La rentrée de Winamax

Par dans

Kiev, Macao, Le Louvre, Cannes, Barcelone, X-Series...

Plus de doute possible : les affaires ont repris. L’été n’est plus qu’un lointain souvenir. Je ne l’ai pas vu finir, et pour tout vous dire, je ne rappelle pas l’avoir vu commencer. La rentrée est là : la liste des trucs à faire s’empile sur mon bureau, et je ne sais pas par où commencer. Du coup, je vais tout traiter à la fois, ce sera plus simple. Ou pas. Mais qu’importe. Allons-y.

Bon, déjà, il y a l’EPT de Kiev, que votre serviteur a couvert la semaine dernière. Petit déplacement du Team pour le premier tournoi de la saison 2009/2010 : seuls trois de nos pros avaient fait le déplacement en Ukraine, les autres préférant économiser leurs forces en prévision du très chargé mois de septembre qui s’annonce (on y reviendra). Ce qui ne veut pas dire que l’on s’y est ennuyé. On retiendra notamment les débuts de Tristan Clémençon aux couleurs du Team, l’épatante maitrise de la langue russe par Arnaud Mattern (utile, très utile pour les sorties), et le joli résultat de Nicolas Levi dans l’un des tournois organisés en marge de l’épreuve principale : une quatrième place en Pot-Limit Omaha, pour un gain de 10,000 euros. Juste derrière l’excellent Shaun Deeb, ami américain du Team Winamax. CrocMonsieur s'est découvert une passion récente pour cette variante riche en action : on devrait régulièrement le retrouver au départ d'épreuves de PLO dans les mois qui arrivent. Et puis, ce fut aussi l’occasion d’observer de près l’excellente santé du poker à l’Est, avec la découverte de nombreux jeunes talents russes, ukrainiens, polonais et biélorusses. En particulier l’épatant Maxim Lykov. Le tombeur de Nicolas a bien mérité son premier titre.

Les deux semaines qui arrivent s'annoncent des plus chargés sur le front des tournois live. En succession vont se produire trois tournois majeurs ayant comme dénominateur commun les mots « Poker » et « Tour ». Bien entendu, nous serons présents en première ligne pour vous faire vivre les combats en direct.

D'abord, le France Poker Tour, qui entame ce week-end sa cinquième saison à Paris, au Louvre, rien que ça. 1,500 joueurs sont attendus samedi et dimanche au vénérable musée pour cette grande fête du poker amateur. Ils seront accueillis par le Team Winamax au grand complet, cette fois pas de mots d'excuses, de maladies prétextées, non, tout le monde sera là. Libération consacrait un article à ce grand rassemblement dans son édition d'aujourd'hui.
 

Dès le lendemain, tout au sud, on observa le départ de la seconde édition d'une belle épreuve : le Partouche Poker Tour. Tout le gratin du poker français (dont votre Team préféré, bien sur) est attendu pour ce tournoi à la structure de rêve, de même que quelques vedettes américaines. Ça va durer six jours, et l'on s'arrêtera juste avant la table finale – les organisateurs ayant décidé d'imiter les WSOP en la programmant au mois de novembre.
 

Puis l'on se rendra en Espagne, pour une étape incontournable de toute rentrée des classes qui se respecte : l'EPT de Barcelone. Du gros, du lourd, avec un buy-in élevé (8,000 euros) et une affluence qui comme chaque année va crever le plafond (700 joueurs au bas mot).
 

Bref, de belles journées de poker en perspective. Quatorze, très exactement, étalées sur douze jours. Ah, il y a un truc qui cloche, là. Je vous entends déjà dire : « Mais, Benjo, comment tu va faire pour couvrir tous ces tournois à la fois ? » C'est là que je voulais en venir. Je ne serai plus seul, désormais, pour courir après l'info, prendre les photos, collecter les chip-counts, parler aux joueurs et condenser tout cela dans de bons gros articles bien juteux. Kevin, c'est son prénom, me secondera désormais pour couvrir les tournois du circuit. Il est super, vous aller l'adorer. « Harper » (c'est son surnom) m'accompagner lors des grosses étapes, et voyagera en solo pour d'autres, lorsque les tournois se chevauchent, comme c'est le cas cette semaine. Que du bon pour vous, lecteurs adorés : l'info va se multiplier sur Winamax, et vous pourrez dès à présent suivre plusieurs tournois en simultané. C'est bien simple : durant les deux semaines qui viennent, pas une journée ne s'écoulera sans qu'un tournoi ne soit couvert en direct par nos soins.


 

Ah, et tandis que je m'apprêtais à conclure ce post avec la dernière apparition de Winamax à la télé (un reportage sur TF1 où apparaît notre Patrick Bruel national), voilà que Guignol arrive à hauteur de mon bureau, et dépose un nouveau dossier sur le dessus de la pile. Enfoiré de Guignol, toujours à me donner du travail supplémentaire. « X-Series », indique l'en-tête. Ah, mais voilà une idée formidable. Parce que vous êtes gâtés, les amis : les X-Series, c'est une toute nouvelle série de tournois deep-stack sur Winamax, programmée entre les 6 et 18 septembre prochain. Du Omaha, du Hold'em, du High-Low à toutes les sauces (rebuy, freezeout, short-handed, full ring et même super short-handed) avec des structures garantissant une éclate maximale. Les buy-ins conviendront à toutes les bourses (entrée minimum : 11$), et l'on culminera avec une finale au prix d'entrée de 525 dollars, où 30,000 dollars de prize-pool sont garantis par le site (si l'on atteint pas le garanti, c'est Guignol qui paie de sa poche, la tête qu'il va faire quand il va l'apprendre, j'en rigole d'avance
 

06/09 : Event 1 – NL Hold’em 50$+4$ - 15K$ garantis
07/09 : Event 2 – NL Hold’em avec rebuys 10$+1$ - 5K$ garantis
08/09 : Event 3 – PL Omaha SH avec rebuys 10$+1$ - 2K$ garantis
09/09 : Event 4 – NL Hold’em Super SH 20+2$ - 5K$ garantis
10/09 : Event 5 – PL Omaha High-Low 10$+1$ - 1K$ garantis
11/09 : Event 6 – NL Hold’em 20$+2$ - 5K$ garantis
12/09 : Event 7 – NL Hold’em SH avec rebuys 10$+1$ - 7K$ garantis
13/09 : Event XTREM – NL Hold’em SH 100$+8$ - 30K$ garantis
18/09 : Finale X-Series – NL Hold’em 500$+25$ - 30K$ garantis

Bref, du tout bon ! Je compte bien disputer quelques épreuves à mon retour de l'EPT de Barcelone... Les joueurs du Team Winamax, eux, seront bien sur de la partie : Manub s'est déjà inscrit pour toutes les épreuves, et les autres l'imiteront dans les jours qui viennent. Il est en forme, l'ami Manu, ces derniers temps, ayant remporté quelques jolies épreuves sur Winamax, dont l'XTREM il y a deux semaines.

Pour plus d'infos, je vous conseille de visiter la page consacrée aux X-Series. Vous y apprendrez notamment qu'un classement sera établi sur l'ensemble de la semaine, avec des entrées pour la Finale en jeu pour les meilleurs compétiteurs des tournois préliminaires.


Benjo DiMeo

Triple vainqueur VSOP à Cognac.

Suivez Benjo DiMeo sur Twitter