[Blog] Relancer la machine

Par dans

Borja Gross Blog Facebook

Pour gagner de l'argent au poker, il est primordial de contrôler ses émotions. C'est aussi simple que cela. Vous n'avez pas forcément besoin de solvers, de programmes ou de techniques ultra-sophistiquées. Disons que tout cela aide pour aller plus ou moins vite, mais gagner sur le long terme implique de maîtriser ce qui se passe dans sa tête. Cela veut dire ne pas céder à la colère ou à la frustration, ne pas envoyer valser tout ce qui nous passe sous la main en cas de coup dur et ne pas miser tout ce qu'il nous reste en une fois pour tenter de nous refaire. Croyez-moi, c'est facile : pour gagner au poker, il faut être discipliné. Mais alors, pourquoi est-ce que tout le monde n'y parvient pas ? Parce qu'en fait, ce n'est pas si facile...

Qui n'a jamais connu un de ces jours où il n'y a pas moyen d'être concentré sur ses tables ? Une de ces journées où se succèdent des pensées du type : "Eh m***, pourquoi j'ai fait ça ?" ; "Comment je vais récupérer cet argent ?" ; "Allez, je vais tenter ma chance là-dessus, aujourd'hui c'est le bon jour !" Tout ça, pour ne faire que tomber, perdre, s'enfoncer d'ennui dans sa chaise... Et l'anxiété qui commence à monter. "Il faut que je regagne tout, et je ne bougerai pas d'ici tant que je ne serai pas remonté". Mais en faisant ça, on se sent mal parce qu'au fond, on sait qu'on est devenu irascible, angoissé et très peu patient. Jouer dans de telles conditions ne fait que ressortir et renforcer toutes ces émotions. Et bien sûr, tout ce qui nous arrive en dehors des tables affecte notre comportement à la table.

Ce que je suis venu vous dire aujourd'hui est que, quoi que vous soyez en train de traverser (angoisse, stress, dépression...), vous n'êtes pas seul. Ces dernières semaines, je suis passé par une phase compliquée mentalement, faite de pas mal d'anxiété. Je veux donc vous transmettre ce que j'ai découvert sur le sujet et comment j'ai réussi à renverser le cours des événements. Vous pouvez y arriver aussi, et je pense que cela peut vous servir. Si vous êtes comme moi, vous aussi avez essayé de paraître fort pendant toute une période, et vous vouliez tout bien faire.. jusqu'à craquer.

Auto-hack in progress

Borja Gross Herbe

En ce qui me concerne, après une année 2020 intense, avec énormément de choses ayant avancé dans le bon sens, ces dernières semaines ont eu raison de moi. Pour plusieurs raisons, je me suis retrouvé pendant presque deux mois à trimballer mes valises d'un endroit à l'autre. Je ne savais pas où j'allais m'installer et cette incertitude constante m'enlevait toute tranquillité d'esprit, tout ordre et toute routine dans ma vie. Ajoutez à cela une hygiène de vie en chute libre (malbouffe et horaires décalés) et j'ai commencé à sentir une tension dans ma poitrine, à ressentir des difficultés à respirer... L'anxiété, la vraie.

D'autant que j'ai besoin de sentir que ma vie est organisée, de savoir où je vais passer la nuit, de connaître mes finances, d'estimer les potentiels risques à venir... Bref de tout garder sous contrôle jusqu'au moindre détail. Vous parlez d'une illusion ! Mais maintenant est venu le temps de mettre le pied sur le frein. De prendre du recul sur tout ce mode de pensée, de le déconstruire et d'établir certaines lignes directrices. Il est l'heure de "s'auto-hacker". C'est ce que j'ai fait. Je me suis observé et analysé. J'ai accepté cette nouvelle situation et je me suis assis face à moi-même pour définir les nouvelles règles du jeu. De mon jeu.

Nouvelle Routine

Quelques-uns des points principaux de ma nouvelle routine.

Je partage avec vous trois grands principes sur lesquels je me suis arrêté et que je compte mettre en pratique d'une façon ou d'une autre. En espérant qu'ils vous soient utiles :

Le domaine de l'attention est la clé pour sortir de la spirale négative. Je ne vous parle pas ici de "pleine conscience" (un concept sans nul doute intéressant mais vers lequel je ne tends pas encore) mais de quelque chose à mi-chemin, à mettre en pratique quand on est au fond du trou. Quelque chose de positif, qui vous plait et requiert toute votre attention : un match de foot entre collègues ou amis, une heure d'activité physique, faire la vaisselle ou même se poser face à la mer/sur sa terrasse/à sa fenêtre et regarder droit devant soi. Peu importe, du moment que cela vous maintient dans le présent et vous permet de laisser les tracas de côté. S'étirer ou simplement se promener sont aussi de bonnes façons de commencer et aident, parait-il, à mieux respirer. D'une manière générale, et comme souvent, le sport est une solution idéale.

Il apparaît aussi évident que le sujet est énormément lié à des problématiques internes à nous-même. En clair, nous devons prendre soin de notre mental et de nos pensées. Dans ce cas, en plus de faire attention à la façon dont nous nous adressez à nous-même, il faut avoir conscience des idées qui nous influencent. En cela, se couper des actualités ne peut pas faire de mal, en incluant les réseaux sociaux et les notifications mobiles. Éteindre le téléphone et déconnecter : il provoque plus d'anxiété que de solutions. Mais parce que je sais que vous n'allez pas le faire, vous pouvez à la place mettre en place des horaires prédéfinis durant lesquels vous vous donnez le droit de le consulter. Par exemple : de 9h à 10h, de 15 à 16h et de 21h à 23h. Pas plus. Je pourrais aussi ajouter le fait de lire des auteurs qui vous inspirent (et si vous n'en avez pas, trouvez-en !). Dans le cas où vous avez du mal à lire parce que vous éprouvez des difficultés à y focaliser votre attention (on y revient), vous pouvez lancer un livre audio ou une vidéo sur YouTube. On peut toujours trouver des moyens plus simples pour se lancer.

Gardez en tête que toute mauvaise passe d'anxiété, stress, dépression ou autre se règle en se reforgeant une routine, des habitudes et une discipline de vie. D'accord, mais comment ? En établissant de petites nouvelles habitudes qui viennent en complément de ce que vous faites déjà au quotidien. Personnellement, j'ai tellement changé de routine depuis quelques temps que j'ai perdu tous mes repères. Pas d'autre choix que de recommencer à zéro !

En route vers l'Ironman !

Borja Gross Jonglage

Il est très important de savoir que, pour modifier en profondeur votre façon de fonctionner, la solution la plus efficace est de changer la perception que vous avez de vous-même. Quel type de personne voulez-vous être ? Si c'est une personne sportive, vous n'avez pas besoin de passer une heure par jour à la salle (vous ne vous y tiendrez de toute façon) mais au moins d'y aller, ne serait-ce que pour dix minutes. Transformez-vous en ce type de personne qui ne manque aucun entraînement. Ou, si vous voulez devenir le meilleur joueur de poker du monde mais que vous avez perdu tous vos repères, vous pouvez au moins lancer le logiciel qui vous sert habituellement à travailler votre jeu, même si vous ne bossez pas à fond. Répétées chaque jour, ces petites actions, ces nouvelles petites habitudes, sont une bonne façon de convaincre son cerveau que l'on tend à devenir un certain type de personne.

Ne vous punissez pas mentalement si vous n'êtes pas là où vous voulez être. Si vous pensez que vous êtes loin de votre objectif, dites-vous que, dans six mois, moi qui n'aime pas beaucoup marcher, je serai sur la ligne de départ d'un Ironman [un triathlon de l'extrême combinant 3,8 km de natation, 180,2 km de cyclisme et l'équivalent d'un marathon, soit 42,195 km de course à pied, NDLR]. Une semaine après l'autre ! Essayez de trouver le bon équilibre entre ce qui est déjà automatique pour vous et ce qui vous pose plus de problèmes parce que ne l'avez pas encore accompli. Relevez le défi et cherchez l'excellence dans tout ce que vous faites. Trouvez la patience et un moyen efficace de contrôler vos émotions. Tel est le chemin qui se dessine devant vous.

Je vous laisse, pour finir, avec l'idée de ne pas considérer cette anxiété comme un obstacle ou le symptôme visible d'un éventuel manque de chance, mais au contraire comme un passage obligé que la vie a placé devant vous. Une barrière à surmonter d'abord en ralentissant, en repartant sur des bases saines. Une fois renforcées, ce sont elles qui vous permettront de sortir de cette étape de transition en étant devenu une meilleure version de vous-même. C'est comme ça que je l'aborde de mon côté, je ne m'enfuis pas. Je la confronte et je travaille pour en sortir à chaque fois plus fort. Et de fait, cette nouvelle période de ma vie me fait envie !

Mes prochains mois vont consister à mettre tout ça en pratique. Une nouvelle méthodologie qui va reposer sur trois grands piliers : beaucoup de sport, de la lecture et du temps passé au milieu de la nature. Dit comme ça, ça a l'air incroyable ! Je vous souhaite la même chose. Bonne chance.

Les pages à suivre

t in f wtv wtv wtv wtv


Timotyy

Le globe-trotter de Málaga a remporté la toute première édition de la Top Shark Academy organisée en Espagne.

Suivez Timotyy sur FacebookSuivez Timotyy sur TwitterSuivez Timotyy sur Instagram