Merci

Par dans

Vous avez surement déjà lu ou entendu ce que j'ai ressenti après ma récente victoire à l'EPT San Remo. Mais je voulais revenir une dernière fois sur ce succès dans ce blog et en profiter pour m'étendre sur les remerciements, ce qui ne m'a pas encore été permis.

Ce sera surement chiant, rébarbatif, mais on n'est pas aux Oscars et personne ne peut venir me prendre le micro des mains ! Je vais donc me lâcher et tenter de n'oublier personne tout en étant le plus sincère possible.

Cette liste mettra bien entendu en avant certaines personnes au détriment de certains groupes, mais l'importance que je leur porte est la même, et je tiens juste à souligner le rôle plus précis de certains d'entre eux. Vous l'aurez compris, l'ordre n'est pas non plus un facteur d'importance.

Je remercie tout d'abord Aurélien Guiglini et Michel Abécassis. Ils ont cru en moi au tout début de l'aventure et ont présenté mon profil aux Boss de Winamax en 2007. A cette époque, les sites de poker avaient pris l'habitude de miser sur des joueurs connus et au palmarès déjà étoffé, sans même se poser la question de leur compétence. Mais Mik et Guignol ont vu en moi un joueur au potentiel intéressant et qui serait une bonne recrue pour le futur Team Winamax.

Logiquement, je tiens ensuite à remercier les patrons de Winamax : Christophe, Alex, Canel et Patrick qui m'ont toujours soutenu, qui ont continué à croire en moi quand c'était difficile, et qui m'ont aidé à grandir professionnellement.

Le suivant, c'est celui qui a joué un rôle énorme dans les succès récents du Team. Il est arrivé à transformer une bande de geeks bordéliques en surcharge pondérale et flemmards au possible en des machines de guerre du circuit live. Il a réussi à nous ouvrir l'esprit sur l'importance de tellement de choses... Il nous a mis en relation avec les bonnes personnes et nous a poussés à devenir plus que des bons joueurs, à devenir des Champions. Merci coach Stéphane Matheu pour tout ça, ainsi que pour ta présence au jour le jour derrière chacun d'entre nous : tu es toujours aux petits soins pour tes poulains !

Je remercie évidemment mes coéquipiers, les actuels comme ceux qui ne sont plus membres du Team. Les échanges sont toujours aussi intéressants que ce soit sur Skype ou durant les stages et tournois. Le soutien que ça aille mal ou bien fait toujours aussi chaud au cœur.

Parmi eux, je remercie encore plus mon ami Antony Lellouche qui, s'il n'est plus membre du Team W aujourd'hui, fera toujours partie du Team Ludovic tant nous avons partagé de bons moments sur le circuit ces cinq dernières années.

Et puis je voudrais aussi officialiser la fin du bizutage de Ludovic Riehl et Gaëlle Baumann. Ils se sont intégrés à merveille dans le Team et se sont prouvés d'excellents moteurs pour les anciens. Le bizutage est certes terminé pour toi Mikedou, mais je resterai à jamais l'unique Ludovic. Sorry bro.

Un grand Merci à tous les journalistes de Winamax : Benjo, Harper et Kinshu qui arrivent à nous faire passer pour des bons joueurs même quand on fait n'importe quoi et qui arrivent encore à passionner les foules en racontant des mains de poker.

Il ne faut pas oublier ceux qui m'ont parfois suivi comme des ombres pendant des heures, qui ont vécu avec moi les hauts et les bas de certains tournois de poker : je parle des réalisateurs de Dans la tête d'un pro Paco, Junior et Régis qui ont été les premiers à me consoler après le PPT de Cannes mais aussi les premiers à me féliciter après San Remo.

Pour en terminer avec le corporate, merci à tout le staff Winamax qui fait toujours tout pour nous mettre en avant en nous refilant des interviews de moins en moins relou et des shootings de plus en plus réussis.

Les remerciements suivants vont à ceux qui m'ont aidé de façon plus individuelle dans ma préparation.

Quand il a commencé à bosser avec moi, Steva Radonjic devait avoir bien honte dans les salles de sport. Je ne tenais pas plus de dix minutes sur un tapis de course, buvais des litres de vodka et mangeais absolument n'importe quoi. Je n'oublierai jamais ces sept jours pendant les WSOP 2009 où, tous les matins en sortant de la gym, on se lançait un regard qui voulait dire « tu crois qu'on sera encore là demain matin ? ».

Merci à mon coach mental Pier Gauthier pour m'avoir tant apporté en, finalement, très peu de discussions. Comme tu le disais, j'avais toutes les clés de la réussite, mais tu m'as bien aidé à les trouver et à m'en servir.

Je remercie ensuite tous mes amis, qu'ils soient dans le poker ou ailleurs, et la liste est trop longue pour donner des noms ici.

Ceux qui ont toujours écouté mes histoires de bad beat.
Ceux qui ont rarement contesté mes mauvais calls.
Ceux qui provoquaient parfois ma rage en me disant : « le prochain, je ne sais pas pourquoi, mais je sens qu'il est pour toi. »
Ceux qui ont continué à swapper avec moi après certains moves douteux.

Bref, les amis, les vrais !

Enfin, on ne serait rien sans la famille. Merci à tous et surtout à ma maman qui s'inquiète de moins en moins du choix de carrière de son fils (même si le droit, c'est tout de même un poil plus stable) et à mon papa qui aurait été fier de moi. Les valeurs que vous m'avez inculquées m'ont permis d'en arriver là aujourd'hui.

L'avant dernier remerciement, il est pour Juliette, ma chérie, qui s'est rongée les ongles pendant des heures le dernier jour, et qui sait mieux que quiconque à quel point ces derniers mois ont été difficiles pour moi. Elle m'a toujours soutenu, et a continué d'y croire même quand moi je n'y croyais plus !

Enfin, merci à Vous. Merci pour votre soutien. Merci pour vos messages de félicitations. Ça fait chaud au cœur. A bientôt pour d'autres victoires !