[Blog] Dans la Tête d'un Top Shark

Par dans Tournois OnlineLife StyleTOP SHARK il y a 9 mois.

Léo Lombardozzi Blog

Salut à tous les amis, ici Ya 2 écoles ! Quoi ? ce nom ne vous dit rien ? Mais si, ouvrez vos manuels d’histoire à la page 267 au chapitre Top Shark et vous verrez que je suis l’heureux vainqueur de l’édition 2020.

Je sais, cela fait déjà plusieurs semaines que j’ai rejoint la meilleure équipe au monde de Texas Hold’em sans limite de pot. Mais le temps faisant son œuvre, l’actualité brûlante du poker a déjà balayé ma prestation et tous les regards se portent maintenant sur le KING5 (alors, qualifiés pour le Stade 2 ou pas ?) ou encore sur les rocambolesques K.O. Battles qui viennent de démarrer. Mais laissez-moi vous raconter une dernière fois mon histoire : installez-vous confortablement, préparez-vous une petite verveine ou tout autre plaisir gustatif. Il était une fois…

Les études avant tout (ou pas)

Leo Lombardozzi

J’ai toujours vu la Top Shark comme le concours inaccessible par excellence. La raison ? Une compétition trop relevée ? Un marathon trop éprouvant ? Rien de tout ça. Jusqu’alors, la muraille infranchissable qui me séparait de l’académie se résumait en deux mots : examens scolaires. Avant cette année, en ma qualité d’étudiant, les deux mois d’épreuves s’entrechoquant avec les partiels d’hiver : difficile de concilier les deux.

Je n’ai jamais été un élève très assidu. Je n’ai d’ailleurs jamais vraiment su pourquoi. Peut-être du fait que j’ai très rapidement compris que les connaissances inculquées au lycée ou à l’université sont disponibles gratuitement sur Internet ou dans les manuels pour tous ceux qui veulent se donner la peine de chercher. Une autre raison, plus pragmatique, tient sûrement plus à ce doux jeu qu’est le No-Limit Hold’em, pour lequel j’étais beaucoup plus enclin à... Lire la suite

[Blog] Dans la Tête d'un Top Shark

Par dans Tournois OnlineTOP SHARK il y a plus de 4 ans.

Mon entrée dans la Top Shark Academy s'est faite un peu par hasard, lorsque, un beau jour, mon frère me suggère de tenter l’aventure. Je n’y avais jamais vraiment pensé jusque-là mais je remarque que, grâce à mes résultats MTT, j’ai déjà des tickets pour jouer directement le Stade 2 des qualifications. Je décide donc de tenter ma chance et me qualifie pour les Stades 3 et 4. Au final, à ma grande surprise, je réussis à intégrer l’Académie, grâce notamment à une victoire sur un tournoi en Pot-Limit Omaha, variante dont je ne connais pourtant que les bases. Et dire que cela n'était que le début.

Semaine 3 : le roi du MTT

Je fais mes débuts dans la compétition la semaine même de mon anniversaire. Ces quelques jours s’annoncent donc très chargés, que ce soit niveau fêtes, famille et bien sûr poker.

 Épreuve pratique : L’objectif est de monter la plus grosse bankroll possible en partant de 100 euros. Je décide de jouer de nombreux tournois satellites les premiers jours afin de pouvoir jouer les plus gros tournois le dernier jour. Je suis un peu à la traîne jusqu’au sprint final, où je parviens à gagner un Deep Run à 20 euros qui me propulse en tête du classement avec 1 760 euros de bankroll. Une stratégie risquée mais payante.

 Épreuve théorique : Le jury nous demande d’analyser une main jouée lors de l’épreuve pratique. Je passe cette étape, non sans difficulté, me classant finalement 8e, juste suffisant pour ne pas être nominé. Je peux m’en vouloir car il est clair que mon travail n’était pas suffisamment approfondi. Ma paresse m’a sans doute coûté d’être le major de promo, et m’a donc privé d’un joker d’immunité et d’un iPad Pro de 128 Go !

Semaine 4 : sortie de route en Go Fast

 Épreuve... Lire la suite

Un rêve devenu réalité

Par dans TOP SHARK il y a plus de 5 ans.



[Note de la rédaction : Ce premier article que vous propose notre nouveau Top Shark Adrien Guyon a été réalisé à la veille de son premier tournoi en tant que membre du Team Winamax, l'EPT Deauville. Nul doute qu'Adrien reviendra, dès son prochain article, sur son formidable parcours dans l'épreuve (16e sur 592).]

Je ne sais pas vraiment comment poser mes mots sur cette feuille. Tout est arrivé si vite… Je crois même pouvoir dire qu’au moment où j’écris ces lignes, je ne réalise pas vraiment ce qui m’arrive. Il n’est pas toujours évident de mesurer l’importance des choses que l’on vient de réaliser.  Il y a quelques semaines encore, c’est moi-même qui lisais ce blog avec toujours autant de plaisir, et la part de rêve qui va avec.

Mais c’est officiel maintenant : je fais partie du Team Pro Winamax... Et je fus bel et bien forcé d’accepter la réalité de cet état de fait lorsque je me suis retrouvé en train de faire du yoga à dix heures du matin en compagnie de Davidi et des autres joueurs du Team réunis en Belgique pour le séminaire annuel de l’équipe. Dans ces moments, on ne peut que prendre conscience que non, on n’est pas en train de rêver et que seule la vraie vie peut nous offrir des moments aussi délicieusement absurdes.



L’aventure Top Shark a été si longue et si courte à la fois. J’ai participé aux qualifications car c’était mon seul vrai objectif de fin d’année, et j’ai fait ce qu’il fallait pour y parvenir. Mais au moment où j’ai intégré l’Academy, je savais aussi que le plus dur restait devant moi.

J’avais des objectifs bien précis. Je voulais passer chacune des semaines d’épreuves sans être nominé, et atteindre la finale parmi les trois derniers joueurs. Afin de me battre pour le magnifique... Lire la suite