Jeux d'enfants

Par dans


Trois jours. Ca paraît peu pour l'observateur, mais pour celui qui a bataillé incessament contre les autres et contre soi-même, c'est une éternité. Au bout du chemin, j'ai atteint la première table finale majeure de ma courte carrière de joueuse de poker. Quand on traverse de part en part un field de plus de 1700 joueurs, la palette d'émotions ressenties est tellement complexe et intense que quand j'ai quitté la table, j'étais vidée de toutes mes forces.

Depuis mon retour de Vegas, je me suis réfugiée dans mon pays natal, la Moldavie, pour renouer avec mes origines et surtout prendre un peu de recul. Septième place dans un tournoi des World Series of Poker... est-ce une performance qui peut me satisfaire? Aurais-je même été heureuse avec la première place ? Ou est-ce ce besoin permanent de me sentir dans l'action qui me pousse vers les étoiles ? Le poker m'a permis d'aller encore plus loin dans la découverte de moi-même, je me suis endurcie et je me sens capable d'aller au delà... peut-être jusqu'à l'Amas de la Chevelure de Bérénice ? (oui je me suis récemment passionnée pour l'astrophysique :-) ).

Ce qui est sûr, c'est que je ne pourrai jamais m'arrêter. De nouveaux défis vont suivre. En attendant, pour revenir à une échelle plus terrestre, ma performance aux WSOP me permet de participer à une bonne action.

Tout est parti d'un pari arrosé entre ces deux hurluberlus de ManuB et Cuts lors de l'EPT de Deauville. Résumé rapide des faits: Manu avait pris la résolution de ne plus boire d'alcool. Ludo, le perfide, n'est pas le dernier des fêtards et voulait savoir combien il lui en coûterait pour que Manu renonce pour une soirée à ses convictions. "500 euros à une oeuvre de charité de mon choix", répond le premier. "Call !" s'écrie Ludo.

Finalement, le pari s'est matérialisé quelques mois plus tard lors d'une soirée épique à San Remo pendant laquelle Ludo, dans un élan de générosité alcoolisé, décide de doubler le montant. Plus tard, Manu décidera de donner également la même somme pour la cause encore indéterminée à l'époque. C'est là que j'interviens ! Témoin innocente de la naissance de cette association de malfaiteurs, j'ai décidé de me jeter également à l'eau (avec un peu de vodka :-) ). Après délibération, nous avons décidé de porter notre choix sur un orphelinat de Moldavie.

Et ainsi, notre projet commun s'est finalement réalisé il y a quelques jours. Le résultat, en images, sur une chaîne de télévision moldave :


___________

Quelques photos de l'évènement :
____________


_________Les enfants m'ont accueilli en costume folklorique moldave, selon les traditions du pays, avec le pain et le sel que je dois goûter
__________




________
Les enfants et leurs professeurs

_________


____
Ce garçon sourd-muet m'a particulièrement touché. Il ne connaissait pas les échecs et je lui ai fait découvrir les pièces
______


Je voudrais encore une fois remercier de tout coeur Manu et Ludo pour leur générosité, ainsi que Davidi qui vient de se joindre à nous pour nous aider dans notre prochaine mission de Noël.