sans vraie conviction. Cela faisait deux ans que j’essayais de passer pro à plein temps, mais une gestion de bankroll catastrophique (comme faire des satellites à 1 000 € pour des gros tournois live avec 15 000 € de roll !) et des dépenses... Lire la suite

[Blog] Ma liberté d'expressions

Par dans GénéralLife Style il y a 1 mois.

BlogDavidi

Ceux qui me connaissent savent que j’ai toujours kiffé les petites expressions. Je les ai rarement inventées, mais naturellement quand j’entends une expression qui me fait marrer, je la pique à son auteur, parfois sans même m’en rendre compte.

Dans ma jeunesse avec mes amis belges, nous avions tendance à communiquer énormément par le biais de petites phrases cultes ou autres punchlines. Alors quand je voyais d’autres personnes en dehors de mon cercle d’amis, on me prenait parfois pour un fou : les gens ne comprenaient pas trop ce que je racontais... Dans le milieu du poker, beaucoup ont en revanche adopté ces expressions, et aujourd’hui j'observe de nombreux fans les réutiliser, pour mon plus grand plaisir. 

Pour ce blog, j’ai donc décidé de faire une liste de mes expressions favorites. D'ailleurs, j'organise un sondage sur les réseaux sociaux de Winamax (Twitter, Facebook, Instagram) pour connaître les plus populaires ! Cela m’aidera à créer un « stream deck », que j’utiliserai lors de mes sessions de streaming. Je pense aussi à lancer une collection de hoodies avec vos expressions préférées...

Allez Salut ! 

À la base, on se disait « au revoir » comme ça avec mes potes. 

C’est tellement approprié de l’utiliser dans mon métier. Le but principal en poker de tournoi est de rester le dernier survivant en lice, donc cela passe par beaucoup d’éliminations. Et quoi de plus élégant qu’un « Allez salut ! » quand on bust un joueur ? Vous avez dû m’entendre le dire souvent, que ce soit lors des épisodes de Dans la Tête d’un Pro ou lors de mes sessions sur le Winamax Stream Gang.

Prononciation : il faut insister sur le « u » (Allez Saluuuuuuut !).

Utilisation au poker : une expression parfaite quand... Lire la suite

[Blog] En quête de sens

Par dans GénéralLife Style il y a 2 mois.

Leo Margets - En quête de sens
"Celui qui possède un ‘pourquoi’ qui le fait vivre peut supporter presque tous les ‘comment’." - Friedrich Nietzsche (1844-1900)

Je mentirais si je disais me réveiller tous les matins pleine de motivation. Mais certains jours, oui. Et ceux-là sont la raison pour laquelle je sors de mon lit, avec des objectifs clairs en tête. Il n’y a pas de grain de sable qui puisse me freiner, je déborde même d’envies folles de bosser, grinder, m’entraîner. Dès mon petit-déjeuner, je pense à la session à venir. Ces jours-là je ne sais pas pourquoi, mais je trouve aussi le temps de méditer et même de lire un peu.

Et puis il y a ces autres jours, plus nombreux, où c’est tout l’inverse qui se produit : je procrastine en faisant défiler les réseaux sociaux, je me disperse dès que j’essaie de travailler, me mettre à jouer paraît me demander un effort surhumain et l’idée même de faire du sport me donne envie de ne rien faire alors que pourtant j’adore ça !

Jusqu'il y a quelques années je pensais que l’antidote à ces journées de flemme que nous rencontrons tous était de me demander pourquoi je fais les choses que je fais. Pourquoi j’étudie presque tous les jours ? Pourquoi est-ce que je dédie un certain nombre d’heures à jouer ? Pourquoi est-ce que je m’efforce à méditer tous les matins ? Répondre à cette question implique de voyager dans le passé à la recherche ce qui m’a poussé à faire ça. En réalité, je suis en quête de justifications. Est-il possible que je me trompe de question ?

Une fois par an, j’essaie de relire Découvrir un sens à sa vie avec la logothérapie (Man’s Searching for Meaning en V.O.) du professeur de neurologie Viktor Frankl. Je ne vais pas le spoiler ici mais je vous le recommande fortement. Il a beau être court, il fait... Lire la suite

[Blog] Road to Champions League

Par dans Tournois OnlineLife Style il y a 2 mois.

CréaBlogAladin
Je vous écris en direct d’une petite mise au vert entre la jungle cambodgienne et les îles de Koh Rong, où j'entame mes préparatifs pour la rentrée et les Winamax Series qui approchent à grands pas. Il m’a donc semblé que c'était le bon moment pour vous livrer quelques petits "tips" sur la préparation et la façon de se mettre dans les meilleures conditions possibles pour performer pendant des périodes étendues.

Il s’agit bien évidemment de secrets de polichinelle : j'ai déjà rabâché tout cela maintes et maintes fois, et vous le savez si vous me suivez sur les réseaux sociaux. Mais le véritable enjeu, comme dans tous les domaines, consiste à véritablement passer à l’action.

Plus le temps passe et plus le niveau technique augmente, donc il faut évidemment se renouveler sans cesse pour rester compétitif sur ce plan-là, mais aussi sur tous les aspects qui entourent l’activité et permettent d’augmenter la performance. Même s’ils sont de plus en plus connus, ils sont encore appliqués de manière trop timorée, et c’est plutôt une bonne nouvelle pour vous qui lisez ce blog !

Le point clé est d’appliquer au poker toute la discipline et l’organisation qui entoure le sport de compétition et qui a été découverte et développée au fil du temps. Et ce même si, selon la définition apportée par le sociologue du sport Pierre Parlebas dans Eléments de sociologie du sport en 1987, le poker ne peut pas à proprement parler être considéré comme un sport à part entière, puisqu’il ne répond pas à l’un des 4 critères nécessaires pour entrer dans la définiton, à savoir la motricité, l’essence même de l’activité n’étant pas basée sur le mouvement physique. À titre indicatif et afin de citer les trois autres critères,... Lire la suite

[Blog] Paré pour le décollage ?

Par dans GénéralTournois LiveTournois Online il y a 2 mois.

Kanit-BlogFR
Salut à tous !

J’espère que vous prenez soin de vous en cette période pour le moins bizarre. Malheureusement, la vie a changé pour beaucoup de personnes, mais j’espère de tout mon cœur que vous vous portez tous pour le mieux.

J’ai une question très simple à laquelle je voudrai apporter ma réponse : si vous deviez commencer à jouer au poker aujourd’hui, comment débuteriez-vous ?

1) Se spécialiser

Tout d’abord, mon premier conseil serait de choisir entre tournois et cash game, et de trouver une variante à laquelle se dédier entièrement, afin de l’étudier et d’y jouer tous les jours. Selon moi, le poker change selon ses formats. Si je devais partir de zéro, je commencerai avec les Expresso et, une fois que j'aurais compris comment ils fonctionnent, j’utiliserai mon skillset pour essayer de gravir les échelons dans les MTT. En effet, le poker est un jeu très compétitif : pour réussir à le transformer en vrai travail, il est très important de se spécialiser.

Kanit2

Une fois arrivé au sommet de la pyramide d’une spécialité, cela devient beaucoup plus simple de s’adapter aux autres formats ou variantes par la suite. Me concernant, j'ai pris en 2012 la décision de me concentrer sur les tournois. À cette époque, je jouais en cash game autant qu’en MTT mais, étant donné que j’étais plus fort dans les tournois et que je prenais plus de plaisir à y jouer, j'ai décidé de me spécialiser dans le format. Cela fut une bonne décision. (Muss' a notamment accumulé plus de 11 millions de dollars de gains en tournoi live, ndlr)

2) Jouer et étudier, un équilibre à trouver

Mais finalement, quel est le bon équilibre entre le jeu aux tables et le temps consacré à l'étude du jeu ? Chacun est différent et doit trouver sa propre... Lire la suite