[Blog] 2015 : régularité et mental

Par dans Tournois Online il y a plus de 4 ans.

Bilan chiffré

Mon année 2015 en live, c’est 16 places payées, 6 finales, 1 victoire, et 913,000 dollars de gains. Je termine l’année en 8ème position au classement Global Poker Index, en 28ème position sur le Player of the Year, et second du classement Live Poker des joueurs Francophones.

Une belle année, malgré un ROI (retour sur investissement) moins élevé que lors des deux années précédentes, car en 2015 j’ai joué plus de tournois mais mon taux de finales et victoires a baissé, tandis que mon record de places payées est battu – j’ai réalisé un ITM lors de chacun des déplacements que j’ai effectués, à l’exception du BPC à Namur où je n’ai joué que deux tournois.

Remise en question, expérience et mental 

Cela fait plus de huit ans que je saute d’étape en étape, de festival en festival : petit à petit, je deviens un ancien sur le circuit des tournois. Pour rester au niveau, il est primordial de constamment remettre en question sa stratégie et de trouver comment s’adapter. Face aux jeunes joueurs issus d’Internet, très rigoureux sur les maths et toujours en train d’innover, on peut être très vite dépassé si l’on ne fait pas ce travail.

J’ai vu passer beaucoup de joueurs, considérés comme très bons à une époque, se retrouver complètement perdus face aux nouvelles modes et tendances, pour petit à petit disparaître. A l’inverse, des mecs beaucoup plus « vieux » que moi comme Eric Seidel, John Juanda ou Daniel Negreanu me rassurent sur le fait que l’on puisse rester compétitif avec le temps.

Pour garder un edge sur les jeunes requins, qui sont souvent plus précis en termes de technique pure, il est essentiel de savoir profiter de son expérience en live. Un autre aspect crucial est le mental. Notre coach... Lire la suite

[Blog] Du poker sans filet

Par dans Tournois Online il y a plus de 4 ans.

Dans ce nouveau billet de blog, je voudrais vous livrer mes impressions à froid après mes deux premières sessions Twitch de folie ! C’est un exercice vraiment particulier - et absolument pas naturel pour moi - de parler devant son écran en commentant toutes ses actions. Habituellement, on le fait seulement dans sa tête. 

J’avais en tous cas vraiment hâte de me livrer à cette petite expérience, non sans pression pour la grande première, mais avec l’ambition de faire quelque chose de sympa, qui plaise, tout en restant totalement naturel.

Je me suis donc lancé avec le soutien des collègues du Team Pro et de Monsieur Kinshu qui m’assiste et me guide tout au long de la soirée. Il a su me mettre dans les bonnes conditions et me faire sentir à l'aise. Il ne restait plus qu’à dérouler en espérant avoir un maximum de situations intéressantes à commenter. 

Une entrée en matière réussie

Pour cette grande première, j'ai remporté le Quattro ! Je ne pouvais qu’être vraiment ravi de cette victoire et j'ai alors pris conscience qu'il me fallait peut-être jouer plus souvent dans ce format 4-handed. Il y a eu un mélange efficace de good run, de A-game et de bons timings qui font que l’on peut espérer ce type de de bons résultats.


Winamax Live Stream - Adrien Guyon (28/10/15) par winamax

Je me suis senti un peu comme à la maison avec un bon pote, détendu mais à la fois concentré sur chaque décision importante. Le fait de savoir que plusieurs centaines de personnes étaient en train de suivre, et que plusieurs milliers par la suite regarderaient la vidéo, m’a vraiment poussé à prendre mon temps pour ne pas m’enflammer, et ne pas prendre quelques mains a la légère comme il pourrait m’arriver de le faire chez moi.

Cette session... Lire la suite

[Blog] La loi des Series

Par dans Tournois Online il y a plus de 5 ans.

Aujourd’hui, j’ai envie de partager avec vous la façon dont je me suis préparé pour aborder les Winamax Series, ce festival hors du commun qui revient régulièrement sur notre room favorite, avant de vous raconter comment la dernière édition s’est déroulée pour moi.

À évènement exceptionnel, préparation exceptionnelle. Je commence à y penser plusieurs semaines avant le coup d’envoi, à regarder le programme et à faire le mien. Certes, ce n’est pas ce qu’il y a de plus compliqué car, en général, je participe à 99% des épreuves. Je me lance souvent un challenge en amont pour aiguiser mon esprit de compétition et faire monter la pression petit à petit afin d’être à bloc le jour du lancement.

Cette année, mon objectif était d’essayer de décrocher, en une dizaine de jours, l’intégralité des tickets pour les tournois à 50, 100 et 300 euros de droit d’entrée. Un challenge réussi à 95% puisque seul un ticket à 300 euros m’a manqué. J’ai collecté 18 tickets à 50 euros, 9 tickets à 100 euros et 3 tickets à 300 euros. Réussir ce petit défi m’a permis d’être dans les meilleures conditions possibles pour aborder les Series. Il n’y avait plus qu’à convertir ces efforts en quelques dizaines de milliers d’euros. Oui, on a le droit de rêver, n’est-ce pas un peu pour ça qu’on joue tous à ce jeu ?

Il est important de se fixer des objectifs à réaliser pendant la compétition, que ce soit en terme financier, en nombre d'ITM, etc., bref tout ce qui est susceptible de vous motiver à donner le meilleur de vous-même pour atteindre ce but.

L’aspect mental est aussi capital. Vous allez probablement vivre des sensations fortes et il va falloir être solide pour les encaisser. Vous allez prendre des "bad beat", vous allez en mettre, vous allez... Lire la suite

2015, me voilà !

Par dans Tournois LiveTournois Online il y a plus de 5 ans.

Comme l’an dernier, je profite de mon retour de Deauville pour dresser un bilan de l’année écoulée et établir par la même occasion mes objectifs pour 2015, avant d’attaquer plusieurs semaines sur le circuit qui s’annoncent intenses.

Un bon cru

J'ai disputé 34 tournois en live pour environ 82 000€ de droits d’entrée et  121 000€ de gains, soit un bénéfice de 39 000€ et un ROI de 47%. J'ai effectué 9 places payées, avec notamment une victoire dans un tournoi à 600$ au Venitian devant 169 joueurs.

Il est dangereux de tirer des conclusions sur les seuls chiffres d'un échantillon de 34 tournois : il faut donc essayer d'analyser ce qui se cache derrière ces chiffres.

Tout d'abord, je réalise une année positive avec un ROI très satisfaisant. J'ai un taux de places payées plutôt élevé, preuve d'une certaine régularité, avec en prime une victoire. Même si cette victoire a eu lieu sur un tournoi au prix d’entrée moyen, c'est toujours bon à prendre. Il n'est pas si fréquent d'aller jusqu’au bout d'un tournoi live !

J'ai par ailleurs effectué 3 places payées d'affilée sur des étapes de l’EPT, ce qui contraste fortement avec les années précédentes où je n’avais accompli aucune performance sur ce circuit. En revanche, je n’ai pas réalisé l'objectif que je m'étais fixé, à savoir remporter un titre majeur. Si l'année 2014 a donc été globalement bonne, je ne peux néanmoins m'en satisfaire. Il est important de bien disséquer les douze mois écoulés afin de me donner les moyens de remplir cet objectif en 2015.

J'ai le sentiment d'avoir mis du temps à trouver le bon rythme en live. Notamment au cours des tournois du circuit européen où il est difficile de s'adapter aux structures lentes, surtout lorsque vous avez l'habitude de... Lire la suite

L'aventure continue

Par dans Tournois LiveTournois Online il y a plus de 5 ans.

Dans la nuit de mardi à mercredi, le Poitevin Adrien Guyon a fait son entrée dans le Team Winamax après avoir remporté avec brio la quatrième édition de Top Shark. Le vainqueur de l'an passé, Guillaume Diaz, a lui vu son aventure au sein de l'équipe se poursuivre, son contrat ayant été renouvelé. Avant d'attaquer pleinement 2015 avec l'EPT Deauville, Volatile38 nous offre un rapide bilan de cette première année passée sous les couleurs du Team Winamax.

Mon année en tant que Top Shark touche à sa fin. Ce fut une année très enrichissante, que ce soit d'un point de vue humain ou poker.

Commençons par le principal élément de satisfaction : le poker online.

Dans mes objectifs de fin d'année, je m'étais fixé d'atteindre les 70 000 euros de gains sur 2014, alors que je pointais à 56 800 euros de profit à ce moment-là. Deux mois plus tard, j'ai terminé très loin de cet objectif, avec « seulement » 53 600 euros de bénéfice en MTT online sur l'année.

J'explique ces mauvais résultats par un volume de tournois joués trop faible. En effet, j'ai uniquement disputé 190 tournois sur ces deux derniers mois, principalement car j'ai beaucoup joué en live en fin d'année, et je n'ai donc pas eu le temps de faire autant de sessions online que d'habitude. Parallèlement, je ne suis pas parvenu à atteindre mon objectif concernant Sharkscope, puisque je termine 26e du classement annuel des profits sur Winamax alors que mon objectif était de finir dans le top 20.

Malgré cela, le bilan reste très positif : c'est tout simplement ma meilleure année online ! J'achève 2014 avec un ROI (retour sur investissement) de 52% et un taux de places payées de 14% en 1800 tournois. J'ai également l'impression d'être de plus en plus confiant dans mon jeu et... Lire la suite

Finir l'année en beauté

Par dans Tournois LiveTournois Online il y a plus de 5 ans.

Il y a deux mois, j'exposais mes objectifs live et online pour cette fin d’année : il est temps de faire un point sur l’avancée de ces objectifs et de redéfinir certains d’entre eux.

Tout d’abord, en qui concerne le online, le bilan est pour l’instant plutôt positif : je m’étais fixé comme objectif de terminer l’année à plus de 60 000€ de profit avec un ROI (Retour sur investissement) supérieur à 55%. Grâce à un très bon mois d’octobre, je pointe à 56 800€ de profit avec un ROI à 68% pour le volet MTT. Je suis donc très bien parti pour atteindre cet objectif, et comme je ne compte pas m’arrêter, j’ai décidé de le revoir à la hausse et de fixer la barre à 70 000€ de profit avant la fin de l’année.

Autre point positif, je me rapproche petit à petit de l’objectif de finir dans le Top 20 du classement annuel Sharkscope des profits sur Winamax, puisque je suis actuellement à la 23e place, à 2.300€ seulement du 20e.
 
La coupe est cependant à moitié pleine, car il y a un objectif que je n’ai pas réussi à atteindre : gagner un tournoi des Winamax Series. J’avais évidemment conscience que cet objectif était très dépendant de la variance puisque le nombre d’épreuves n’était pas très élevé. Mais je m’étais fixé cet objectif pour mettre toutes les chances de mon côté et me motiver un maximum pour cette dixième édition des Winamax Series qui s’est déroulée en septembre.

Malheureusement, je n’ai même pas eu l’occasion de toucher du bout du doigt cet objectif puisque ma meilleure performance durant le festival a été une 17e place sur le High Roller à 1 000€ l’entrée. Cela m’a toutefois permis de finir positif de quelques centaines d’euros sur cette semaine de grind intensif.

Autre objectif que je m’étais fixé : atteindre les 2... Lire la suite

Sur la bonne voie

Par dans Tournois Online il y a plus de 5 ans.

Lors de mes deux précédents billets, je faisais part de mes objectifs, puis de quelques conseils à propos des Winamax Series. Eh bien, nous y voilà, la dixième édition du festival est finie et il est l’heure d’en faire le bilan !

Epreuves jouées 58
Places payées 10
Tables finales 1
Total des droits d’entrée 4 785€
Total des gains 19 751,52€
Profit 14 966,85€

Jouer un gros volume dans autant de formats différents s’est comme d’habitude révélé particulièrement ardu. Les soirées où l’on mélange Heads-up Deglingo, NLHE Fullring, PLO 6-max et 4-max Shootout nécessitent plus d’attention que lors d’une session classique, et donc plus de concentration pour passer instantanément d’un processus de réflexion à un autre. Et encore, conformément á la loi française, nous n’avons que le droit au Hold’em et au PLO ! Si de nouvelles variantes sont autorisées un jour, ce à quoi je suis évidemment favorable, cela nous compliquera encore plus la tâche. Ceci dit, travailler dans un environnement complexe est le meilleur moyen de progresser soi-même.

6e du High Roller

Si je suis bien entendu très satisfait du résultat financier, je dois reconnaître que ces profits proviennent avant tout d’un seul et unique « deep run » effectué dans le plus gros tournoi du festival, le High Roller á 1 000 euros, où je me suis classé sixième.

Sur mes neuf autres places payées, on trouve huit « min-cash » dans des tournois divers et variés. La seule autre performance significative a été mon parcours dans le Million Event, dans lequel j’ai culminé à plus de 30 fois le tapis de départ lors du deuxième jour, avant de progressivement... Lire la suite

Des objectifs plein la tête

Par dans Tournois LiveTournois Online il y a plus de 6 ans.

Après un bilan des six premiers mois de l’année, il m’a paru indispensable de définir mes objectifs jusqu'à la fin de l’année, que ce soit en live ou online, aussi bien qualitativement que quantitativement. J’ai envie de me forcer à avoir une honnêteté intellectuelle envers moi-même sur mes résultats, cela ne peut être que bénéfique pour mon jeu. Depuis que j’ai fait du poker mon « métier », je ne me suis jamais fixé d’objectifs précis, à court ou moyen terme, persuadé (comme beaucoup de joueurs réguliers) que cela était impossible, notamment à cause de la variance.

Depuis mon entrée dans le Team Winamax, et au fil des discussions avec notre coach et les autres membres de l’équipe, j’ai compris que ce raisonnement était tronqué : j’aurais pu me donner des objectifs de moyens, ce que je n’ai pas fait, et le volume online qu’un joueur régulier fait est suffisamment important pour permettre de se fixer des résultats à atteindre à court terme.

En ce qui concerne le live, il est évidemment un peu plus difficile de lutter contre la variance, mais malgré tout, s'imposer des objectifs à moyen terme (entre six mois et un an) est fondamental pour s’obliger à établir les moyens de les atteindre et pour adopter une stratégie globale dans chaque tournoi qui soit en cohérence avec ces objectifs. Mais également pour avoir un sentiment de satisfaction plus important lorsqu’on les réussit ou au contraire, pour nous pousser à se remettre en question lorsque l’on échoue.

Voici donc mes objectifs en tournois pour les quatre derniers mois de cette année 2014, en séparant le live et le online ainsi qu’en dissociant les moyens à mettre en place et les résultats espérés :

Objectifs online

J’affiche 34 000 euros de bénéfices  au... Lire la suite

Objectifs online : le point à mi-parcours

Par dans Tournois Online il y a plus de 6 ans.


Photo : Hugues Fournaise

Dans un article publié en mars sur ce blog, j’affichais des objectifs ambitieux pour mes résultats en MTT online sur Winamax d’ici fin 2014. Nous sommes presque en août, il est donc temps de jeter un œil sur leur réalisation.

Commençons par mon objectif de profit sur l’année. En mars, j’écrivais:

« Mon premier objectif est financier. Je veux essayer d’afficher 100 000 euros de profit d’ici la fin de l’année ! C’est très ambitieux, car même en conservant mon ROI actuel, cela nécessiterait un volume et une discipline importante en parallèle de mon programme de tournois live. Je ne m’en voudrai pas si je manque cet objectif, mais je vais faire de mon mieux pour l’atteindre. »

Au 26 juillet, j’en suis à près de 59 000 euros de gains nets, soit pile dans les clous pour atteindre les six chiffres avant le 31 décembre. J’ai raté pas mal de dimanches pour cause de WSOP et je compte bien profiter de l’été pour rattraper le retard de volume, avant la période clé des Winamax Series X en septembre.

Selon Sharkscope, cela me place en 15eme position au classement des gains 2014 en Tournois/SNG sur Winamax.

Si les joueurs ayant atteint le podium du Million Event des dernières Winamax Series vont être difficiles à rattraper, je compte bien mener une belle bataille á distance avec les autres regs !

Sur les quatre points évoqués dans le blog de mars, je suis plus ou moins satisfait :

  •  "Je veux améliorer ma connaissance des adversaires réguliers, savoir qui se cache derrière chaque pseudo (très difficile avec désormais la possibilité de changer son pseudo) et prendre des notes plus précises."

J’ai commencé ce travail en passant en... Lire la suite

Six mois de rêve

Par dans Tournois LiveTournois Online il y a plus de 6 ans.

Après six mois passés au sein du Team Winamax suite à ma victoire dans la Top Shark Academy, il est temps de faire un bilan de cette première moitié d’année qui a été incroyable et intense, autant du point de vue poker qu’humain. Avant de dresser un bilan comptable de mes premières expériences live en tant que joueur professionnel,  j’ai envie de revenir sur tout ce qui s’est passé autour des tables depuis mon arrivée dans l’équipe.

Les premiers mois ont été ceux de l’intégration et de la découverte de joueurs qui m’ont tant inspiré depuis mes débuts. J’étais évidemment très impressionné de pouvoir rencontrer des joueurs aussi expérimentés et talentueux, mais également intimidé par toute l’ambiance et l’encadrement qui entourent le Team. Mon acclimatation s’est parfaitement déroulée puisque j’ai été accueilli chaleureusement par l’ensemble de l’équipe ainsi que par tout le staff, que ce soit les journalistes, le coach Stéphane ou encore toutes les personnes travaillant pour Winamax que j’ai pu rencontrer en février lors de la finale du Winamax Poker Tour au Cercle Clichy-Montmartre où Gaëlle s’est illustrée en terminant deuxième.

A la suite de cela, l’ensemble du Team s’est retrouvée en mai à Marrakech pour le séminaire annuel. J’ai pu à ce moment-là réellement prendre conscience de la cohésion qui existe au sein du groupe, chose très rare dans la plupart des sports individuels, et sûrement plus encore dans le poker. Entourés du coach mental Pier Gauthier ainsi que de Stéphane Matheu, nous avons passé quatre jours de vie commune dans un Riad paradisiaque à travailler différents aspects primordiaux dans la progression d’un joueur, dont certains sont totalement nouveaux pour moi.

 Au programme du séjour : activités sportives... Lire la suite