[Blog] Sagesse, ça j’aime

Par dans

Blog-Ivan

J’ai toujours été fasciné par le développement personnel et le fonctionnement de notre cerveau : trouver des explications sur ce qui pourrait nuire à notre bonheur, engendre du stress, comprendre la réelle origine de nos peurs, comment les surmonter, me questionner sur la vie que je mène actuellement : qu’est-ce que je peux faire pour la rendre meilleure, encore plus savoureuse ? Comment affronter les obstacles de la vie et gérer mes émotions ?

Récemment, en regardant une interview de Timothy Adams, un point intéressant m’a interpellé : le professionnel canadien est interrogé sur ses potentiels regrets, via un bilan de sa vie et de sa carrière jusqu’à aujourd’hui. Et dans la question, il y a une référence à un livre : The top five regrets of the dying (Les cinq regrets des personnes en fin de vie, en version FR). Ce livre a été écrit par une infirmière qui s’est occupée de gens en fin de vie de tous horizons pendant de nombreuses années. Elle s’est particulièrement attelée à recueillir leurs derniers mots et à mettre en lumière leurs états d’esprit à ce moment-là. Les six regrets qui ressortent le plus seraient :

« J’aurais aimé avoir le courage de vivre comme je voulais, et non pas la vie qu’on attendait de moi ! »
« Je regrette d’avoir travaillé si dur ! »
« J'aurais voulu avoir le courage d’exprimer mes sentiments ! »
« Je regrette de ne pas être resté en contact avec mes ami(e)s ! »
« J’aurais aimé m’autoriser à être plus heureux ! »
« J’aurais voulu participer au Winamax Beer Pong Open du Sismix ou du WPO ! »

Ivan-Deyra

À ce moment-là, j’ai dû faire faire une pause dans l'interview, car chaque point me paraissait bien trop riche pour me contenter de le survoler avant de visionner la suite. Je ne vais donc pas parler de l’interview en question, mais plutôt du sujet en lui-même. Où en suis-je personnellement dans tout ça ?

Des décisions qui changent la vie

Pas forcément évident de trouver des réponses sur chacun de ces points. Mais il est clair qu’avoir pris mon courage à deux mains pour me lancer dans l’aventure professionnelle du poker a été l’une des meilleures décisions prises dans ma vie, du moins l’une des plus importantes. C’est surtout le fait de me donner les moyens par la suite pour y arriver qui m’a épanoui, et continue de me faire vibrer. Mon objectif a toujours été d’exploiter mon potentiel au maximum et de continuer à progresser sans cesse. Au prix de sacrifices comme par exemple une vie sentimentale un peu mise de côté, moins épanouie, ou encore une distance pesante par moment avec les gens que j’aime. Ai-je des regrets par rapport à cela aujourd’hui ? Pas forcément. Tout l’enjeu réside dans le fait de trouver un équilibre, et cela est possible. À 26 ans, j’ai encore beaucoup à découvrir et à apprendre sur moi-même et sur la vie. Le fait d’en prendre conscience est déjà un premier pas grandiose.

En me renseignant en peu plus sur le sujet, je suis tombé sur un blog et une vidéo qui parle du livre Ce qu'il faut savoir avant de mourir de John Izzo. L’auteur a cherché toute sa vie en quoi consiste une vie bien remplie et significative. Très jeune déjà, il voulait connaître les perles de sagesse qui lui permettraient de bien vivre et de mourir heureux. Se pouvait-il qu’à la fin de notre vie, nous découvrions des choses dont nous aurions pu grandement tirer profit si nous en avions été conscients plus tôt ? Que devons-nous savoir à propos de la vie avant de mourir ?

Pour s’épanouir, la sagesse serait plus importante que la connaissance. La sagesse est l’habilité à reconnaître ce qui a de l’importance et ce qui n’en a pas. Tant que nous ne découvrons pas ce qui compte réellement pour nous, le véritable sens de la vie nous échappe. L’auteur conclut qu’il y a en fait 5 perles de sagesse primordiales :

- Soyez honnête avec vous-même
- N’ayez aucun regret
- Devenez amour
- Vivez l’instant présent
- Donnez plus que ce que vous prenez

Très bien, excellent ça. C’est bien sympa de les connaître, mais comment mettre ces belles phrases en pratique me direz-vous ? Vous avez raison, la mise en pratique est cruciale, déterminante ! Alors répondez aux questions qui débarquent là-dessous, par exemple !

1ère perle : Demeurez fidèle à vous-même et vivez en étant animé d’une intention

Ivan-WSOP-Blog2

L’auteur considère que vivant, il est important de réfléchir à sa vie et qu’il est crucial de se poser régulièrement les 3 questions suivantes :

Est-ce que j’écoute mon cœur et est-ce que je suis fidèle à moi-même ?
Ma vie est-elle axée sur ce qui compte vraiment pour moi ?
Suis-je la personne que je veux être dans ce monde ?

Et voici 4 autres questions pour intégrer cette perle de sagesse dès maintenant :

Est-ce que cette semaine ou cette journée a été satisfaisante ?
Cette semaine, ai-je été le genre de personne que je veux être ?
Est-ce que j’écoute mon cœur en ce moment ?
Comment est-ce que je veux vivre cette perle de sagesse plus intensément la semaine prochaine ?

2e perle : Ne laissez aucun regret derrière vous

Quels risques prendriez-vous si vous saviez qu’il ne vous reste plus qu’un an à vivre ?
Comment est-ce que je réagis actuellement aux revers que je subis dans ma vie ?
Est-ce que j’ai agi selon mes convictions cette semaine ?
Quel geste effectuerais-je dans ma vie dès maintenant si je surmontais ma peur et faisais preuve de courage?

À noter que ce que nous craignons le plus n’est pas la mort en elle-même mais le fait de de ne pas avoir vécu au maximum (Ah.. J’aurais dû...), le regret de ne pas avoir pris plus de risques.

3e perle : Devenez amour

Ivan-Blog
Il y a trois façons d’intégrer cette perle de sagesse :

Choisir de nous aimer nous-mêmes
Traiter avec amour les gens qui nous sont chers
Choisir de devenir amour dans toutes nos interactions

Les 4 questions qu’il convient de se poser chaque semaine pour intégrer cette perle de sagesse sont les suivantes :

Aujourd’hui, ai-je fait de la place dans ma vie pour mes amis, ma famille et mes relations ?
Ai-je nourri mon cerveau de « bien, positif » ou de « mal, négatif » aujourd’hui ou cette semaine ?
Ai-je passé du temps avec des gens qui me remontent le moral ?
Est-ce que j’ai planté des fleurs ou de mauvaises herbes dans mon esprit ?

4e perle : Vivez le moment présent

Ai-je pleinement apprécié tout ce que j’ai fait aujourd’hui ?
Ai-je profité de tous les plaisirs qui m’étaient offerts aujourd’hui ?
Ai-je dis la phrase : “Je serais heureux si…" ?
Ai-je vécu le moment présent aujourd’hui ?

5e perle : Donnez plus que vous ne recevez

Cette semaine, ai-je contribué, même avec un petit geste, à faire de ce monde un meilleur endroit où vivre ?
Ai-je été gentil, généreux et charitable ?
Me suis-je davantage soucié des besoins de ma “petite personne” que de ceux de mon “moi plus grand" ?
De quelle façon est-ce que je souhaite mieux intégrer cette perle de sagesse ?

"Un individu ne commence à vivre que lorsqu’il s’élève au-dessus des limites étroites de ses préoccupations individuelles, pour embrasser celles beaucoup plus vastes de l’humanité tout entière." – Martin Luther King

Voici donc un petit résumé de ces 5 magnifiques perles ! Si le sujet vous intéresse et que vous souhaitez plus d'explications sur l'une de ces perles, je vous conseille de mater la vidéo en question :

Et oui, toutes les idées ci-dessus sont tirées de cette vidéo ! Ce genre de contenu représente pour moi une vraie mine d’or et une réelle source d’inspiration. Pouvoir recevoir des leçons de vie de nos aînés, grâce à leur vécu et leur expérience, reste une aubaine. Aujourd’hui nous avons la chance de pouvoir vivre mieux, d’en apprendre davantage sur l’être humain et sur nous-même grâce à ce genre de contenu. Et grâce aussi au partage. C’est pourquoi je me permet de vous le proposer. Et si j’arrive à inspirer ne serait-ce que 3 personnes, qui à leur tour inspireront 3 autres personnes, ce serait déjà une victoire.

J’aimerais terminer ce blog avec une citation tirée d’une vidéo de David Laroche (contenu très solidosse aussi !) :

"Le plus beau cadeau qu’un être humain puisse s’offrir, ce n’est pas l’argent, le réseau, la célébrité, c’est qu’au dernier jour de sa vie, il puisse fermer les yeux, et se dire : 'Je suis fier de moi, j’ai au moins osé et j’ai pris le pouvoir dans ma vie, j’ai pris la pleine possession de ma vie, et j’ai bâti la vie la plus inspirante que j’ai pu. Je suis fier de moi et je peux enfin partir en paix."

N'oubliez pas : vous n'avez jamais entendu quelqu'un dire qu'il regrettait d'avoir tenté quelque chose même s'il a échoué. Et il n’est jamais trop tard pour passer à l’action.

Ivan-WSOP-Blog

À méditer… Take care les frères, à bientôt je l’espère. Cœur sur vous.


ValueMerguez

Après avoir tout gagné sur les tables de Winamax, il est rentré dans la cour des grands en 2019 en remportant son 1er bracelet WSOP.

Suivez ValueMerguez sur FacebookSuivez ValueMerguez sur TwitterSuivez ValueMerguez sur Instagram