[Blog] 2048 : la réunion

Par dans GénéralLife Style il y a 17 jours.

Blog Leo Margets Facebook

Agence France-Presse, 15 novembre 2048.

Cela fait plus de vingt ans que nous n'avions pas eu de leurs nouvelles mais, selon nos informations, le Team Winamax s'apprête à organiser dans les prochains jours une réunion entre tous ses anciens membres ! Dans un petit village du sud de la France, les douze ex-professionnels de la meilleure équipe de poker de la planète vont se retrouver comme au bon vieux temps. Nous avons pu nous entretenir avec eux avant ce grand rendez-vous pour prendre de leurs nouvelles après tout ce temps.

Alejandro Romero

Alejandro RomeroAprès de nombreuses années à enchaîner les résultats aux tables online de Winamax, le vainqueur de la Top Shark Academy espagnole de 2022, a décidé il y a dix ans, le jour même où il remportait son 25e Battle Royale, de quitter sa ville natale de Grenade pour se prendre sa retraite du côté de Marbella.

"El Romerito" - comme on l'appelle dans le milieu de la nuit andalou - profite désormais d'une vie dénuée de tout stress, faite de luxe et de plaisirs simples. À noter qu'en 2035, Winamax a renommé son tournoi quotidien de 19 heures le Romerito, en hommage à l'une de ses meilleures recrues espagnoles.

Adrián Mateos et Stéphane Matheu

Adrián Mateos - Stéphane MatheuLa máquina et le Coach de l'équipe ont tous deux décidé de s'éloigner du monde du poker : aujourd'hui, c'est ensemble et raquette en mains qu'ils parcourent le circuit senior du World Padel Tour (l'autre WPT). Leur état d'esprit hors du commun et leur forme physique incomparable leur ont permis de jouer pendant des années et d'accumuler les trophées.

Attention à vous donc si vous vous retrouvez un jour face aux "MATzinger W" (un clin d'œil au nom qu'ils choisirent pour de leur première compétition en binôme lors du Winamax Poker... Lire la suite

[Blog] Les fruits de ma passion

Par dans GénéralLife Style il y a 24 jours.

Passion fruit romain
Salut tout le monde ! Cela fait un petit moment que je ne vous ai pas écrit, ça fait plaisir de vous retrouver. Aujourd’hui, je vais partager avec vous une partie de mon dialogue interne, des choses sur lesquelles je réfléchis depuis quelque temps maintenant.

J'ai toujours eu l'impression d'avoir de la chance de pouvoir concilier mon travail et ma passion avec le poker. Mais je n'ai jamais vraiment cherché à creuser d'autres points de vue sur ce sujet. Cependant, quelques remarques entendues par-ci par-là me remettent toujours cette problématique en tête. Généralement, le dialogue débute avec une tirade comme celle-ci :

"Mélanger travail et passion ? Impossible pour moi. J’ai presque deux personnalités. L’une au travail, et l’autre au repos."

Voilà ainsi ce que m'a rétorqué une amie, après quelques minutes passées à lui raconter comment je mène ma vie depuis quelques années.

J’ai été surpris par sa remarque, car depuis une dizaine d'années, ma réalité est diamétralement opposée. Pour moi, rien de mieux que de travailler sans obligations, d’autant plus si ce travail est ma passion. Je ne vois pas le temps passer, je ne compte pas les heures que j'y consacre. J’avais toujours lié le "travail" à quelque chose de négatif dans ma tête, alors que le "jeu" à quelque chose de positif. Pour les joueurs pros, les deux notions sons liées... et ça me semble parfait ! Cependant, lorsque je raconte à ma mamie que je vais jouer non-stop pendant plusieurs semaines avant de prendre des vacances, je conçois qu’elle ne me prend pas autant au sérieux que lorsque mon frère lui explique qu’il travaille jusqu’à Noël, moment auquel il pourra prendre quelques jours avant de repartir bosser. "Bon, Romain… À quel moment comptes-tu te... Lire la suite

[Blog] Interlude italien

Par dans GénéralLife Style il y a 1 mois.

Interlute Italien Blog Team Winamax
Vendredi 15 juillet 2022. Ma première table finale sur les WSOP vient de s’achever en sixième place. Cela fait maintenant 45 jours que j’ai débarqué sur le sol américain… et ce Vegas a été particulièrement éprouvant. Mon bon départ a rapidement été suivi d’une longue traversée du désert… avant cette table finale, donc, qui me permet de repasser dans le vert. À froid, j’aurais sans doute dû prendre un peu plus de jours de repos. Après cette perf’, je décide de mettre fin à mes WSOP : dès le lendemain, je quitte Sin City direction l’Italie. Au programme : deux semaines de roadtrip avec Louise, ma copine. Le dimanche soir, je suis à Venise. Depuis le début de l’année je n’ai jamais pris plus de quatre jours de pause de suite : le timing semble parfait pour enfin se reposer et manger autre chose que du poker tous les jours. Pourquoi pas des pâtes et des pizzas ?

Venise (la vraie !)

À peine arrivé, je suis mis directement dans l’ambiance, car je dois rejoindre l’hôtel en bateau. Les quelques jours sur place vont me permettre de découvrir cette ville atypique. Pas une heure ne passe sans que l’on franchisse un nouveau pont pour rejoindre tel musée ou telle église, pas un jour sans se perdre dans le dédale de ruelles pour trouver le bon restaurant. Venise, quel charme ! J’en profite au passage pour tester les nombreux bancs, particulièrement adaptés pour la sieste (neuf heures de décalage dans les dents, ça pique !). Pour faire original, on montera même à bord d’une gondole, et on assistera à un concert de reprises de Vivaldi. Totalement cliché mais tellement agréable : je suis en pleine déco du poker et ça me fait un bien fou !

Venise
Notre court séjour à Venise se terminera par la visite des îles de Burano et Murano. Je les... Lire la suite

[Blog] Six mois, émoi et moi

Par dans GénéralLife Style il y a 4 mois.

François Pirault Blog Facebook

Nous voici en juillet, synonyme d'une première moitié d'année passée ! Il est temps de faire un point sur la période écoulée. Au 1er janvier, j'avais défini un objectif online de 4 sessions + 1 jour de travail, mais rien de précis pour le live car nous n'étions pas encore sûrs que le circuit allait reprendre. L'objectif global annuel était de 2 115 heures de poker sur l'année soit 1 057 heures sur 6 mois ainsi qu'un objectif online annuel de 150 000 €.

Cependant, après la première semaine de 2022, j'ai redéfini ces objectifs, passant à 2 500 heures pour l'année, avec un nouvel objectif plus long terme : gagner 2 millions de gains nets hors frais sur 5 ans. J'ai finalement remodifié ce dernier en 4 millions sur 5 ans, objectif que je pense atteindre moins de 5% du temps, mais qui reste possible si je continue de progresser au quotidien et monter de limites. Ce travail de vision moyen/long terme me permet de garder une motivation haute au quotidien.

Alors ces 2 500 heures ?

François Pirault

Après 6 mois, je ne suis qu'à 1 147 heures et 15 minutes (dont 75h50 de travail mental), au lieu des 1 250 heures prévues. J'ai fait plusieurs erreurs dans la gestion de mon temps en m'éparpillant un peu trop dans des projets annexes - notamment une trentaine d'heures d'espagnol. J’ai également changé d’environnement puisque j'habite désormais avec ma copine. De plus, j'ai légèrement surestimé ma capacité à travailler mon jeu lors des déplacements live. Moi qui n’avais jamais fait autant de live en si peu de temps, je découvre à quel point le changement de lieu et de rythme rend plus difficile la tenue de mes routines. Je reste tout de même satisfait du résultat global et de mon attitude.

Concernant le online, j'ai eu un... Lire la suite

[Blog] Trompez-vous !

Par dans GénéralLife Style il y a 7 mois.

Blog François Pirault Trompez-vous Facebook

Salut à tous ! Après vous avoir raconté dans ces colonnes mes voyages en Australie et à Las Vegas, et fait le bilan de mon année 2021, l’heure est venue de vous parler d'une thématique chère à mes yeux et omniprésente dans le poker : les erreurs. La vision que j’en ai a beaucoup influencé ma vie jusqu’à mes 26 ans, en me limitant énormément. Je m’explique : avant cet âge, j'essayais de les éviter, car je les associais systématiquement à du négatif. Cela me semble tellement loin de ma vision actuelle. Avec le recul, je me rends également compte que j’ai raté une tonne d'opportunités. Par peur d’échouer, en refusant de jouer en équipe 1 au foot car j'étais « le bon » de l'équipe 2 ; en choisissant une filière ES alors que j'avais un profil scientifique parce que mon frère s'était rétamé en Maths en Première S, etc. Bref, ce genre de choix peut avoir un gros impact sur votre vie. Donc si vous pensez que toute erreur est forcément négative, ce blog est fait pour vous.

Ça vient d’où ?

Outre notre belle culture française, bien connue pour pointer du doigt les erreurs comme la peste, j'ai aussi été éduqué par le fameux "Ah tu vois, je te l'avais dit" de mes chers parents, si je tentais, et ratais quelque chose de nouveau. Par la suite, j'ai simplement reproduit ce schéma qui me paraissait normal… jusqu'à ce qu'on m'ouvre les yeux, il y a quelques années, lorsque je n'avais d’autre choix que de me remettre en question pour évoluer.

En quête de progression

François Pirault EPT Prague

Éviter les erreurs, c'est éviter de progresser. Cela me parait extrêmement important de bien faire comprendre ça. Il y a quelque chose à tirer de chaque erreur, pour nous permettre de revenir mieux préparé la fois suivante. Prenons l'exemple tout bête d'un... Lire la suite

[Blog] Souvenirs de séminaire

Par dans GénéralLife Style il y a 7 mois.

Blog Davidi Kitai Séminaire Facebook

Pour des raisons personnelles, j’ai dû manquer cette année le séminaire du Team Winamax, qui a eu lieu fin mars à Biarritz. Depuis que le Coach Stéphane Matheu a commencé à organiser cet événement il y a onze ans, c’était la toute première fois que je ne pouvais pas participer. Faute de pouvoir profiter de ces quelques jours tous ensemble, j’ai eu l’idée de recenser dans ce nouveau blog tous les bons moments que j’y ai vécus depuis 2011. J’ai ressenti beaucoup de nostalgie à me replonger dans les photos des éditions précédentes.

Pour ceux qui ne seraient pas familiers avec le concept, le séminaire consiste en une petite retraite de trois/quatre jours, organisée une fois par an, où se réunissent l’ensemble des joueurs du Team Winamax. Il y a une dizaine d’années, Steph’ a eu une vision qui sortait du lot à l’époque, qui était de considérer le poker comme un sport à part entière, et donc d’accentuer la professionnalisation des joueurs de l’équipe.

Team Winamax Séminaire VTT

Juste avant une sortie en VTT devenue légendaire

Rien n'est laissé au hasard, tous les sujets sont évoqués : l’alimentation, le sommeil nous ont été détaillés par des spécialistes de ces domaines, des synergologues nous ont parlé de tells, des coachs mentaux sont venus nous aider à nous fixer des objectifs et à les réaliser, etc.

Bien sûr, on échange aussi beaucoup avec les membres du Team sur tous les aspects du poker : technique, mental, stratégie... On progresse beaucoup en s’ouvrant les yeux sur d’autres visions du jeu, on se remet en question aussi. Tout cela permet de souder l’équipe, parfois via d’interminables parties de loups-garous jusqu’au bout de la nuit, souvent dans de grands fous rires improvisés. En clair, c’est en partie lors des séminaires que... Lire la suite

[Blog] À fond la forme

Par dans GénéralLife Style il y a 7 mois.

Blog Gaëlle Baumann

Pour notre plus grand bonheur à tous, avec la levée récente des restrictions liées au Covid, les tournois live ont enfin pu reprendre il y a quelques mois. Il était temps ! Je vous avais laissé sur un bilan mitigé après mon retour de Vegas. Les résultats n'avaient pas été à la hauteur de mes attentes, mais le plaisir de pouvoir tâter les cartes et enchaîner les tournois à nouveau était évidemment bien présent. Cette période creuse m'a au moins permis d'avoir un gros regain de motivation et m'a donné l'envie d'en découdre autour des tables de poker.

Au mois de mars, toute l'équipe s'est envolée pour la République Tchèque. Malheureusement, aucune perf' marquante à mettre à mon actif : j'ai notamment sauté à trois places de la bulle sur le Main Event. Une déception, forcément. J'ai préféré prendre le risque de jouer (au pire) un flip pour me donner les moyens de doubler et de terminer le Day 2 avec un stack très confortable, quitte à être éliminée du tournoi. Dommage : la pièce est tombée du mauvais côté ce coup-ci.

De retour de Prague, c'était direction Biarritz, où tout le monde s'est retrouvé pour le fameux séminaire du Team. Comme chaque année, ce fut une réussite. C'est toujours hyper agréable de se réunir et de se rebooster pour arriver à fond sur les grosses échéances à venir. Entre les séances de sport du matin où on a eu l'occasion de s'affronter au padel, au badminton, à la pelote basque (oui, oui, on parle bien de ce sport où l'on frappe de toutes ses forces une balle dure comme du béton avec une poêle à crêpe) ou encore à la boxe pour des combats d'anthologie, les repas conviviaux passés tous ensemble et les discussions techniques et stratégiques où chacun peut donner son avis... La cohésion au sein de... Lire la suite

[Blog] When a fire starts to burn

Par dans GénéralLife Style il y a 7 mois.

Blog João Vieira Facebook

Si, à la lecture du titre de ce blog, vous ne pouvez vous empêcher de taper du pied et de chanter, alors nous sommes sur la même longueur d’ondes. When a fire starts to burn, right, and it starts to spread… Super ce titre de Disclosure, non ? Enfin, quand on aime la deep house.

Mais revenons-en à notre blog : il est temps de parler de motivation. Ça, c’est un feu rare et puissant. Et quand il commence à brûler, oui, vous avez deviné, il commence à se répandre. Il vous donne l’énergie nécessaire pour faire plus, pour accomplir de nouvelles choses, pour devenir une meilleure personne. Et rien n’attise mieux un feu qu’un séminaire du Team Winamax !

Le feu intérieur

João Vieira Padel

De retour après quatre jours à Biarritz avec l’équipe, je me sens incroyablement bien. C’était cool de me défouler sur certains de mes amis pendant la séance de kickboxing ; c’était même sympa de me faire martyriser par Leo et Pierre le temps d’une sortie course le long de la plage. Mais l’un des meilleurs moments fut incontestablement la session de padel. Non seulement pour ce sport en lui-même, mais aussi parce que nous y avons rencontré tout à fait par hasard une ancienne grande joueuse de tennis, vainqueure de Grand Chelem, avec qui j’ai eu la chance de pouvoir échanger quelques mots. Et je peux vous le dire : le feu de la championne qui sommeille en elle est tellement fort que vous en ressentez presque la chaleur.

J’ai toujours fait de mon mieux pour m’entourer de personnes qui portent en eux de puissantes ondes positives, tout en essayant moi-même d’être cette personne pour mon entourage. Avec le Team Winamax, je pense avoir trouvé ce groupe, et je lui en suis reconnaissant. Je n’ai qu’une hâte : repartir sur les plus gros événements de... Lire la suite

[Blog] De corps et d'âme

Par dans GénéralLife Style il y a 8 mois.

Blog Pierre Calamusa

La levée de la quasi-totalité des mesures anti-Covid a été synonyme de reprise du circuit live. Elle intervient pour moi après une longue pause post-Vegas, consacrée notamment à un voyage en Californie avec ma famille, mais aussi à certains projets qui me tenaient à cœur depuis longtemps. Autre bonne nouvelle : ce n'est pas sans fierté que je peux me considérer aujourd'hui comme non-fumeur après quinze ans de tabagisme. Cette décision s’inscrit dans une dynamique plus globale comprenant également la reprise d'une activité sportive digne de ce nom.

J'en suis en effet arrivé à ce moment de ma vie que j'ai souvent redouté. Je peux sentir au fil des mois que les forces de la jeunesse sont en train de s'effacer lentement, mais sûrement. Dans un désir d'anticipation, j'ai donc décidé de mettre en place certains changements radicaux dans mon mode de vie.

Je m'astreins depuis 18 mois désormais à une pratique sportive hyper-régulière, comprenant entre 40 et 60 kilomètres de running par semaine, ainsi que deux ou trois séances de musculation. Mon entrainement s’organise ainsi : 

- Dimanche : footing cool d’une heure au réveil à jeun
- Mardi : séance de VMA (Vitesse Maximale Aérobie)
- Mercredi : footing cool de 45 minutes
- Vendredi : sortie longue entre 1 h 15 et 2 heures

S'intercalent entre ces séances deux ou trois sessions de musculation.

J'ai arrêté de fumer le 29 janvier dernier, et à vrai dire, ça a été moins difficile que ce qu'il n'y paraissait. Je suis simplement rentré un soir chez moi, j'ai pesé les “pour” et les “contre” et il m'a sauté aux yeux que le fait de fumer m'apportait beaucoup plus de négatif que de positif dans ma vie. Je sentais qu'à 33 ans, chaque cigarette pesait un peu plus lourd sur ma... Lire la suite

[Blog] FOMO ? Sans moi !

Par dans GénéralLife Style il y a 10 mois.

Blog Aladin Reskallah

Dans le monde d'aujourd'hui qui va à mille à l’heure et avec le façonnement de la société par les réseaux sociaux, une nouvelle expression est apparue, tout droit venue de nos lointains cousins américains : le FOMO, pour Fear Of Missing Out. Un terme que l'on pourrait traduire en français par "la peur de passer à côté de quelque chose". Concrètement, cela correspond à "une sorte d'anxiété sociale, caractérisée par la peur constante de manquer une nouvelle importante ou un autre événement quelconque, donnant une occasion d'intéragir socialement".

À l'heure où j'écris ce blog, les Winamax Series battent leur plein [elles se sont achevées depuis avec une dotation record de plus de trente millions d'euros, NLDR]. Pour tout joueur online, c'est un des moments les plus importants de l’année. Pourtant, pour la première fois depuis que je suis devenu pro de poker spécialisé dans les MTTs, je ne les jouerai pas à fond. Pour quelle raison ? J’ai appris à m’écouter davantage, et les signaux me renvoyaient le fait que les voyants n’étaient pas tous au vert pour pouvoir performer de manière intensive pendant ces deux semaines de festival. Je vais essayer de détailler les facteurs qui m'ont fait prendre cette décision difficile.

Aladin ReskallahUn état de fatigue avancé

J’étais tellement excité à l’idée de jouer en live que j’ai enchaîné à Las Vegas pendant quasiment deux mois non-stop. Je n’étais toujours pas rassasié, donc j’ai enchaîné avec le WPT en Floride, puis en France le Millenium à Paris, et enfin le DSO La Grande Motte pour compléter l’année. Je me rappelle d’ailleurs avoir évoqué ce sujet avec le Coach Matheu lors d’un petit déjeuner avec le Team à Las Vegas. Il attirait mon attention sur le sujet du burn out et les bienfaits de la... Lire la suite