[Blog] Poker: it's coming home, too !

Par dans

Joao Vieira : poker, it's coming home, too
Au moment où je commence à rédiger ces lignes, le Portugal est éliminé de l’Euro depuis exactement 8 jours, 19 heures et 32 minutes. Je suis encore endeuillé. Et le coach Stéphane m’a demandé d’écrire là-dessus, sur le processus de deuil. Alors allons-y.

Les experts l’affirment : faire son deuil exige de passer par cinq étapes successives. Déni. Colère. Marchandage. Dépression. Et enfin : acceptation. Disons-le tout net : je suis encore solidement ancré dans la phase “Colère”.

De toute façon, je n’ai jamais vraiment prêté attention à ce que disent les psys. Là tout de suite, le projet est plutôt de passer par mes propres étapes du deuil, cuisinées à ma façon. Colère. Encore un peu plus de colère. Travail. Travail (acharné). Et enfin : bracelet.

Dans ma tête, le Portugal reste Champion d’Europe. Bon, c’est vrai que cela ne sera peut-être bientôt plus le cas. Mais on ne sait jamais. Qui sait, peut-être que le tournoi va être annulé à la dernière minute ? On a vu des trucs plus dingues se produire. Bon, là j’imagine que je suis en train de faire ma transition vers la phase “Marchandage”... (Note de la rédaction : on imagine que depuis l’écriture de ce blog il y a huit jours, tu as dû entendre quelques cris de joie en provenance d’un de tes coéquipiers, un certain Italien à moustache. Navré, João.)

Peut-être que nous avons perdu le Championnat, mais nous n’avons pas perdu l’état d’esprit du Champion. Le Portugal est plus que jamais en quête d’or cette année. Les World Series of Poker arrivent. Et je connais un mec, il est complètement d’attaque.

Full ring, short-handed, heads-up. Deux cartes, quatre cartes, cinq cartes, voire carrément sept cartes en main. Des jeux où l’on voit des flops, des jeux où l’on tire des cartes. Des mises en Limit, des mises en Pot-Limit, des mises en No-Limit. Du High ou du Low, du High et du Low. Peu importe ! J’arrive pour tremper dans tout. J’arrive équipé de techniques un cran au-dessus. Et mon cran au-dessus… J’ai envie de croire qu’il est un cran au-dessus de votre cran au-dessus.

Hmmm. Stéph’, j’ai l’impression que je viens d’écrire 300 mots pleins de colère. Je ne suis pas très fort, concernant ces cinq étapes du deuil. Mais croyez-moi, j’ai bien l’intention d’être très fort pour gagner des bracelets.

Allons chercher le numéro 2. Et le numéro 3. Et le numéro 4, tant qu’à faire.

Merci de m’avoir écouté.

João “Naza114” Vieira


Naza114

En ligne comme en live, l'ancien basketteur pro devenu Champion WSOP collectionne les records et trophées avec une régularité effrayante.

Suivez Naza114 sur FacebookSuivez Naza114 sur TwitterSuivez Naza114 sur Instagram