[Blog] Un Volatile à Paris

Par dans Tournois LiveWinamax Poker Tour il y a 3 mois.

Guillaume Diaz Blog Facebook

Comme chaque année, le début du mois de mars sonne l’heure de la Grande Finale du Winamax Poker Tour au Cercle Clichy Montmartre. Se retrouvent à Paris plus d’une centaine de joueurs qualifiés sur les étapes freeroll live organisées partout en France, de nombreux habitués du cercle, des WIP et des réguliers du circuit, tous là pour participer à cette grande fête du poker. Cette diversité de profil donne à ce tournoi une ambiance particulière, beaucoup plus chaleureuse et détendue que sur les tournois que l’on a l’habitude de jouer tout au long de l’année.

C’est dans cette bonne humeur ambiante que j’ai pris part au tournoi, débutant lors du Day 1C, juste après le traditionnel petit-déjeuner en compagnie de journalistes et de quelques WIP. Vous l’avez compris, dans ce blog, j’ai choisi de vous raconter mon Winamax Poker Tour 2018, de partager avec vous quelques moments de ma semaine qui font de cette épreuve un tournoi à part. Attention, ce résumé est garanti 100% sans hand histories !

Un début de tournoi idéal

Guillaume Diaz Finale WiPT 1

Commençons par le début du Main Event. Après un réveil à 8h45 des plus difficiles vendredi pour me rendre à ce fameux petit déjeuner, je retourne à l’appartement que nous avons loué près du cercle avec Romain (Lewis), histoire de faire une petite sieste avant de commencer le Day 1C. C’est aussi la particularité de cette Finale que de commencer si tôt les journées, afin de jouer quatre Day 1 différents en deux jours. Mon cerveau n’ayant pas du tout l’habitude de fonctionner à cette heure-ci, je pense que le fait de ne pas aller jouer directement ne peut être que bénéfique. Un petit somme de deux heures et c’est reparti direction le CCM.

Hasard du tirage, je récupère la place de ma toute... Lire la suite

[Blog] Comment obtenir son ticket pour la finale du WiPT

Par dans Winamax Poker Tour il y a plus de 2 ans.

L'étape du Winamax Poker Tour de Paris vient de se finir. On y trouvait pêle-mêle stars, joueurs professionnels et amateurs, tous réunis autour d'une même table et mus par une même passion. J'ai pu voir aussi la frustration et la déception des joueurs éliminés.  Beaucoup de participants mais peu d'élus, c'est malheureusement le lot quotidien du joueur de poker de tournoi. Sur les 2 000 joueurs au départ, seuls 36 ont décroché leur ticket pour la grande finale à 550 euros qui aura lieu au Cercle Clichy-Montmartre en mars prochain. Il existe cependant un autre moyen de se qualifier, sans doute moins soumis à la variance que lors des étapes live, et accessible à tous. En tant que joueur online, je vous propose donc dans cet article une méthode pour réunir les 850 euros nécessaires (buy-in+frais) pour, vous aussi, prendre part à cette grande fête que sera la finale du WiPT et tenter de décrocher une partie des 500 000 euros garantis.

J'estime qu'un capital de 100 euros est nécessaire afin de limiter le risque de ruine. Beaucoup d'entre vous n'ont hélas pas le temps de faire beaucoup de volume mais rien d'insurmontable ici. Un grind sérieux pendant les week-ends et les vacances devrait suffire, la finale ne se déroulant qu'en mars 2016. Il existe une multitude de tournois entre 50 centimes et 2 euros avec de petits fields qui permettent de monter des bankrolls sereinement. Si vous jouez les après-midi, je vous conseille le programme suivant : 

14h : Deepstack Hold’em 6-max 2 euros 
14h15 : Deepstack Hold’em 6-max 1 euro
14h30 : Hold’em Semi Turbo 1 euro
14h35 : Qualification Ticket 5 euros à 1 euro
14h40 : Qualification Ticket 10 euros à 1 euro
15h : Deepstack Hold’em 2 eurosLire la suite

Finale WiPT : les conseils de Volatile38

Par dans Tournois LiveWinamax Poker Tour il y a plus de 3 ans.

Dans quelques jours débutera la finale du Winamax Poker Tour au cercle Clichy Montmartre. Le plus grand circuit live de France a réuni plusieurs milliers de personnes, qui ont bataillé au cours de 43 étapes qualificatives disputées à travers tout l'Hexagone, pour décrocher gratuitement une entrée pour cette grande finale où 100 000 euros sont promis au vainqueur.

Parmi les 1200 joueurs attendus, ce sont donc 150 qualifiés, s’ajoutant aux 150 joueurs ayant gagné leur place au sein de leur club respectif, qui participeront, pour certains, à leur premier gros tournoi live, avec la pression et l’adrénaline qui vont avec.

Afin de vous permettre d’arriver dans les meilleurs conditions dans un tournoi de cette envergure, je vais essayer d’identifier quelles ont pu être mes erreurs lors de mes premières expériences en live, ainsi que celles que j’ai pu observer sur d’autres joueurs peu expérimentés :

L’impact physique : un tournoi comme la finale du Winamax Poker Tour dure 5 jours, avec en moyenne 9 heures de jeu quotidiennes. Si vous avez fêté votre arrivée à Paris en finissant à 6 heures du matin au Moulin Rouge la veille du Day 1, il vous sera plus compliqué de prendre des bonnes décisions en fin de journée, voire même dès le début si vous n’avez pas du tout dormi !

La structure : si vous avez l’habitude de jouer en ligne ou en club, les structures sont généralement assez rapides, alors que durant cette épreuve, vous allez être confronté à une structure lente, avec des niveaux de 40 minutes le premier jour et d'une heure par la suite. Ne soyez pas frustré de jeter des mains pendant plusieurs tours, cela ne représente que quelques mains et vous avez largement le temps d’attendre les spots... Lire la suite

Un week-end presque toulousain

Par dans Winamax Poker Tour il y a plus de 3 ans.

Les yeux qui piquent, m'étant levé à 6h30 du matin, c’est vers 11h30 que je débarque à Paris pour un weekend toulousain. La nouvelle saison du Winamax Poker Tour a été lancée ici-même, il y a quelques semaines, à la Grande Halle de La Villette, laissant place ensuite aux étapes régionales. Pour moi ce sera Toulouse puis Bordeaux, un retour aux sources en quelque sorte.

Mais avant de déguster une saucisse bien toulousaine, il me faut sauter dans un taxi bien parisien : direction mon dentiste dans le 7e arrondissement. Je ne fais confiance qu’à lui et n’aurai pas vraiment le temps, ni l’envie d’aller me faire charcuter à Malte durant ces prochains mois. Une fois remplie cette première formalité, qui ne sera pas la plus douloureuse, il me faut maintenant déposer mes valises à l’hôtel et me rendre aux bureaux de Winamax pour une soirée « Tournoi du Comité d’Entreprise », la deuxième formalité sur ma liste, pas non plus la plus douloureuse.

Le field de la société est très hétérogène.  Il y a tout d’abord les traders ès paris sportifs, pour qui une performance dans le tournoi est secondaire, et qui sont bien plus intéressés par offrir des cotes à leurs collègues sur leurs chances de gagner le tournoi ou encore par proposer à un certain pigeon de miser sur le match Murray - Federer.

« Moi je sens bien Murray sur ce match, c’est la bête noire de Federer » me soufflera même l’un d’eux.

Il y a ensuite les employés de la première génération : Jean, Laurence, Willy, Tristan, etc. A leur actif, une cinquantaine de tournois du CE et... probablement aucune victoire. Ce ne sera pas pour ce soir non plus : ils sont plus là pour les parties de FIFA 15 et la distribution de bières que pour marquer des points au classement. C’est... Lire la suite

Winamax Poker Tour : les clés pour gagner

Par dans Winamax Poker Tour il y a plus de 3 ans.



Le Winamax Poker Tour va bientôt entamer sa quatrième saison. Youpi ! Je prends un énorme plaisir à me déplacer chaque année sur les étapes régionales, même si je n’ai rien à y gagner (si un joueur du Team survit jusqu'à la fin d'une étape, le ticket pour la finale est distribué au joueur suivant au classement). J’en avais disputé six l’an passé (Strasbourg, Le Mans, Metz, Dax, Colmar et Anglet), en plus de l’étape inaugurale et de la finale à Clichy. J’aime vraiment l’ambiance de ces tournois, que ce soit une ambiance studieuse comme dans le Nord-Est en général, ou plus exubérante comme dans le Sud-Ouest.

Mais l’un des points communs à toutes ces étapes, c’est que quasiment tous les participants sont des amateurs, certains disputant même à cette occasion leur premier tournoi live. Et c’est ce qui rend l’atmosphère de ces étapes si particulière. Au moment du coup d'envoi, j’ai le sentiment que le degré de stress dans la salle est plus élevé qu’au début d’un tournoi pro du circuit. Je trouve cela très rafraichissant...

Cela me rappelle mon premier tournoi live disputé dans un petit patelin avoisinant Strasbourg, où j’avais ressenti ce mélange de stress et d’excitation avant le coup d’envoi et cette certitude que j’allais gagner le tournoi, tout ça parce que je jouais depuis trois semaines et que j’avais lu au moins cinq articles stratégiques sur internet. Je connaissais même presque par cœur un tableau des mains à jouer selon notre position à table, tableau qui ne tenait pas compte du nombre de blindes, mais peu importe, j’étais fin prêt !

Deux bluffs stupides et un resteal ambitieux plus tard, la déception était à la hauteur de mes attentes et je partais au bar discuter des mains jouées avec mes... Lire la suite