[Blog] Reculer pour mieux sauter

Par dans Life Style il y a 3 mois.

Adrien Delmas Blog Facebook

Salut à tous ! Commençons ce blog avec les bonnes manières : je vous souhaite à toutes et à tous une excellente année 2021 ! Mes meilleurs vœux évidemment, mais surtout une bonne santé à vous et vos proches.

Quelle année 2020 ce fut mes aïeux ! Tant de choses ont changé dans notre manière de vivre, d’appréhender le monde ainsi que notre relation à autrui et à nous-mêmes. Je ne pense pas me tromper en disant que cela a été difficile pour beaucoup d’entre nous, entre les confinements et une certaine précarité de l’emploi. J’en profite d’ailleurs pour glisser une pensée particulière à tous les croupiers, journalistes et autres travailleurs du poker qui se retrouvent dans en situation précaire et ne peuvent que subir et patienter. Bon courage à vous si vous lisez ceci !

Dans ce billet de blog, j’aimerai livrer avec un peu de recul mon ressenti sur cette année avec une honnêteté qui sera, je l’espère, appréciée. Ensuite, j’en ferai une analyse afin d’en tirer les enseignements pour finir sur mes objectifs, concis, pour cette nouvelle année.

Sans pays fixe

Personnellement, ce fut une année très complexe à gérer à plus ou moins tous les points de vue. 2020 c’est l’année où j’ai vécu dans 3 pays différents. Tout d’abord au Royaume-Uni, où je vivais depuis quatre ans déjà, puis j’ai déménagé au Canada début février dans l’objectif d’y vivre, sans penser le moins du monde que mes plans allaient être contrecarrés par ce fameux Covid-19. Un mois plus tard, je partais en voyage pour le Japon (photo ci-dessous) mais ne je ne pus rentrer au Canada car mon vol arrivait le jour même du blocage des frontières pour les non-résidents. N’y étant resté que quatre semaines à peine, je ne disposais que d’un visa touristique.

JaponJe... Lire la suite

[Blog] Moi devant vos tweets de 2020

Par dans Life Style il y a 3 mois.

Blog Gaëlle Baumann Facebook

Un an de mentions sur Twitter, ça fait un paquet de messages. Surtout lors d'une année où tout le monde est resté coincé à la maison ! Passage en revue de ceux auxquels je n'ai pas eu le loisir de répondre en 140 (bon, 280...) caractères sur Twitter. Bye bye 2020, tu ne nous manqueras pas !

Nous sommes en février, la pandémie est encore loin de l'Europe, l'été à Las Vegas commence à se profiler et les rêves de joueurs amateurs aussi, comme celui de devenir joueur de poker professionnel. Bam, la fameuse question qui tombe au moins une fois par mois sur les réseaux, voire de façon hebdo en message privé ! Pour devenir pro, c'est simple : il faut se définir comme tel. Oui, oui, c'est tout. Bon, après, être un professionnel gagnant, c'est autre chose. Je vous épargne le topo habituel à base de travail, volume de jeu et persévérance. Et pour intégrer le Team, un petit conseil maison : envoyez votre candidature par mail à Stéphane Matheu, il adore ça !

En mars, j'ai aimé ce tweet très technique d'un joueur du KING5.
Étape 1 : poser une question innocente, à savoir connaître le résultat de mon Stade 1.
Étape 2 : une fois la réponse obtenue, caler un énorme brag ! 10/10, c'est bien joué.

Je suis bien d'accord avec vous Sir Bond du Val d'Oise, j'aurais dû écrire des scripts de comédies pétées. D'ailleurs, voici en avant-première quelques ébauches de scénarios pour le Team :Lire la suite

[Blog] Une nouvelle ère

Par dans GénéralLife Style il y a 5 mois.

Blog Pierre Calamusa

2020 est ma meilleure année. Alors oui, j'ai conscience que peu de gens peuvent en dire autant. À l'échelle mondiale, elle restera évidemment comme l'année du coronavirus et du (des) confinement(s), deux événements anxiogènes et effrayants qui ont radicalement perturbé nos vies. Mais à titre personnel, 2020 fut une année spéciale, notamment parce qu'elle est la première passée aux côtés de ma nouvelle copine Delphine. Elle m'a beaucoup apporté et je pense sincérement qu'elle a fait de moi un homme meilleur ; et par extension un meilleur joueur de poker. Pour la première fois de ma vie les planètes ont été réellement alignées pour que je développe mon plein potentiel, à la fois sur le plan personnel et professionel.

Je me rappelle souvent cette conversation avec Tony Miles, autour de cette quête difficile mais absolue de devenir les meilleures versions de nous-mêmes. Je me rappelle aussi le retour du PCA avec Steph' après mon deeprun avorté aux Bahamas. Je me remémore ma quatrième place aux WSOP, ma deuxième place sur le 3 Million Event des Winamax Series, mes victoires sur l'XTREM, plusieurs titres sur le Highroller, mon sacre sur un Championship des Series de septembre (j'attends encore le magnum de champ' les gars !), pour ce qui restera comme le plus gros rush online de toute ma vie. En exclusivité mondiale, je vais vous dévoiler dans les grandes lignes les changements qui ont contribué à cette année victorieuse.

1) Cours Forrest !

Pierre Calamusa Plage

On a connu pire endroit pour un footing...

Ma pratique sportive ne tournait jusqu'ici qu'autour de la musculation. Avec la fermeture des salles de sport j'ai dû intégrer de la course à pied dans mon training. Lorsque j'ai commencé je tenais environ 5 minutes avant d'être essouflé... Lire la suite

[Blog] La cabane dans les bois

Par dans Life Style il y a plus d'un an.

Adrien Delmas Blog

Bonjour à tous et bonne année 2020, en espérant que tout se passe bien pour vous en cette nouvelle décennie. Une fois n’est pas coutume, partons sur un blog un peu plus léger que d’habitude, pour parler objectifs, contrat Winamax (rempilera ? rempilera pas ?), et de cabane dans les bois !

Après l’EPT Prague, je suis rentré dans le Périgord passer les fêtes en famille. L’occasion était évidemment parfaite pour passer du temps avec des personnes que j’apprécie, autour d’une MONTAGNE de mets plus succulents les uns que les autres. J’en ai profité pour me reposer un peu, même si, avec beaucoup de gens à voir, mon emploi du temps était bien chargé. C’est ce qui se passe quand on n’a pas souvent l’opportunité de rentrer au pays !

Un premier de l’an plein d’enseignements

J’ai passé le nouvel an en très bonne compagnie, avec un groupe composé principalement d’artistes. Nous avons échangé sur des sujets étonnamment proches du poker, surtout concernant les difficultés rencontrés dans leur boulot, pas si éloignées des miennes. Pour simplifier, les similitudes sont nombreuses, notamment au niveau du style de vie : on travaille principalement chez soi, de nuit, ce qui implique une obligation d'autonomie, bien gérer sa motivation, ses priorités, etc.

Adrien Delmas PCA

Un sujet m’a particulièrement interpellé, dans lequel je me retrouve un peu ces temps-ci : le moment où tu acquiers énormément de connaissance dans ton domaine, mais que tu ne sais pas si tu dois les appliquer à la lettre ou te concentrer sur ton style personnel. Ce dessinateur de mangas me parlait de ses projets et m’expliquait ses difficultés à retrouver sa "patte". Il se conformait à ce qu’on attendait de lui, à ce qui est "correct" et "théorique". Les... Lire la suite