En 2010, et vite!

Par dans

Cette fois, c'est la fin. De l'année. Choses vues en 2009:

Un perdant. Oui, figurez-vous que j'en ai trouvé un. Cela n'a pas été facile puisque j'ai rencontré au moins une centaine de "pros" qui se disent faire partie du top 10 au classement français. Sur quel support, me direz-vous? Est-ce sur le classement du magazine Geek-24, sur celui de FFJT (la fédération française des joueurs de turbo), ou encore sur celui du Club-Broker? En fait, je suis comme vous, je m'y perds un peu...En tout cas, il vaut mieux être dans un top 10, quel qu'il soit, plutôt que dans aucun. Je vous vois venir....Eh bien, c'est raté car moi, j'y suis aussi. Au Top 10 des vétérans, dans la revue Poker-Couche. Juste derrière François Montmirel.

Une devise. Vous allez croire que je parle d'argent. Justement pas. En revoyant "Le Samouraï", un film de Jean-Pierre Melville, j'ai entendu cette phrase dans la bouche d'Alain Delon: "Je ne perds jamais...Jamais vraiment." C'est exactement comme ça que je vois le poker: même quand on perd, on gagne beaucoup. Des rencontres, des amis, des expériences qui nous forgent. Oui: "Je ne perds jamais...Jamais vraiment". Désormais, j'ai toujours ces mots en tête.

Un site sans bad beat. Avec toutes ces rooms plus "rigged" les unes que les autres, on ne s'en sort plus. Impossible de gagner ses 10 000€ par jour. Heureusement, j'ai découvert "Birramax". Là au moins, pas de surprise. On en a pour son argent. 3 bières à l'ouverture de compte, 1 chope à chaque parrainage et même un fût entier si on écluse 50 litres par mois. Inconvénient: c'est un site où il y a beaucoup de pression. Forcément. Mais il y a aussi pas mal de beaux MBT: je vous conseille le tournoi Hips-stack du vendredi et la Burp-party tous les 3èmes samedis du mois. Sans oublier les qualifs pour le VPT, le vodka poker tour qui aura lieu au Kazakhstan le 18 février prochain. Dans chaque satellite, 10 litres et un package garantis, ce dernier comprenant le buy-in à 500 roubles, le voyage aller simple en Transsibérien, le cocktail de bienvenue et l'hébergement en goulag pour une nuit (6 mois).

Un compétiteur exceptionnel. Il s'appelle MIK.22. En cette période de bilan, permettez que je me lance, moi aussi, quelques fleurs!... Ok, j'ai perdu au bowling contre Tall, à la pièce la plus près du mur contre johny et au yam contre guignol. Et j'ai été très déçu aussi de ne pas obtenir mon diplôme de Belge dans le Team Winamax. Recalé à l'oral sur une blague pourrie, résultat c'est Davidi qui a été pris, pff...Mais à côté de ça, j'ai quand même réussi des exploits incontestables, dont je ne suis pas peu fier: notamment sortir en 20 minutes au FPT Bordeaux, battre Antony Lellouche dans un concours de mangeurs de spaghetti "N°6" et travailler du chapeau beaucoup plus que Nicolas Levi. Bref, comme on dit dans ces cas-là: "Je suis content et j'espère faire mieux la prochaine fois".

Vous aussi, j'espère que vous ferez encore mieux la prochaine fois. Tous mes voeux pour 2010!