[Blog] Fabulous Villa Las Vegas

Par dans Général il y a 27 jours.

La migration annuelle des joueurs de poker étant terminée, laissez-moi vous parler un peu de l’environnement de travail du Team Winamax pour les WSOP. L’an dernier déjà, l'équipe avait décidé de louer une villa afin d’être dans les meilleures conditions possibles pour ship un bracelet à Vegas. Je ne faisais malheureusement pas partie de la fête, ayant préféré louer une maison en famille. Ce n’est pas tant cette bande de joyeux lurons qui m’effrayait, mais plutôt ma petite alarme nocturne de deux ans, qui aurait certainement été moyennement appréciée au sein des troupes...

Cette année, pas d’enfant dans les valises, je me lance ! Petit astuce pour dénicher la villa de vos rêves à Vegas : réservez le plus tôt possible, dans l'idéal au moins six mois à l'avance. C'est ce que nous avons fait cette année et le résultat a été au-delà de nos espérances : un petit paradis au milieu du désert. On ne va pas se mentir, c'est quand même bien plus simple de sauter d'un tournoi quand on retrouve de telles conditions en rentrant à la villa : potes, piscine, jacuzzi, salle de sport, billard... La pilule est tout de suite plus facile à avaler.

J’ai toujours pensé qu'une colocation avec des joueurs de poker était un vrai plus pour un joueur professionnel. Il est beaucoup plus facile d’échanger sur des mains ou de se motiver quand on voit les colocs qui enchaînent les perfs' et, inversement, de partager ses doutes lorsque rien ne semble aller dans le bon sens. On le sait tous : le poker est un jeu mentalement épuisant et très individuel. Avoir la possibilité de partager aussi bien les aspects positifs que négatifs confère au jeu une dimension collective vraiment appréciable.

Team
C'est précisément ce que j'ai adoré dans cette villa.... Lire la suite

[Blog] Bénie soit la compétition !

Par dans Général il y a 1 mois.

Si vous pouviez voir ma tête tandis que j’écris ces quelques lignes, vous comprendriez tout de suite que je vis un moment très spécial ! J’ai de nombreuses raisons d'être particulièrement contente, et je vais vous dire lesquelles.

Voilà déjà quelques mois que j’ai entamé une étape professionnelle enthousiasmante en intégrant le Team Winamax. Je ne vais pas vous surprendre : avoir un sponsor est un évènement qui mérite d’être fêté, et vous pouvez me faire confiance, je l'ai fait dans les règles de l'art ! Je dois toutefois admettre que les dernières nouvelles dépassent le simple cadre de ma simple satisfaction personnelle. C'est le début d’une nouvelle ère pour moi, ainsi qu’un point d’inflexion majeur pour le secteur du poker.

Nous savons tous que, ces dernières années, le poker n’a pas vécu sa meilleure période, notamment à cause des changements de réglementations. Mais comme on dit toujours, mieux vaut tard que jamais et, enfin, après six longues années, les marchés espagnols et français se sont ouverts au partage des liquidités. Et ça n'implique que des bonnes choses.

Leo WiPT

Le partage des liquidités a longtemps ressemblé à un "¡Bienvenido Mister Marshall!" (NDT : célèbre film espagnol de 1953) du poker depuis que les certains marchés européens ont été réglementés et leurs joueurs cloisonnés. Une "arlésienne" dont on ne voyait jamais le visage. Mais le scénario enfin a changé. Limiter le poker en ligne à des zones géographiques va à l’encontre de la nature même du jeu, au point d’asphyxier le secteur. Heureusement, depuis le début de l'année, les joueurs espagnols et français peuvent s’asseoir à aux mêmes tables grâce à l’octroi des licences de la DGOJ. Et Winamax a obtenu la sienne la semaine... Lire la suite

[Blog] Quiz : quel joueur du Team Winamax êtes vous ?

Par dans Général il y a 2 mois.

Blog Gaëlle
Qu’est-ce qu’un bon moment passé au soleil sans un test psychologique ? Je vous en propose un petit pour savoir quel joueur du Team Winamax vous êtes !

1/ Hors de position avec un tirage couleur hauteur Valet au flop, que faites-vous ?

♠ Impassible, vous optez pour un check-call avant de prendre l'initiative sur le turn pour déstabiliser votre adversaire.
▲Vous check-raisez votre adversaire à tapis et le menacez de lui asséner un coup de tête sur le parking s'il paie.
♣ Vous sortez votre ordinateur pour établir ses ranges dans PioSolver, déterminez sa fréquence de pourcentage de c-bet au flop et le nombre de bluffs que vous devez avoir dans ce spot. 37% ? Yallah, c'est un check-raise.
■ Vous observez sa carotide pendant 4 minutes avant de call, persuadé que votre hauteur est devant.
♦ Vous interrogez votre adversaire et vous apercevez que vous êtes déjà passé par sa bourgade de naissance lors d’un été universitaire langoureux. Vous divaguez durant de longues minutes, lui racontez l'histoire cette période torride et votre main est brûlée.
● Vous n'êtes pas dans cette situation car vous avez déjà fait tapis préflop.

2/ Le manager du Team Stéphane Matheu vient d'envoyer le calendrier des étapes du Winamax Poker Tour : vous ne disposez que de quelques minutes pour choisir la ville où vous rendre ! Où partez-vous ?

♣ Bordeaux
■ Nice
▲Saint-Denis
♦ Lyon
● Grenoble
♠ Montélimar

Pause dîner
3/ C'est l'heure de la pause diner ! Que commandez-vous ?

♣ Des pâtes. Simplicité, efficacité.
▲C'est protéiné, c'est mangé.
■ Un jambon cru raffiné.
● Un burger. Avec des frites. Puis des pâtes. Puis un bagel. Puis ce morceau de pizza qui traine sur l’assiette de votre voisin. Et vous... Lire la suite

[Blog] Objectif Ronaldo

Par dans Général il y a 2 mois.

Joao Vieira
Je me sens extrêmement veinard et reconnaissant d’avoir auprès de moi des gens prenant le temps de me soutenir et de suivre les progrès de ma carrière. J’ai vraiment eu de la chance, mais parmi tous ces témoignages d’affection et de soutien, la chose qui me rend le plus fier est lorsque l’on m’appelle « le Cristiano Ronaldo du poker ». Quand on me dit ça, j’ai le sourire jusqu’aux oreilles.

J’ai deux ou trois trucs en commun avec Ronaldo : nous sommes tous les deux Portugais, nous avons grandi sur la plus belle île du monde (Madeira), nous sommes nés dans la même ville (Funchal), et on peut tracer quelques parallèles entre nos formations respectives… Sans oublier que nous sommes tous les deux une marque pesant des millions de dollars, avec quelques investissements dans des hôtels de luxe. Non, je déconne - mais j’aimerais bien !

Cela va sans dire : j’admire Cristiano. Ce qu’il a fait, tout ce qu’il a accompli de ses propres mains – enfin, de ses pieds - est proprement inimaginable. Il est une inspiration et un modèle pour quiconque a pour objectif d’arriver quelque part dans la vie. Je me contrefiche des polémiques, des ragots ou de quoi que ce soit qui ne soit pas en rapport avec son talent – ces choses ne regardent que lui. Mais dès qu’on parle de son œuvre : il est de classe mondiale. World Class! En un mot, Ronaldo est l’excellence.

Mais pourquoi est-il si fort ? Tellement fort que personne ne penserait sérieusement à ne pas l’inclure dans la liste des Meilleurs de Tous les Temps ? Quelqu’un dira que c’est une affaire de boulot, de boulot et encore de boulot. Un autre parlera de talent et de circonstances. La plupart seront d’accord pour dire qu’il s’agit d’un mélange des deux.

Le monde entier est peuplé de gens... Lire la suite

[Blog] Une année croustillante

Par dans Général il y a 2 mois.

Blog Ivan Deyra Facebook

Hey ! Voilà maintenant un an que je fais partie du Team Winamax. Il est temps pour moi de dresser un premier bilan. À chaque nouvelle arrivée dans un groupe, on parle souvent d’intégration. Pour moi, elle s’est faite tout naturellement. Ce qui est marrant, c’est que j’avais l’impression de connaitre la plupart des membres du Team depuis déjà dix ans, à travers les reportages, les vidéos, Dans la Tête d’un Pro, etc. Avec la villa à Vegas déjà réservée depuis un petit moment, l’occasion était parfaite pour apprendre à encore mieux se connaître. Que dis-je, plutôt l’occasion parfaite pour mettre des branlées au billard à Sylvanio, se faire bluffer par rLewis au loup-garou ou envoyer des burpees avec Dav’. (Je troll évidemment. D’ailleurs, la cote qu’il n’en a jamais fait de sa vie est à 1,04 sur Winamax).

Vis ma vie de joueur sponso

Qui dit joueur sponsorisé, dit joueur médiatisé, dit aussi joueur plus près de la communauté. Cela apporte forcément plus de reconnaissance. Par exemple, pas plus tard qu’hier, en train de faire les courses pour préparer un barbecue de qualité supérieur, je croise une ancienne connaissance du foot. « Je suis content pour toi, je t’ai suivi à Vegas avec les caméras et tout. Stylé ! » Il n’est d’ailleurs pas le seul : la plupart des gens me parlent avant tout des épisodes de DLTDP. Il faut dire que cette série, c’est vraiment les nuts et je ne m’étais pas vraiment rendu compte du nombre élevé de personnes qui regardent. Bon, parmi ces gens-là, ils sont nombreux à me glisser ensuite un petit : « Je t’avoue que les As, je ne les aurais pas fold. » (Pour rappel, j'avais dédié un précédent blog à ces mains) 

J’ai même eu le droit, alors que je sirotais une Kriek cerise encore plus fruité... Lire la suite

[Blog] Mental & Variance

Par dans Général il y a 2 mois.

Sylvain Loosli
La variance est quelque chose que beaucoup de joueurs ont du mal à réellement apréhender. En ligne, nombre de joueurs peuvent aisément lancer 8, 16 ou même 24 tournois dans la même soirée et enchaîner les éliminations sans pour autant en être affecté : ils vont continuer à jouer normalement leur meilleur poker sur les tournois restants.

En live, les choses sont différentes : toute votre attention, votre concentration et votre énergie sont dévoués à un seul et unique tournoi, au buy-in généralement beaucoup plus élevé que votre buy-in moyen online. Souvent, vous avez parcouru pas mal de kilomètres pour vous rendre sur place et disputer le tournoi en question. Etre éliminé d'un tournoi live est donc par définition plus "coûteux", à la fois pour votre bankroll et votre mental.

Le poker live nécessite donc une approche et une préparation différente du poker sur Internet. Enchaîner 15 ou 20 tournois online sans ITM online, c'est certes une mauvaise série, mais ce sont des choses qui arrivent et vous pouvez généralement l’encaisser sans trop de soucis. Le même bad run en live prend une toute autre dimension. On joue rarement 15 tournois différents au cours d’un même festival live (hors Vegas) : une mauvaise série de ce type sera donc étalée sur une durée beaucoup plus longue qu'une soirée de grind online.

Le poker étant par nature un jeu où vous prenez des décisions basées sur des informations incomplètes, il n'est jamais évident a posteriori de savoir si vos mauvais résultats sont uniquement dûs à la variance, ou à autre chose (mauvaises décisions, tilt, manque de motivation et/ou de concentration, etc). C'est pourquoi il est important de faire des "reviews" de vos tournois, en revenant sur les mains clé... Lire la suite

[Blog] Comprendre, c'est grandir

Par dans Général il y a 3 mois.

Mustapha Kanit
Salut les gars, nous voilà pour mon deuxième blog ! Comme la plupart d'entre vous le savent, il y a trois semaines j’ai participé au séminaire annuel du Team Winamax. Ça a été l’occasion de faire du sport, de réviser un peu de théorie et de passer du temps tous ensemble. On pourrait penser que le séminaire n'est qu'une simple promenade à la campagne entre amis, mais pas du tout. Avoir la possibilité de se confronter avec des personnes intéressantes et connaître mieux ceux qui nous entourent peut être très enrichissant. Ces quatre jours furent intenses, et nous avons tous appris quelque chose. J’ai la chance de faire partie d’une équipe composée de personnes stimulantes, chacun avec son histoire : je suis vraiment fier d'avoir rejoint ce groupe si uni et de pouvoir grandir avec eux.

Pendant le séminaire, nous avons discuté de pas mal de choses, mais le sujet qui a le plus capté mon attention, c'est la résilience (pas celle des cours de physique, hein !) Suite à l’analyse que nous avons faite en séminaire, je veux profiter de ce blog pour vous parler de résilience : à mon sens, c'est une des qualités les plus importantes qu’un joueur de poker puisse avoir.
 

Vous le savez, la vie d’un joueur est pleine de situations plus ou moins stressantes : bad runs, voyages qui s'enchaînent sans repos, des problèmes viennent nous harceler même aux tables de jeu, etc. Personne n’a une vie parfaite, et des situations déplaisantes peuvent arriver à n’importe qui. Réussir à apprendre par ses erreurs, être capable de se relever après une chute, cela peut vraiment faire la différence, car lorsqu'on se relève, on se relève toujours plus fort et plus mûr.

Dans la vie, il est fondamental d’être honnête avec soi-même. C'est ce qui... Lire la suite

[Blog] Finish him !!

Par dans Général il y a 4 mois.

Adrien_Delmas
Un de mes bons amis dans le poker a un jour prononcé ces mots :

« Au poker, quand tu arrives en heads-up, il faut gagner, car l’histoire ne se souvient que des vainqueurs. »

Cette phrase n’a pas tout de suite résonné dans ma tête, mais elle fît sens quelques mois plus tard, lorsque j’ai réalisé mes premiers deep runs en ligne. Je vois trop souvent des joueurs se relâcher une fois arrivés en tête-à-tête, comme ci le travail était terminé, comme ci le tournoi était déjà fini. Alors que pas du tout ! Quand vous n’êtes plus que deux, c’est l’œil du tigre qu’il vous faut... comme si vous sortiez d’un entretien avec Pascal Dupraz !

La première place est un Graal, et ceci pour des milliers de raisons propres à chacun. Lors de grands évènements, que ce soit en ligne (Winamax Series) ou « en dur » (EPT, WSOP, etc) : qui reçoit les trophées ? Qui prend le plus d’argent ? Qui se retrouve dans les news ? Qui jouit de la plupart des compliments ? Qui fait des interviews ? Le vainqueur, le vainqueur, et encore le vainqueur.

En matière d’argent aussi, la différence entre la première et la seconde place est énorme. De manière générale, le vainqueur prendra toujours entre 30 et 40% plus que le runner-up. Un écart qui se creuse un peu plus sur les tournois en mode Knockout progressif : là, on parle d'une différence allant du simple au double ! Forcément : le vainqueur d'un KO remporte en plus la valeur du bounty qui planait au-dessus de son avatar et gonflait petit à petit depuis le coup d’envoi du tournoi.

Vous l’avez compris : gagner fait autant la différence au niveau de votre palmarès que de votre compte en banque.

- Dis-donc, c’est bien beau ça Jamy, mais comment fait-on pour gagner un heads-up, et comment est-ce qu’on travaille... Lire la suite

[Blog] C'est dans la tête

Par dans Général il y a 4 mois.

Blog Ivan Deyra

« Et le mental dans tout ça ? » Voilà une question qui revient souvent. Lorsque je la posais à d’autres joueurs il y a quelques années, j’avais le droit à plusieurs types de réponses :

« Ne t’inquiète pas mecton, je me concentre surtout sur la technique c’est le plus important. »
 « Pas besoin, je sais quand je suis en tilt ou non. »
 « Je me gère très bien tout seul mon vieux, c’est dans la tête ! »

J’ai donc décidé de prendre les choses en main et de m’y intéresser par moi-même. Direction Amazon. Dans la barre de recherche : « mental ». Ajouter au panier, commander. Oui, je suis sûr de vouloir confirmer l’achat de ces quinze articles, merci.

Je me rends alors compte que le mental ne se résume pas aux mots objectifs, tilt et au fameux « c’est dans la tête ». Il regroupe aussi tout ce qui est : jouer dans la zone, A-game, C-game, break, confiance en soi, concentration, détermination d’objectifs, gestion de son temps, gestion de ses émotions, hygiène de vie, sensation, méditation, visualisation positive, apprentissage, processus de décision, ancrage, état idéal de performance, PNL (Préparation Neuro-Linguistique), relaxation, Darling, Rhino, Vertigo, Pacha… Euh non attendez, pas les derniers ! Vous couperez au montage, hein, dites ? Bon, tant pis.

Livres Mental

Avec ça, on a déjà de quoi commencer à bosser.

Autant de de sujets listés ci-dessus aussi passionnants les uns que les autres (même les derniers). Nous avons déjà entendu et pensons connaître la plupart, mais sans forcément les maîtriser, voire pas du tout. Je m’astreins donc à une prise de notes écrite sur chaque livre, en essayant de le résumer et d’en garder le plus important pour travailler ensuite dessus. Cela fait maintenant plusieurs années que je... Lire la suite

[Blog] J’ai choisi Winamax

Par dans Général il y a 5 mois.

Un jour, alors qu’il prononçait un discours devant un parterre de jeune diplômés, Steve Jobs a lancé cette phrase : « Si vous n'avez pas encore trouvé ce que vous aimez, continuez de chercher. Comme c’est le cas avec tout ce qui concerne le cœur, vous le saurez quand vous le trouverez. » Que le nom de Steve Jobs ne nécessite aucune présentation n’est bien entendu pas sans raison.

Il en va de même pour l’histoire que je vais vous raconter... même si, au début, tu n'as pas immédiatement attiré mon attention. C’est d’abord via des amis que j’ai entendu parler de toi. Tu étais en train de conquérir la France. Les gens parlaient de toi avec enthousiasme, et ils étaient de plus en plus nombreux à parler de toi. Mais Paris l’enchanteresse semblait loin de la belle mais humble Madeira.

Avec le temps, ta réputation a débordé au-delà des frontières de ton pays d’origine. Ton nom revenait de plus en plus souvent dans les conversations. Sans crier gare, tu étais devenu un mastodonte européen. Ton prestigieux casting de superstars françaises (avec au milieu un Génie belge) s’est vu agrémenté du meilleur joueur italo-marocain jamais connu, et par-dessus le marché du numéro 1 mondial. Autrement dit : deux joueurs que personne n’avait réussi à séduire jusque-là ! Ainsi, les plus respectés de mes pairs se rapprochaient de toi. Ma curiosité a pris le dessus. Il fallait que je découvre par moi-même de quoi il en retournait. Cela ne m’a pas pris longtemps pour comprendre.

Ton approche et tes idées étaient différentes. Ton attitude était la bonne, et ta générosité allait dans la bonne direction. Tes propositions étaient variées et ambitieuses. Tout chez toi semblait avoir été créé avec le but de plaire à ceux qui s’étaient rapprochés de toi.... Lire la suite