On fait le bilan, calmement...

Par dans GénéralTournois Live il y a plus de 8 ans.

Dans quelques heures, je vais disputer le NBC National Head's up Championship à Las Vegas. Qui l'eût cru ? Un an à peine après mon entrée au sein du Team Winamax, je vais me retrouver confrontée aux meilleurs joueurs du monde à l'occasion de ce prestigieux tournoi  de tête-à-tête à 25,000$. Je vous avais laissé peu après ma dixième place au Main Event des WSOP.  On pourrait penser que tout a changé pour moi depuis... Pourtant, il n'en est rien ! Bien sûr, grâce à cette perf', je vais pouvoir parcourir tout le circuit live cette année, comme je le souhaitais lorsque j'ai pris la décision, en 2011, de faire une transition online/live, un peu lassée à l'époque par la monotonie du grind online. Comment aurais-je pu rêver mieux ?



Je ne me suis pas privée ces six derniers mois. On peut dire que j'ai eu l'occasion de voir du pays : Chypre, Barcelone, Cannes, Dublin, San Remo, Malte, Mazagan, Prague, Iguaçu... Un programme bien chargé. Pas de résultat notable, si ce n'est une onzième place sur un side event à 2k€ (450 joueurs) à San Remo, une bulle en Argentine et une (presque !) bulle à Mazagan. Si 2012 fut l'année des bulles, j'ai hâte de voir ce que me réserve 2013 !

Mais revenons sur les tournois qui ont marqué cette fin d'année 2012. Tout d'abord, il y a eu le Winamax Poker Open de Dublin. Jamais un tournoi de poker n'aura été aussi fun. A peine arrivés à Dublin, nous nous retrouvons entre membres du Team attablés autour d'une Guinness et nous en profitons pour aller à la rencontre des joueurs. Un bon restau et une credit card roulette plus tard (merci coach), nous voilà de retour à l'hôtel. Nous découvrons la salle de jeux, qui sera le théâtre pendant tout le weekend... Lire la suite

Un an avec le Team Winamax

Par dans Tournois LiveLife Style il y a plus de 8 ans.

Lundi 16 janvier 2012. Il est minuit quand une cruelle rivière me prive d'une victoire contre Ludovic Lacay et me fait perdre le dernier d'une série de 12 heads up contre les pros du Team Winamax. Voilà, je n'ai plus mon destin entre mes mains. Seul un sauvetage du public peut me permettre d'atteindre la finale de la Top Shark Academy. Je me souviens très bien de cet instant...

Durant un quart d'heure, je suis resté scotché sur ma chaise, le regard fixé sur la montre en face de moi, incapable de me projeter 48 heures plus loin et ressassant les deux derniers mois, me demandant si c'est vraiment comme ça que l'Academy allait s'achever pour moi.

Un an plus tard, je suis paisiblement assis dans le train qui me ramène de Metz à Londres... Je viens de disputer le WiPT Metz qui lance ma deuxième saison sous les couleurs de Winamax : il est donc temps de faire un bilan de l'année écoulée. Beaucoup d'eau a coulé sous les ponts, pas mal de vodka également (à ce titre, on remerciera les organisateurs pour le judicieux enchaînement WPT/EPT Prague) et si un monde semble séparer mon état d'esprit actuel de celui de l'an dernier à la même époque, la première chose qui me vient à l'esprit n'est pas un moment en particulier mais plutôt le sentiment d'une progression constante, notamment en deuxième partie de saison.

Plus le temps passait, plus je me sentais à l'aise au sein de l'équipe, plus je percevais quel type d'« ambassadeur » je souhaitais être pour Winamax. Et notamment comment j'avais envie de faire partager cette passion qu'est le poker avec les autres joueurs par le biais des forums, tournois live, etc. Tout en ayant la sensation de progresser dans mon jeu.

Mon premier tournoi... Lire la suite