[Blog] Une bien belle année 2016

Par dans

Avant toute chose, je tiens à profiter de ce nouveau billet de blog pour vous souhaiter une bonne année 2017 et vous adresser tous mes meilleurs voeux de réussite dans tous les domaines ! En ce qui me concerne, je suis très motivé pour attaquer cette nouvelle année, avec des objectifs et des priorités quelque peu redéfinis par rapport à l’an dernier.

Crédit photo : Caroline Darcourt

2016 : année positive

J'ai continué sur ma lancée de 2015, en jouant un volume de jeu en live assez élevé, avec toujours pour but principal de remporter un titre majeur sur le circuit. Pour la première fois, j'ai enchaîné le PCA aux Bahamas et les Aussie Millions et je suis également parti explorer une nouvelle destination poker, en disputant le Seminole Hard Rock Hollywood Poker à Miami (photo ci-dessus). J'y ai d'ailleurs obtenu mon meilleur résultat de l'année en me classant deuxième du Highroller à 25 000 dollars, pour environ 480 000 dollars de gains. Avec un tout petit peu plus de réussite, j'aurais donc pu atteindre mon objectif assez tôt dans l'année.

Après un autre succès, bien moindre mais toujours bon à prendre sur le Super Highroller du SISMIX à Marrakech, j'attendais donc les WSOP avec impatience, pour profiter de ma confiance à son plus haut. Malheureusement, le "run" n'a pas suivi et j'ai une fois de plus connu un Vegas décevant niveau résultats, mais très satisfaisant niveau moral et motivation, que j'ai su garder intacts jusqu'au bout. Vous pouvez d'ailleurs en voir un aperçu sur l'Event 6-Max à 5 000 dollars grâce aux caméras de Dans la Tête d'un Pro.

J'avais donc à coeur de décrocher une grosse perf' avec la reprise du circuit EPT, dans une ville où je me sens vraiment bien : Barcelone. Ce fut chose faite sur le Super Highroller avec un très bon run pour la deuxième année consécutive, stoppé en sixième place par la terreur du moment, un certain M. Holz.

Mon séjour à Malte ne restera pas gravé dans ma mémoire, mais la dernière étape historique de l'EPT à Prague me permit de sauver la fin d'année avec une victoire particulièrement délectable, le dernier jour du festival, sur une épreuve bounty à 10 000 euros (photo).

Je tire donc un bilan très positif de cette année écoulée, malgré le fait d'être passé tout près de mon objectif numéro un. J'ai continué à travailler mon jeu, poursuivi ma préparation mentale et repris une routine sportive très sérieuse, ce qui s'avère toujours aussi efficace, aussi bien pendant les périodes fastes que lors des séries de "bad run". Je crois également être resté tout au long de l'année n°1 au classement GPI France, sans avoir réussi pour autant à me hisser dans le Top 10 mondial. Je m'étais également fixé de récolter plus d'un million de dollars de gains bruts, ce qui est chose faite, avec environ 1,1 million au compteur à la fin de l'année, ce qui me place d’ailleurs là encore au premier rang français.

Le seul bémol que je pourrais trouver se situe plutôt au niveau du online où, bien qu'ayant eu des résultats satisfaisants (86% de ROI moyen mais seulement 360 tournois disputés, avec notamment une deuxième place sur un tournoi Winamax Series en septembre), je pense que j'aurais pu mieux faire. Ceci dit, je n'avais pas la motivation suffisante pour produire un gros volume de jeu, et il faut savoir trouver un équilibre entre live, online et vie personnelle. Peut-être aurais-je dû me fixer des objectifs plus clairs à ce niveau-là.

Quels objectifs pour 2017 ?

J'ai évidemment toujours pour ambition de remporter un titre majeur du circuit.

J'ai décidé d'accorder une place plus importante à ma progression dans les variantes "exotiques" qui ont désormais débarqué sur Winamax ! Il est en effet possible d'avoir de meilleurs edges dans ces variantes aujourd'hui, comparé au Hold'em. Je compte surtout travailler ces jeux pour disputer davantage de tournois de variantes aux WSOP l'été prochain. Mon objectif est donc de me donner les meilleures chances pour décrocher un bracelet, surtout quand on voit que les fields sont beaucoup plus petits sur certains de ces tournois que sur ceux de No-Limit.

Un soir de victoire au SISMIX

Je continuerai bien sûr à jouer online, mais en sélectionnant davantage mes sessions. Autrement dit : ne pas me forcer à jouer le dimanche soir si je suis fatigué ou que je manque d'envie. Je ne vais pas me fixer d'objectifs trop précis par rapport aux tournois online - je continue toujours à privilégier le cash game - mais j'aimerais gagner un titre Winamax Series cette année, après être passé tout près en 2016. Niveau volume, j'aimerais jouer au moins 500 MTT sur Winamax.

Continuer à étudier sérieusement la "Game Theory" en Hold’em. Même si, pour cela, il me faudra être très efficace dans la gestion de mon temps, entre mes déplacements sur le circuit et mon étude appronfondie des variantes.

À venir...

A l'heure où vous lirez ces lignes, je serai aux Bahamas pour disputer le PokerStars Championship. J'ai bien l'intention de réitérer ma performance de Prague, et d'en profiter aussi pour prendre un peu de soleil. J'enchaînerai ensuite sur les Aussie Millions à Melbourne (attention au jetlag...) avant de prendre quelques vacances en Asie. Ce début d'année va donc être assez intense et excitant avec deux gros évènements qui s'enchaînent et beaucoup de tournois à disputer. Il y a moyen de démarrer 2017 en beauté !


Loosli

En 2013, Sylvain est rentré dans l’histoire du poker tricolore en accrochant la 4e place du Main Event des championnats du monde. Le début d'un parcours d'exception au sein du Team Winamax.

Suivez Loosli sur FacebookSuivez Loosli sur Twitter