No man's land

Par dans

Thierry Derkx : c'est le nom du vainqueur du tournoi Ladies de l'EPT Deauville 2015 qui a enregistré 83 entrées dont celles de 22 hommes. Cherchez l'erreur... Si le temps où les seules femmes présentes dans une salle de poker étaient les serveuses est bien révolu, il n'est pas si lointain. La part des femmes sur les principaux tournois live dépasse rarement les 5% du field. La promotion du poker féminin me semble donc être un point important, bonne pour l'économie du poker en général, mais aussi pour l'image que peut véhiculer ce jeu. C'est précisément l'objectif des tournois Ladies : encourager les femmes à participer à des festivals de poker.

Je ne comprends pas les personnes qui critiquent ce type d'épreuves sous prétexte de discrimination. Faites un tournoi réservé aux hommes si vous le voulez, mais ne venez pas gâcher leur tournoi ! Les tournois Ladies attirent de plus en plus de joueuses. S'il y a de la demande, c'est tout simplement que ces épreuves plaisent et qu'elles représentent un moment agréable pour beaucoup de femmes que les démonstrations de testostérone à table peuvent rebuter. Et si vous êtes une femme et que ces tournois ne vous intéressent pas, ne les jouez pas. Mais n'allez pas vous battre pour bannir un événement que d'autres attendent impatiemment.

Pour être honnête, la première fois que j'ai joué un tournoi Ladies, je me souviens avoir trouvé un peu ridicule de proposer une épreuve spécialement réservée aux femmes. Je suis arrivée sur le circuit live avec très peu d'expérience en tournoi live, mais aguerrie grâce aux millions de mains jouées en cash game online. Avant d'évoluer dans ce milieu très masculin, je ne saisissais pas bien l'intérêt de ce genre de tournois. Puis je me suis remémorée mes premières heures passées aux tables de cash game de cercles parisiens, où certains hommes prenaient un malin plaisir à intimider leur seule adversaire féminine à table. Et j'ai compris (il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis paraît-il...) ! J'ai compris que si moi, malgré l'expérience accumulée en ligne au fil des années, je pouvais être désarçonnée par ces rustres, d'autres femmes pouvaient l'être encore bien plus.

Pour la plupart débutantes, les femmes prenant part aux tournois Ladies y trouvent plusieurs avantages. Ces épreuves sont souvent plus conviviales, l'ambiance y est généralement moins sérieuse, plus détendue et l'on y trouve moins d'agaçantes manifestations d’ego aux tables. J'ai joué beaucoup de tournois, parfois à des tables vraiment désagréables. Même si les enjeux ne sont pas les mêmes, je n'ai pas le souvenir d'avoir vu dans une épreuve Ladies une femme insulter une autre joueuse ou un croupier, frapper sur la table, balancer ses cartes à la tête du croupier, ou hurler en vous collant un bad beat monumental. Ce qui n'est malheureusement pas rare sur des tournois classiques.

Certaines femmes y voient également une porte d'entrée sur le monde du live : c'est le seul événement auquel elles osent prendre part, soit par manque d'expérience, soit par peur d'avoir l'air ridicule ou d'être jugées sur leur niveau de jeu. Mais une fois la confiance acquise, elles peuvent se diriger vers des événements mixtes. Les tournois Ladies peuvent donc contribuer à faire une bonne transition vers d'autres tournois aux enjeux plus élevés.

Sachez donc, messieurs, que lorsque vous entrez dans ces tournois, vous enlevez aux femmes tout le fun qu'elles sont venues chercher. Elles se disent très souvent offensées qu'on vienne gâcher leur tournoi. Alors pourquoi ne pas respecter cela ? En leur manquant de respect, vous leur donnez toutes les bonnes raisons de ne pas retenter leur chance sur un nouvel événement. Et c'est bien dommage.


O RLY

Une des premières vraies terreurs au féminin de la nouvelle génération. Un talent fou de choc et de charme !

Suivez O RLY sur FacebookSuivez O RLY sur TwitterSuivez O RLY sur Instagram