"Deepstack Extravaganza" au Venetian

Par dans

Du Rio -où se déroulent les WSOP- au  luxueux Venetian -qui organise sur toute la même période la "Deepstack Extravaganza" avec un tournoi chaque jour-...il n'y a qu'un pas. J'avais donc décidé de faire le 2000$ No Limit du vendredi 26. Et plein d'espoir puisque, comme dit le proverbe: "changement d'herbage réjouit les veaux"...

Et de fait, je me suis retrouvé dans une ambiance très agréable, amicale même car j'ai passé la première journée avec Nicolas Babel à ma droite, "Nicbab" sur Clubpoker. Nicolas a délaissé son job au comité directeur d'une entreprise pour s'essayer en pro de poker pendant au moins quelques mois. Il mérite de réussir car pour l'avoir observé pendant presque toute la première journée -il a sauté, hélas, au 13eme niveau-, c'est un excellent joueur de tournoi, réfléchi et très technique, doublé d'un garçon intelligent et fort sympathique, ce qui ne gâche rien.

Venons-en à mon parcours lui-même. Après un Day 1 en demi-teinte (quelques bonnes décisions mais un mauvais call à la river pour 6k et un bluff raté pour 3k)...Donc après un premier jour où je n'ai pas très bien joué, je démarre le Day 2 de ce tournoi dont le niveau est maintenant très relevé, avec 80 000 jetons (le stack de départ était de 20 000). 65 joueurs restant sur 430. Je suis en-dessous de la moyenne qui est à 125 000 mais ce n'est pas un problème car dans ce tournoi Deepstack, nous sommes au 13eme niveau et les blinds sont encore raisonnables: 1200-2400 + ante 300.

16h. On a "redraw" les tables et je me retrouve avec 8 joueurs que je ne connais pas. Le superviseur annonce que le bouton sera au siège 6. Bonne nouvelle, c'est chez moi! Le premier tour se déroule sans aucune main intéressante et au moment où m'arrive la BB, l'arbitre revient pour annoncer que la table casse. Deuxième bonne nouvelle.

16h20. Je ne connais personne non plus à ma nouvelle table mais -troisième bonne nouvelle- je rentre juste au cut-off. Curieux concours de circonstances où j'aurai joué deux tours de tables complets sans jamais être de blind !
Le tour se passe sans bonne main et sans opportunité de vol car la table est très agressive comme on pouvait s'y attendre avec de telles profondeurs de tapis. Ma première bonne main arrive alors que je suis UG+2. Paire de Houitte. Je m'apprête à faire quelque chose quand UTG relance et UTG+1 sur-relance. Je jette mes cartes sans problème. UTG Fait ALL IN, payé par l'autre. 10-10 pour UTG, AQ off pour UTG+1 qui saute sur un board sans As ni Dame...

Les blinds augmentent quand je suis de BB: 1500-3000, ante 400. Je perds mes blinds sans jouer et...

Je me retrouve au bouton avec

[KS]  [10S]

La main avec laquelle -je m'en souviens immédiatement- Kiril Gerasimov a éliminé notre Davidi de la TF du PL Hold'em. Cela réclame une revanche!...Un joueur en milieu de parole, qui s'est montré très agressif depuis que je suis à la table, relance à 7800. Je n'ai plus que 68 000, la zone parfaite du resteal ALl IN avec moins de 23 BB, donc je push tapis avec une bonne fold-equity et "une main qui joue bien"(selon les propos de mon ami Arnaud) si par hasard je suis payé.

Tout le monde Passe et je récolte un pot qui me fait remonter à 82 000.

Je n'ai même pas le temps de ranger mes jetons tout neufs que je reçois la main suivante:

[AC]  [KD]

Je suis au cut-off, tout le monde fold jusqu'à moi et je relance à 8200 (blinds 1500-3000, antes 400). Le bouton passe et les deux blinds payent.

Flop  [5D]  [5C]  [2C]

Le meilleur flop que je puisse toucher (quand je ne trouve ni As ni Roi évidemment). Les Blinds checkent et je pense que j'ai souvent la meilleure main ici car avec une paire, les blinds auraient souvent 3-bet sur une relance venant du cut-off. Je mise 17 000 dans un pot de 28 200.

La SB fait ALL IN. la BB passe...

J'ai 56 500 à rajouter pour un pot qui sera de 176 000. La cote est très favorable et le pire qui puisse m'arriver est de tomber sur une paire moyenne en main auquel cas j'aurai encore 25% de probabilités de gagner.

Je paye donc et je me vois montrer

[AH]  [4S]

Pourquoi ce type a payé la relance pre-flop avec A-4 offsuit et pourquoi il fait allin avec seulement une gutshot restera un mystère :shock:  Mais toujours est-il que je suis ravi. Pour le moment.

Turn  [2D]

Décevant car maintenant on partage le pot (2 paires + un As, mon kicker ne joue plu

River  [4H]

17h. Je suis OUT au lieu d'être largement au-dessus de la moyenne à l'approche d ela bulle. Je vous épargne la description de mon état moral pendant les deux heures qui ont suivi, vu que tous les coups importants se passent mal depuis que je suis à Las Vegas cette année. Mais bon, comme à chaque fois, je retrouve le moral très vite et je vais repartir pour d'autres aventures: pour commencer, un bon dîner "Chez mon ami Gabi" avec le Team et ensuite le 3000$ "triple chance" aux WSOP, dès  demain. On ne va tout de même pas se laisser abattre par quelques bouts de carton qui se retournent dans le mauvais sens!  :D