Winamax

Poker et valeurs

Par dans


Lors d'un petit mail interne, le coach du Team Winamax Stéphane Matheu a lancé une réflexion intéressante.

Sans entrer dans les détails de la note, il nous posait une simple question : quelles sont les valeurs morales qui définissent notre comportement et que nous appliquons à notre vie ?

Si je devais en choisir trois spontanément, j'opterai pour :

- La politesse : une conséquence directe de mon éducation je suppose, mes parents m'ont toujours élevé en insistant sur les règles de base, le respect des personnes âgées, les règles de courtoisie...

- Le sens des responsabilités : je pense que c'est une de mes grandes qualités. Je ne rejette jamais rien sur les autres et fais toujours face quand il le faut. J'ai toujours assumé mes erreurs et je ne me laisse jamais abattre.

- La sincérité : c'est une valeur essentielle pour moi. Pourtant, on se rend compte que si l'on commence à se regarder dans la glace, nous ne sommes pas toujours si sincère... La société en est pour partie responsable mais il est amusant de voir à quel point on supporte mal les mensonges des autres. Pourtant, la plupart d'entre nous mentons fréquemment et ce pour diverses raisons.

La seconde question que nous posait Stéphane était de savoir si nous appliquions ces valeurs dans notre activité de joueur de poker, et c'est là que j'ai trouvé que je rencontrais mes premiers problèmes.

A part le sens des responsabilités, je ne pense pas appliquer les deux autres valeurs comme je le devrais. Pour ce qui est de la politesse, je ne veux pas dire que je suis malpoli volontairement ni même un "sale gosse". Mais il est vrai qu'il m'arrive parfois de manquer de respect ou d’être désobligeant envers des joueurs. Les raisons sont nombreuses : l'enjeu financier ajoute une dose de frustration qui fait ressortir le pire d'entre nous, l'égo aussi et vous savez que j'en ai pas mal.

Mais même si beaucoup d'entre vous se reconnaitront dans le mec frustré qui critique le move de son adversaire, celui qui ne répond pas ou qui répond sèchement parce qu'il est "en plein tilt", nous savons au fond de nous que c'est ridicule et malvenu. Donc inexcusable.

Pour ce qui est de la sincérité, je ne peux pas dire une nouvelle fois que je respecte rigoureusement cette valeur. Il m'est arrivé et m'arrive encore de minimiser mes pertes ou de les dissimuler en partie (toujours temporairement), ou encore de mentir sur une main même s'il s'agit plus souvent d'un mensonge par omission que d'un pur mensonge. La raison est clairement le regard des autres, ces mensonges sont uniquement (pour mon cas) afin d'éviter un embarras ou pour éviter de "faire jaser" sur les forums... Le problème quand on accorde trop de valeur au regard des autres, c'est qu'on ne joue plus pour nous même mais pour eux, et qu'en plus on risque de finir par se mentir à soi-même.

La conclusion de ce petit exercice était que nos accomplissements ne prendront réellement un sens que s'ils sont réalisés en cohérence avec nos propres principes et nos valeurs morales. J'avais par le passé déjà eu ce genre de débat intérieur : dois-je compartimenter ma vie privée et professionnelle ou au contraire essayer d'avancer dans la même direction dans les deux ? Ma conclusion était que mêler les deux était très certainement le plus efficace, mais aussi le plus difficile car cela requiert énormément de compromis et de sacrifices. Mais s'il était facile d'exceller dans un domaine, cela se saurait non ?

Je dois avouer ne pas avoir toujours mis toutes les chances de mon côté dans ma carrière, mais la vraie question est de savoir si je serai prêt à assumer de ne pas avoir vraiment tout fait pour être le meilleur ? Avant de me la poser, il me reste encore le temps d'essayer.

Si vous voulez vous aussi faire ce petit exercice voici un lien vers un sondage sur les valeurs morales des Français, cherchez dans lesquelles vous vous reconnaissez !