Winamax

[Blog] Travail au corps

Par dans

CréaBlogBorja
"Quel bad run ! Je ne prends que des bad beats inimaginables."
"Ça n'arrive qu'à moi, je n’en peux plus, j’abandonne."
"Ce jeu est infernal. On ne gagne jamais."
"Pendant combien de temps vais-je être éliminé à chaque tournoi sur la river ?"
"Oh, mon Dieu, je viens de perdre 500 € online. Comment vais-je faire pour aller dîner avec le sourire ?"
"Quand je perds, je suis de mauvaise humeur et personne ne peut me supporter. Si je continue comme ça, ma copine va me quitter un jour."
"Quelle angoisse ! Je pense que je ne suis pas fait pour le poker. Je ne sais pas si je peux surmonter ça. Je ne sais pas si je peux atteindre mes objectifs de gains du mois." 


La peur, les insécurités, la frustration constante… Stop ! Assez ! N'allez pas plus loin ! Nous sommes tous tombés un jour ou l'autre dans ce cercle vicieux. Et plus on y pense, plus c’est compliqué d’en sortir. Alors n'entretenez plus cette mentalité ! 

J’ai moi aussi vécu tout cela, j’ai connu cette sensation. 

BorjaBlog2
Je me souviens de certaines fois où je venais de perdre 1 000 € online. J’avais rendez-vous avec quelques potes après, et la soirée se finissait en home game à 5 €. Imaginez-vous ce que je ressentais à ce moment-là ! J’essayais de séparer ma vie online de ma vie réelle, mais souvent, c’était compliqué. J'étais distrait, à côté de mes pompes, car ces 1 000 € étaient importants dans ma vie réelle. Il y a eu des moments où je perdais au point de vouloir tout arrêter. Je me croyais le pire joueur de l’histoire du poker.   

Et encore, je ne vous parle pas de ces semaines de festivals online. J’avais des horaires pas possibles, mais j'essayais de jouer mon meilleur jeu. Je restais concentré, calme, jusqu'à ce que je me fasse éliminer sur un coinflip décisif à la bulle de la table finale, huit heures après avoir lancé ma session. Tout ça pour rien. Surtout quand je commettais des erreurs bêtes. Car une seule erreur, et c’est fini. J’étais en colère contre moi-même durant toute la journée suivante. Mais vous savez quoi ? J’ai un secret pour surmonter cette spirale infernale. Pour repartir de zéro. Je sais comment récupérer de l'énergie et redevenir optimiste. La formule ? Le sport. C’est aussi simple que cela.

Plusieurs fois, on m'a posé cette question : "Comment puis-je devenir plus fort mentalement au poker ?" Et j’ai toujours répondu : "Fais du sport !" Quand j’ai traversé des moments difficiles, je me suis servi du sport pour me régénérer mentalement. Je n’exagère pas, c’est super efficace. D'ailleurs, je ne saurai trop vous conseiller de vous y mettre, vous verrez rapidement que cela porte ses fruits.

Un remède infaillible

Le sport renforce le mental. Il vous aide à devenir plus résilient car il vous oblige à faire des efforts. Au poker, c’est pareil. Vous venez de prendre un bad beat à la river, mais vous devez impérativement vous en remettre le plus vite possible pour rester dans le feu de l’action, pour aller droit au but. En plus, grâce au sport, vous devenez plus discipliné. Vous vous levez de votre canapé quand vous en avez le moins envie, et vous allez courir tout de même. Tout cela vous aidera au poker, si vous êtes capable de transposer cette dynamique aux tables : par exemple si vous devez vous faire violence au moment de changer d'avis pour prendre une décision dans un spot compliqué.

Borja-blogCar oui, il existe des idées reçues sur le sport. Par exemple, si vous demandez à un sportif s'il est fatigué, vous serez surpris de sa réponse. En effet, les sportifs dorment mieux, ils sont pleins d’énergie.

Maintenant, j’aimerai vous poser quelques questions. Voudriez-vous être plus concentré lors d'une session de poker online ? Voudriez-vous rester imperméable aux coinflips perdus ? Oui, sans doute. Alors, sortez courir. Vous verrez la vie autrement.

Étudier, c’est bien aussi. La connaissance réduit l’anxiété et l’incertitude. Néanmoins, étudier le poker n’est pas fun et reste fatiguant. Le sport peut ainsi devenir une bonne façon de se défouler et de décompresser. Clairement, c’est la meilleure thérapie possible, la moins chère et la plus rapide !

Quand le sport devient partie intégrante de votre vie quotidienne, votre niveau de confiance augmente. Vous vous sentez davantage capable de faire plein de choses, même au moment de défendre votre grosse blinde ! Sans le sport, ma vie comme joueur de poker aurait été un échec. Pour moi, ça a été le rugby. Je canalisais et oubliais toute frustration et malaise quand je devais plaquer un mec de 120 kilos. Mais il y a plusieurs alternatives : les arts martiaux, le cardio ou encore le footing. Peu importe. Ce qu’il faut retenir, c’est que le sport est le meilleur coach pour éviter les casse-têtes. Pour moi au moins.

Si vous avez lu ce blog et que vous envisagez d'introduire le sport dans votre vie, je considère ma mission accomplie. À ce propos, et comme preuve de mes dires, je me suis lancé un challenge "Sans sucre" ces derniers mois. Je vous invite à aller voir ça sur ma page Instagram. Courage !  


Timotyy

Le globe-trotter de Málaga a remporté la toute première édition de la Top Shark Academy organisée en Espagne.

Suivez Timotyy sur FacebookSuivez Timotyy sur TwitterSuivez Timotyy sur Instagram