Quand le FPT nous fait autant vibrer que l'EPT ou les WSOP

Par dans

Jean-Claude van Damme et Eric Koskas

J'avais déjà pris un énorme plaisir lors du FPT à Marseille; dans ma ville, au sein de l'emblématique stade vélodrome, avec Antony Lellouche et tous les participants, j'ai pu réaliser a quel point ma passion du poker était partagée. J'avoue même avoir été complètement bluffé par l'engouement et par l'organisation colossale; je n'aurais jamais cru ressentir ces sensations dans un tournoi qui se déroulait a une centaines de mètres de la maison.

D'habitude je fais mon sac à la dernière minute et fonce a l'aéroport pour sauter dans un avion qui me conduira le plus souvent à un autre avion (l'aéroport de Marseille ne desservant pas tous les hauts lieux du poker mondial) et j'appelle ma femme a 10 000km de là pour prendre des nouvelles de ma fille qui me manque déjà terriblement ayant voyagé pendant ce qui me paraissait être une éternité....

Mais le plus fou c'est qu'en allant à pied au vélodrome, je n'aurais jamais pensé vivre ces moments forts qui caractérisent la vie d'un joueur de poker de haut niveau avec la pression, la concentration, les joies, les souffrances. Quel bonheur ce fut de jouer ce tournoi a Marseille avec cette "bonne tension" dés le premier coup de cartes malgré le manque d'enjeu comparé a un EPT ou autre événement international

Lorsque j'ai perdu JJ contre A9 a Marseille j ai ressenti la même sensation d'amertume que lors de mes innombrables éliminations d un gros tournoi et puis après on a rigolé en faisant des HU et SIT AND GO entre éliminés sans enjeu et toujours aussi prenant

Je me suis dit c'est parce que j'étais a Marseille, chez moi , que tout le monde m'aime bien et me soutient tout au long de l'année , et que toutes ces marques d'affection et de réconfort pour mon talent qui réchauffent le cœur étaient propres a ce tournoi.

Et puis le week-end dernier je suis allé a bruxelles et maintenant j'en suis sur. J'arrivais à Bruxelles déjà très heureux de retrouver mon ami Davidi, qui est une Star nationale au même titre que JCVD  LOL :-). Mais là, à Bruxelles, je me sens comme a Marseille: même tension, même engouement incroyable, même ambiance magique , même side bets avec guignol, les restos avec Benjo et Paco , tout comme un EPT quoi ....
et que dire du niveau ???   encore une fois, sincerement bluffé !!!  ça joue plus que bien. J'ai d'ailleurs été victime d'un des plus gros bluffs de ma vie réalisé par Willy Pestel ainsi qu'un autre coup ,incroyable, durant le day1.
Que dire de l'adrenaline lorsque je me retrouve dans un all in a 4 joueurs contre 1010 QQ et AA et que mes KK trouvent leur K au flop;....cette fois-ci j'ai passé le day1 avant d'etre eliminé en 38ème position en ayant l'impression d'avoir joué un très bon poker et d'avoir tout donné.

Ensuite, comme a Marseille, on a félicité les qualifiés autour d'une bonne bière en refaisant le monde avec Yannis ( merci de m'avoir emmené au Quick), "philippe850", Eric Dethier, Thibaud Luxen, "Groove man" et les tous autres...

En conclusion, merci à tous pour votre passion pour ce jeu, votre soutien et vos innombrables témoignages d'affection, à toute l'équipe du France Poker Tour et a Winamax sans qui tout cela n'aurait pas été possible. Cela aurait été vraiment dommage de passer à coté de tout ca.
Je n'aurais jamais cru que le poker amateur était aussi proche du poker professionnel avec l'ambiance festive en plus.

MERCI A TOUS POUR CES MOMENTS INOUBLIABLES